081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14.01.2013

VISITE DE LISBONNE

IMG_4079-1 (18).JPG

lisbonne.JPG

Lisbonne est la capitale et la plus grande ville du Portugal, située sur l'embouchure du fleuve Tage. En plus d’être la capitale du pays, elle est aussi la capitale de la région de Lisbonne, du secteur métropolitain (ou district) de Lisbonne et est aussi le principal centre de la sous-région du Grand Lisbonne. La ville a recensé 827 800 habitants en 2007, mais regroupe dans son secteur métropolitain environ 3 millions d'habitants, ce qui en fait la ville la plus peuplée du pays. Lisbonne est la ville la plus riche du Portugal avec un PIB par habitant supérieur à la moyenne européenne. Deux agences de l'Union européenne ont leur siège à Lisbonne : l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies et l'Agence européenne pour la sécurité maritime. La CPLP (Comunidade dos Países de Língua Portuguesa, Communauté des pays de langue portugaise) a aussi son siège à Lisbonne.

La ville correspond au conseil (concelho) de Lisbonne, d'une surface de 83,84 km². La densité de population est de 6 518 habitants/km². Le concelho est subdivisé en 53 quartiers (freguesias). Il est limitrophe au nord avec les communes de Odivelas et de Loures, à l'ouest avec Oeiras, au nord-ouest avec Amadora et au sud-est avec l'estuaire du Tage. À travers l'estuaire, Lisbonne est au contact des conseils de la rive Sud : Almada, Seixal, Barreiro, Moita, Montijo et Alcochete.

« Lisbonne ne se voit pas, elle se sent. »... Ceci est une phrase bien typique pour décrire la Capitale de la Mer, cette ville qui a connu un important âge d'or aux XIVe et XVe siècles, époque à laquelle on disait même que la ville sentait les épices

460px-Lisboa-svfora[1].jpg

Du néolithique à l'Empire romain

Durant le néolithique, la région était habitée par une branche de la population indo-européenne appelée pré-ibère. Comme dans d'autres endroits de l'Europe atlantique, cette population a construit des monuments religieux tels que des mégalithes, des dolmens et des menhirs qui sont encore visibles aux alentours de la ville. Certains peuples celtes sont entrés en contact avec les pré-ibères et se sont établis dans la zone avant le premier millénaire avant J.-C., aboutissant ainsi à l'apparition de tribus de langue celte comme les Conii et les Cempsii.

250px-MonumentoRestauradoresLisboa[1].jpg

De l'Empire romain à la conquête arabe

Pendant les Guerres puniques, après la mort d'Hannibal Barca (dont les troupes incluaient des membres de la tribu des Conii), les Romains décidèrent de priver Carthage de sa possession la plus précieuse : l'Hispanie (nom donné par les Romains à la Péninsule Ibérique). Après la défaite carthaginoise face à Scipion l’Africain en Hispanie orientale, la pacification de l'ouest a été menée à bien par le consul Decimus Junius Brutus Callaicus. Il signa un accord avec Olissipo, ancien nom de Lisbonne, pour que celle-ci envoie ses habitants combattre avec les légions romaines contre les tribus celtiques du nord-ouest. En retour, Olissipo fut intégrée à l'Empire sous le nom de Felicitas Julia, devenant municipe de droit romain. L'autonomie politique lui fut accordée sur un territoire de 50 km autour de la cité ; les habitants étaient exemptés d'impôts et ils obtinrent la citoyenneté romaine. La ville faisait partie de la province de Lusitanie dont la capitale était Emerita Augusta. Les attaques des Lusitaniens contre la ville pendant les fréquentes rébellions l'affaiblissaient et il fallut construire une muraille.

Place des Restauradores.Pendant le règne de l'empereur Auguste, les Romains y ont construit plusieurs édifices : un grand théâtre, des thermes, situés dans l'actuelle Rua da Prata, les temples de Jupiter, de la mythologie, de Cybèle, de Téthys et d'Idae Phrygiae (un culte rare en provenance de l'Asie Mineure), des temples en l'honneur de l'empereur, une grande nécropole sous l'actuelle place de Figueira, un forum et d'autres bâtiments comme l'insulae, une zone de logements situés entre l'actuelle colline du château et le centre de la ville. Beaucoup de ces ruines ont été mises au jour vers le milieu du XVIIIe siècle, quand la découverte de Pompéi a provoqué une mode de l'archéologie parmi les riches européens.

Olissipo était connue pour son garum qui était exporté dans des amphores jusqu'à Rome et d'autres villes. Le vin, le sel et ses chevaux réputés étaient les principaux produits d'exportation de la ville. Elle a prospéré quand la piraterie a disparu et que des progrès techniques ont permis l'expansion du commerce avec les nouvelles provinces romaines de Bretagne (notamment les Cornouailles) et de la région du Rhin, et également avec les populations qui vivaient le long de la vallée du Tage. La cité était régie par une oligarchie dominée par deux familles, les Julii et les Cassiae. Les archives font état de demandes faites au gouverneur de la province à Mérida et à l'empereur Tibère, par exemple celle dans laquelle ils sollicitaient de l'aide pour combattre les monstres marins qui s'attaquaient aux bateaux. Le Romain de Lisbonne le plus célèbre a été Sertorius qui a dirigé une rébellion contre le dictateur Sylla. La majorité des habitants parlait le latin, avec des minorités de commerçants grecs et d'esclaves. La ville était reliée par des routes à deux autres villes, Bracara Auguste dans la province Tarraconense (actuellement la ville portugaise de Braga) et Emerita Auguste (actuellement Mérida).

150px-Statue_King_Afonso_Henriques_Portugal[1].jpg

Gouvernement maure

Lisbonne a été prise par les Arabes vers 711 (elle a reçu le nom de al-ʾIšbūnah, en arabe الأشبونة), sous le gouvernement desquels la ville a prospéré. Les Maures, qui étaient des musulmans du Nord de l'Afrique et du Proche-Orient, ont construit plusieurs mosquées, des habitations et les murailles de la ville, qui sont actuellement appelées Cerca Moura. La ville abritait une population diverse parmi laquelle se trouvaient des chrétiens, des berbères, des arabes, des juifs et des Saqalibas.


Statue du roi Alfonso Henriques, conquérant de la ville en 1147.L'arabe a été imposé comme langue officielle. Le Mozarabe était la langue que parlait la population chrétienne. L'islam était la religion officielle, pratiquée par les Arabes et les muladís, et les chrétiens et juifs pouvaient pratiquer leur religion, en qualité de dhimmis, à condition de payer le jizya.

Le nom de l'Alfama, le quartier le plus ancien de Lisbonne, dérive de l'arabe al-hamma. En 858, Lisbonne est pillée pendant treize jours par le chef viking Hasting[1].

Pendant la période Taifa, Lisbonne appartenait à la Taifa de Badajoz, et fut dirigée par Sabur al-Saqlabi.

En 1147, pendant la Reconquête, un groupe de chevaliers français, anglais, allemands, et portugais, conduits par Alfonso, ont assiégé et conquis Lisbonne, qui passe alors en mains chrétiennes.

La reconquête du Portugal et le rétablissement du christianisme est un des évènements les plus significatifs de l'histoire lisbonnaise ; cependant on sait qu'il y avait auparavant un évêque dans la ville qui a été assassiné par les Croisés et que la population priait la Vierge quand se déclarait une épidémie de peste. L'arabe a perdu son statut de langue officielle et peu à peu a cessé d'être utilisé dans la vie quotidienne. La population musulmane qui est restée s'est convertie au catholicisme ou a été expulsée, tandis que les mosquées ont été transformées en églises.

250px-TerreiroDoPaco01[1].jpg



Terreiro do Paço

200px-Rua_Augusta_Lisboa[1].jpg

Évènements contemporains

À Lisbonne a eu lieu la 27e rencontre annuelle de la communauté de Taizé du 28 décembre 2004 au 1er janvier 2005.
Chaque mois de mars a lieu le semi-marathon de Lisbonne, un des évènements sportifs les plus célèbres dans le monde de l'athlétisme.


quartier de la Baixa (Rua Augusta).Diverses rencontres d'institutions comme l'Union européenne ou l'OTAN se déroulent régulièrement dans la capitale portugaise.

En janvier 2006, Lisbonne a été le point de départ du rallye Dakar.
Le festival Rock in Rio Lisbonne l'a choisie comme ville d'accueil en 2004 et 2006 et en 2008 aura de nouveaux lieu le festival. Le Festival Superbock Superock qui a lieu tous les ans depuis 1994 réunit des grands noms du rock comme Stone Sour, Metallica, My Chemical Romance et Iron Maiden pour 2008.

Également le festival de rock dans la banlieue de Lisbonne à Oeiras, le Alive! qui réunit des artistes comme Pearl Jam, Linkin Park ou encore Smashing Pumpkins.

Lisbonne a été la capitale européenne de la culture en 1994.
L'exposition universelle de 1998, Expo '98, s'est déroulée à Lisbonne.

800px-Lisbonne_Expo98_03[1].jpg



800px-Lisbonne_Expo98_02[1].jpg



397px-Lisbonne_Expo98_01[1].jpg



800px-Panorama_Lisbonne_08-12-2007[1].jpg



Alfama

L'Alfama est un quartier aux rues étroites, qui a survécu au séisme de Lisbonne. C'est le berceau d'un style musical portugais : le fado. Dans l'Alfama on trouve la majorité des cafés-concerts de fado, où l'on peut écouter les chansons autour d'un verre ou d'un dîner. Comparé au Bairro Alto, l'Alfama est un quartier beaucoup plus tranquille. On y trouve aussi la cathédrale ainsi que le Castelo de São Jorge.

BALLADE EN TRAM

IMG_4231.JPG



IMG_4234.JPG



IMG_4255.JPG



POSSIBILITE DE TRANSPORT GRATUIT.......

IMG_4272.JPG



IL Y EN A DES MODERNES AUSSI !!!!!

IMG_4058.JPG



IMG_4063.JPG



les avions volent bas

IMG_4226.JPG



IMG_4263.JPG



Descente du tram dans les rues étroites

Monastère des Hiéronymites et tour de Belém à Lisbonne 1
Patrimoine mondial de l'UNESCO


IMG_4079-1 (12).JPG



275px-Monastere_des_Hieronymites_Lisbonne_no_01_20021229.jpg



IMG_4107.JPG



Le Mosteiro dos Jerónimos, est situé à l'ouest de Lisbonne, dans le quartier de Belém. Cet ensemble, composé de l'église Santa Maria, est un célèbre chef d'œuvre de l'architecture manuéline

Histoire

Il fut construit entre 1496 et 1572, grâce à la vente des épices et aux richesses rapportées, à la suite des expéditions de Vasco de Gama, dans le Nouveau Monde. Dans l'église se trouvent les tombeaux du Manuel Ier de Portugal, de Vasco de Gama et du poète Luís de Camões. Dans le monastère sont installés les musées de la marine et d'archéologie.

Le 13 décembre 2007, les chef d'État de l'Union européenne s'y réunirent pour signer un nouveau traité constitutionnel.

C'est l'un des sites les plus visités de Lisbonne. Le monastère a été classé au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1983.






15:12 Écrit par petitefleur-06 dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.