081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14.01.2013

L'Azulejo au Portugal:

L'Azulejo au Portugal:
Facteur de tolérance entre l'exotisme et la sensualité

02_3[1].jpg
Registe avec «Notre Dame du Carmo»
Fabrique de Coimbra, 1770-1780.
MNA, inv.-6111
photo: José Pessoa (DDF-IPM)

L'Azulejo est un élément caractéristique de la culture portugaise qui met en lumière quelques unes de ses matrices les plus profondes, comme:
1. Son penchant pour les échanges avec d’autres Peuples – évident dans le goût prononcé des portugais pour les sujets exotiques où les thèmes de la culture européenne se mêlent à ceux des cultures arabes et indiennes.
2. Un sens pratique expéditif – manifeste dans l’utilisation de l’azulejo, matériau conventionnellement pauvre, comme instrument de valorisation esthétique aussi bien des intérieurs des édifices que des espaces urbains.
3. Un type de sensibilité spécifique plus tourné vers des valeurs de Sensualité que de Concept – cela est flagrant dans la préférence accordée à un matériau aux valeurs chromatiques fortes, réflecteur de lumière, à la peinture comme expression immédiate, tout comme au choix d’images plus centrées sur la description de la réalité.

02_2[1].jpg
Refectoire du Couvent de St Jean
musée de Aveiro
première moitiée du XVIIè siècle:
photo: José Rubio (DDF-IPM)

02_1[1].jpg
Le devant d'un hotel
première moitiée du XVIIè siècle,
MNA inv. 133.
photo: Francisco Matias (ANF-IPM)

02_4[1].jpg
«Histoire du Chapelier»
c.1880
photo: (DDF-IPM)

© Instituto Camões, 2000

quelques photos d'azulejos

azulejo 1.JPG



untitled5.JPG



untitled6.JPG



Le musée national de l’Azulejo se trouve dans le quartier de Santa Apolonia – situé au nord de l’Alfama – et plus exactement au nord-est de la gare ferroviaire internationale du même nom. Comme son nom l’indique, il s’agit du plus important musée portugais consacré aux azulejos. Ces derniers sont des carreaux de faïence, peints et vernis, assemblés pour former une œuvre représentative d’un paysage ou de personnages: C’est une technique, typique du Portugal.
Photos par José (poeticluso)
publié dans http://poeticluso.over-blog.com/categorie-109019.html

XVème – XVIème siècles
La tradition islamique

03_2.jpg
Cathédrale de Coimbra
Début du XVIè siècle
photo: Paulo Cintra et Laura C. Caldas

es premières utilisations d’azulejos portugais connues comme revêtement monumental des murs sont réalisées avec des azulejos hispano-arabes importés de Séville vers 1503.
L’une des conséquences les plus profondes de la présence arabe dans la Péninsule Ibérique est la pratique permanente de la Céramique. Jusqu’au milieu du XVIème siècle, Séville est le grand centre producteur d’azulejos et recourt encore à des techniques archaïques comme celles de “cuerda seca” (corde sèche) et de “cuenca” (arête).
Les motifs sur les azulejos subissent une évolution: de festons et d’enchaînements géométriques mauresques on passe à des thèmes végétaux et animalistes européens, à mi-chemin entre le gothique et le pur style de la renaissance.
Cependant, au Portugal, plus que pour les motifs en eux-mêmes, subsiste un goût mauresque pour la surabondance de revêtements décoratifs entiers des espaces – une espèce d’horreur du vide.

03_1[1].jpg


Sphère armillaire
Palais National de Sintra
c. 1500
photo: Nicolas Lemonier

03_4.jpg


Le devant d'un autel
Palais National de Sintra
c. 1500.
photo: Nicolas Lemonier


03_3.jpg


Couvent de la Conception
Salle du chapitre
Beja, premier quart du XVIè siècle
photo: Paulo Cintra et Laura C. Caldas


si cet article vous interresse vous allez sur http://www.instituto-camoes.pt/cvc/index.php

15:23 Écrit par petitefleur-06 dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.