081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04.08.2014

Principauté d’Andorre

of_Andorra.PNG L’Andorre (Andorra en catalan), appelée Principauté d’Andorre (Principat d'Andorra) dans les usages officiels, est un pays d’Europe du Sud sans accès à la mer, situé dans les Pyrénées entre l’Espagne et la France. La principauté, dont les origines remontent au règne de Charlemagne, est un des plus petits États du monde et est régie par un système unique, le paréage. Ce contrat de droit féodal concède le trône andorran à deux coprinces, l'évêque catalan d'Urgell et le chef de l'État français. Longtemps ignorée et peu attractive, Andorre est sortie de son isolement au XXe siècle, durant lequel elle a profité de son cadre naturel exceptionnel et a utilisé un système fiscal avantageux pour devenir une grande destination touristique. Si la principauté est réputée aujourd'hui pour ses pistes de ski et ses faibles taxes, elle est aussi souvent considérée comme un paradis fiscal. C'est le seul État (jusqu'en juin 2008) ayant opté pour que le catalan soit sa langue officielle. 250px-Europe_.JPG Histoire Article détaillé : Histoire de l'Andorre. Selon une légende du XIe siècle, Charlemagne aurait accordé une charte aux Andorrans pour les récompenser de leur combats contre les Maures. Le contrôle du territoire passa au comte d'Urgell puis à l’évêque du Diocèse d’Urgell, en partage avec la famille de Caboet, puis l’héritage passa aux vicomtes de Castellbó, puis aux comtes de Foix. Les deux co-seigneurs (laïc et ecclésiastique) s’affrontèrent souvent à propos de leurs droits sur les vallées d’Andorre. En 1278, le conflit fut résolu par la signature d'un traité instaurant la souveraineté partagée de l’Andorre entre le comte de Foix et l’évêque d'Urgell, en Catalogne. Ceci donna à la petite principauté son territoire et sa forme politique. Les années passant, le titre fut transmis aux rois du royaume de Navarre puis au roi de France Henri IV de France. Un édit établit le chef de l'État français et l’évêque d’Urgell comme co-princes de l’Andorre en 1607. Au cours de la période 1812-1814, l'empire français annexa la Catalogne espagnole, la divisa en quatre départements (Segre, Ter, Montserrat et Boques de l’Èbre). L’Andorre fut aussi annexée et rattachée au district de Puigcerdà[3]. Le 6 juillet 1934, le Russe Boris Skossyreff fut proclamé roi du gouvernement d’Andorre. Le 14 juillet, un groupe de la guardia civil[4] dirigée par le marquis Silva de Balboa, entra en Andorre, l'arrêta pour l'expédier vers Barcelone, plus tard vers Madrid pour être expulsé vers le Portugal. Le 25 septembre 1939, l’Andorre signa un traité de paix avec l’Allemagne, car sa non-ratification du Traité de Versailles l’avait laissé légalement en guerre avec ce pays. Ainsi, le petit pays resta neutre pendant la Seconde Guerre mondiale. Étant donné son relatif isolement, l’Andorre est restée en marge de l’histoire européenne pendant longtemps, cultivant un certain mystère. Dans les années 1950, le pays a commencé à attirer les visiteurs. Depuis, son tourisme prospère ainsi que le développement de ses moyens d’accès et d’hébergement, qui sortent le pays de son anonymat. 3983345560[1].jpgPolitique Article détaillé : Politique de l'Andorre. La première constitution de l'Andorre a été adoptée par référendum le 14 mars 1993. Cette adoption consacre de fait l'indépendance du pays et son entrée à l'Organisation des Nations unies. Le régime de l’Andorre est la coprincipauté parlementaire, héritage lointain du pareatge (paréage) de 1278 entre l’évêché d’Urgell et le comte de Foix. D’après la constitution, « les coprinces sont, conjointement et de manière indivise, le chef de l’État et en incarnent la plus haute représentation. ». Ils sont : l’évêque d’Urgell (La Seu d’Urgell - Catalogne / Espagne), le président de la République française, « héritage » du comte de Foix (France, département de l'Ariège) et des successifs rois de France. Ils délèguent leurs pouvoirs à deux viguiers : le viguier épiscopal et le viguier français. Le Premier Ministre est issu du Conseil des Vallées composé de 28 membres élus par les 7 paroisses à raison de 4 conseillers par paroisse. « Sauf dans les cas prévus par la Constitution, les Coprinces ne sont pas responsables. La responsabilité de leurs actes incombe aux Autorités de l’Andorre qui les contresignent

250px-Pas_de_la_case[1].jpg
005[1].jpg
007[1].jpg
008[1].jpg
010[1].jpg
014[1].jpg
018[1].jpg
019[1].jpg
023[1].jpg
002[1].jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andorre - article de WIKIPEDIA ou vous retrouverez la suite de l'article

09:17 Écrit par petitefleur-06 dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.