081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25.02.2009

LE CARNAVAL DE ROSAS EN ESPAGNE

Roses (nom officiel en catalan, Rosas en castillan) est une ville de Catalogne (Espagne). Elle appartient à la comarque de l'Alt Empordà et se situe sur la Costa Brava, sur les rives de la mer Méditerranée au sud du cap de Creus.

C'est un lieu réputé pour le tourisme balnéaire dans cette région et on y dénombre beaucoup d'hôtels et immeubles de locations estivales. Ayant atteint le seuil des 20 000 habitants en 2008, Rosas a obtenu de l'État son classement en tant "Ciutad", ce qui en fait désormais, avec Figueras, la seconde ville de l'Alt Empordà.

Sa flotte de pêche traditionnelle est toujours importante aujourd'hui.

Sa situation géographique privilégiée fait qu'elle a souvent été colonisée depuis les Grecs jusqu'au VIIIe siècle. Les vestiges les plus anciens retrouvés sur place datent du Ve siècle av. J.-C. et la ville connut son apogée au IIIe siècle av. J.-C.. La décadence commença avec l'arrivée des Romains au IIe siècle av. J.-C. et dura jusqu’au VIIIe siècle de notre ère.

À partir de l'an 1000 fut fondé un monastère bénédictin qui permit à la cité de retrouver son prestige. Au XVIe siècle, le roi Charles Quint fit construire une forteresse pour défendre la place contre les attaques des pirates sarrasins et français. La population dut encore souffrir de plusieurs occupations françaises : 1645-1659, 1693-1697, 1794-1795, 1808-1814.

IMG_6633.jpg


IMG_6672.jpg


IMG_1722.jpg


IMG_1723.jpg


IMG_1725.jpg


IMG_6644.jpg


IMG_6637.jpg


IMG_6674.jpg


IMG_6675.jpg


IMG_6701.jpg


IMG_6709.jpg


IMG_6723.jpg


IMG_6758.jpg


IMG_6764.jpg


IMG_6772.jpg


VENEZ VOIE L'ALBUM CI CONTRE IL Y A LA SUITE DU CARNAVAL

15:52 Écrit par petitefleur-06 dans CARNAVAL | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

16.02.2009

LE CHATEAU DE CABREROLLES

CABREROLLES%20Chapelle%20Site%20Internet[1].jpg

Notre Dame La Roque à Cabrerolles Chapelle Castrale LE CHATEAU DE CABREROLLES

Tout là haut sur le pic étroit qui domine le village, un puissant château fort fut construit dès le Xe siècle, sûrement par un puissant seigneur très chrétien, car l’édifice le plus beau, est la chapelle dédiée à Notre Dame des Roches. A première vue, il semble étonnant que cette construction soit réalisée en des lieux très isolés. Mais, ce piton commandait une des sentes qui, de l’Aveyron à travers la montagne, menait les troupes ennemies vers la riche plaine biterroise.

La construction d’un château fort verrouillait le passage. Deux tours de guet, l’une face à la montagne, l’autre dominant le pays plat, permettaient aux guetteurs de distinguer facilement les individus qui dévalaient les monts. Au nord du pic étroit, s’élève la chapelle castrale, solide édifice du XIe siècle. Le mur qui soutient l’abside plonge d’une verticalité vertigineuse jusqu’à la base du roc. Si le regard remonte au sommet du clocher, une surprise nous attend : en fait, le clocher n’est pas un clocher ! ou plutôt, il n’est fait que d’une seule paroi. Les trois autres parois sont celles de la première tour de garde du nord. Ainsi, une économie de moyens faisait voisiner sur la même plate forme, les guetteurs du château et la cloche de Dieu.

En 1569, Claude de Narbonne, Baron de Faugères, Chef de la Réforme en Languedoc, pourfendeur des églises décida de détruire cet édifice, seule une partie de l’abside succomba. Au début du XVIIe siècle, la Chapelle fut remarquablement reconstruite, puis abandonnée lors de la Révolution Française. Mais à partir de 1990, l’Association de Sauvegarde du Patrimoine de Cabrerolles constituée d’hommes du terroir, décida sa restauration.

La Chapelle Notre-Dame marque fortement le paysage puisqu’elle domine les ruines de l’ancien château médiéval de CABREROLLES et plus bas les maisons du village. L’édifice, ancienne église paroissiale, a été abandonné depuis au moins un siècle (récit de voyageurs) et la Commune de CABREROLLES a entrepris de restaurer ce monument symbole de son patrimoine et de son paysage. Deux campagnes de travaux ont été menées :
950566_l[1].jpg

en 1993, une première campagne de travaux a permis la confortation et la protection de la chapelle : chaînage périphérique, lauzes d’égout, étanchéité provisoire, reprises diverses. en 1995, l’intervention a concerné la restauration partielle du clocher et la réfection de la baie d’entrée. La 3ème campagne de travaux a été confiée à la COMMUNAUTE DE COMMUNES DU FAUGERES avec les objectifs suivants : restauration de la voûte et de la couverture de l’édifice.

Aujourd'hui le site accueille de nombreuses manifestations et notamment

la fête médiévale chaque année au mois de juin.

Les animations et l'entretien du site sont assurés par l'Association de Sauvegarde du Patrimoine de la Commune de Cabrerolles dont le Président est M. Raymond Roque. Pour tout renseignement ou visite du site contactez M. Roque au 04.67.90.21.88 Détails château de cabrerolles

3799836_l[1].jpg

Description:
Tout en haut sur le pic étroit qui domine le village, ce puissant château fort fut construit dès le Xème siècle. Deux tours de guet, l’une face à la montagne, l’autre dominant le pays plat, permettaient aux guetteurs de voir arriver de loin les importuns éventuels. Chaque année au mois de juin s'y tient une fête médiévale assurée par les bénévoles de l'Association de Sauvegarde du Patrimoine de la Commune de Cabrerolles. Ces derniers prennent, également, en charge les travaux d'entretien du site. Adresse: l'Association de Sauvegarde du Patrimoine 34480 Cabrerolles

946001_l[1].jpg


946656_l[1].jpg


947066_l[1].jpg


La commune de Cabrerolles est composée de cinq hameaux :

CABREROLLES%20Vue%20Village%20de%20la%20Chaplle-540[1].jpg

La Liquière, Lenthéric, Aigues-Vives, La Borie-Nouvelle et Cabrerolles. L'altitude oscille entre 150 et 700 mètres (panorama du Pic de la Coquillade). Curiosités : cirque météorique du Clot, voie romaine. Le territoire de la commune s'étend sur 2800 ha dont 800 sont consacrés à la vigne cultivée en coteaux et partiellement en courbes de niveau. Cette technique, hormis le fait qu'elle facilite le travail crée de magnifiques paysages. Aire AOC Faugères.

Sur le pic étroit qui domine le village, une imposante chapelle castrale fortifiée construite vers le Xème siècle, dédiée à Notre Dame de la Roque, surplombe un ensemble médiéval dont il reste en partie un donjon et les murs d'enceinte. La chapelle possède une nef unique voûtée en berceau et une abside en cul de four.Ce point stratégique commandait autrefois une voie d'échanges qui, de l'Aveyron à travers la montagne, menait les troupes et les commerçants vers la riche plaine biterroise.

CABREROLLES%20Ruelle%20pavee2-540[1].jpg


CABREROLLES%20Ruelle%20pavee-540[1].jpg


UNE BELLE BALLADE POUR UN JOUR DU MOIS DE JUIN, UN SPECTACLE POUR VOUS DISTRAIRE

19:27 Écrit par petitefleur-06 dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

03.02.2009

GRANDE FETE CORSE A SAUVIAN

SAMEDI 14 FEVRIER SOIREE CORSE - par ROSETTE BELMONTE le 11/01/2009 @ 19:19

SAMEDI 14 FEVRIER 2009
SALLE POLYVALENTE DE SAUVIAN
EXPOSITION – DIAPORAMAS


sur grand écran

suivis d’une

GRANDE SOIREE CORSE
Organisée par le Club Evasion du Biterrois

à partir de 14h : présentation des œuvres et talents des adhérents

à 16h : diaporama des voyages 2008 du club

à 18h : diaporama voyage en Corse


à 19h30 apéritif suivi d’un dîner vin compris

corse 09-08 (2).jpg



à 21h30 concert du célèbre Chanteur Corse J.F. POLETTI



TARIF SOIREE 20€

OUVERT A TOUS

corse 09-08 (16).JPG


Inscriptions au plus tôt avec chèque à l’ordre du club Evasion

A envoyer au 32 rue de l’avenir Sauvian

corse 09-08 (12).JPG


23:09 Écrit par petitefleur-06 dans Associations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

PREMIER CONTACT AVEC LA CORSE

Après le débarquement à l'aéroport, le car nous a déposé à notre hôtel, au bord de la plage dans la région d'Ajaccio, et nous avons pu assister à notre premier coucher de soleil corse

soirée d'arrivée 001.jpg


jardin de l'hôtel

soirée d'arrivée 003.jpg


la plage à côté de l'hôtel

IMG_8896.JPG


soirée d'arrivée 011.jpg


soirée d'arrivée 014.jpg


un petit tour en ville nous a fait voir qu'ils sont partout........ et bien cachés

crorse avion 236.jpg


soirée d'arrivée 002.jpg


soirée d'arrivée 016.jpg


soirée d'arrivée 018.jpg


soirée d'arrivée 022.jpg


soirée d'arrivée 020.jpg


photos de gilles blanc et de genevieve riciotti



16:02 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

02.02.2009

DE MARSEILLE A AJACCIO PAR AVION

Départ de l'aéroport de Marseille pour Ajaccio, vol de jour, légèrement nuageux, bon vol

crorse avion 161.jpg


crorse avion 171.jpg


crorse avion 173.jpg


vue au dessus de Marseille

crorse avion 184.jpg


au dessus des nuages

crorse avion 188.jpg


La Corse en vue

crorse avion 190.jpg


crorse avion 192.jpg


vol au dessus de la corse

crorse avion 193.jpg


crorse avion 195.jpg


crorse avion 196.jpg


crorse avion 197.jpg


crorse avion 198.jpg


crorse avion 202.jpg


crorse avion 203.jpg


crorse avion 204.jpg


crorse avion 208.jpg


crorse avion 213.jpg


crorse avion 214.jpg


crorse avion 216.jpg


crorse avion 217.jpg


crorse avion 220.jpg


crorse avion 221.jpg


crorse avion 224.jpg


crorse avion 225.jpg


crorse avion 228.jpg


crorse avion 229.jpg


Piste en vue

crorse avion 233.jpg


on a touché terre

IMG_8892.JPG


crorse avion 234.jpg


débarquement

photos de genevieve riciotti gilles blanc





17:07 Écrit par petitefleur-06 dans AVIATION | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

01.02.2009

NAZARE AU PORTUGAL

nazare6.JPG


100px-Brasao.Famalicao[1].jpg

NAZARE 5.JPG


100px-NZR-nazare[1].png


Nazaré est une freguesia portugaise se trouvant dans le District de Leiria avec 40,68 km² d'aire et avec 10 080 habitants (2001).Densité: 247,8
hab/km².

funiculaire nazaré.jpg

C'est une ville qui se divise en deux, une partie en haut des falaises et le bas au bors de la mer avec une plage magnifique de sable
c'est une ville très touristique et on a envie d'y revenir, les deux parties de cette ville est reliée par un funéculaire,

costume nazaré.jpg

il y a encore des femmes avec des costumes du pays qui vendent des gourmandises et des produits locaux

IMG_4790.JPG


2.JPG


7.JPG


nazare3.JPG


nazaré pleureuse.jpg

ponton nazaré.jpg


ces photos ont été copiées de plusieurs sites internet

maintenant les photos a venir sont de genevieve riciotti

IMG_4768.JPG




IMG_4771.JPG


IMG_4772.JPG


IMG_4773.JPG


IMG_4774.JPG


IMG_4777.JPG


IMG_4784.JPG


IMG_4791.JPG


IMG_4795.JPG


IMG_4799.JPG


IMG_4807.JPG


IMG_4818.JPG


IMG_4821.JPG


IMG_4822.JPG


IMG_4824.JPG


IMG_4827.JPG


IMG_4838.JPG


IMG_4843.JPG


Pour les vacances il y a hôtels, gites, maisons de pêcheurs etc.....


14:47 Écrit par petitefleur-06 dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

MONASTERE CISTERCIEN DE SANTA MARIA AU PORTUGAL

Monastère d'Alcobaça
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, RechercherMonastère d’Alcobaça 1
Patrimoine mondial de l'UNESCO

797px-Alcoba%C3%A7aCloister[1].jpg


Vue du monastère

Le monastère de Santa Maria d'Alcobaça, au nord de Lisbonne, Portugal, fut fondé au XIIe siècle par le roi Alphonse Ier. Par l'ampleur de ses dimensions, la clarté du parti architectural, la beauté du matériau et le soin apporté à l'exécution, il est considéré comme un chef-d'œuvre de l'art gothique cistercien. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO depuis 1989. Il fut déclaré en juillet 2007 comme une des sept merveilles du Portugal[1].


Histoire

Le roi Dom Alfonso Henriques, en mars 1147, prend la ville de Santarém aux Maures. Pour marquer cette victoire, il promet de construire une demeure magnifique pour l’ordre des cisterciens. Il fallut 76 ans pour finir l’ouvrage. Et 60 ans plus tard, le roi Dinis fit construire le cloître principal et ce ne fut qu’en 1252 que le monastère fut inauguré. En 1269, les moines furent les premiers à donner des cours publics. Ils produisirent également la première histoire du Portugal. La façade fut rénovée au XVIIIe siècle.

En 1810, les envahisseurs français pillèrent le monastère. Le peu de richesse qui subsista à cet assaut fut dérobé en 1834 dans un soulèvement anticlérical qui vit la disparition des ordres religieux au Portugal.

800px-Mosteiro_de_Alcoba%C3%A7a_%28Portugal%29[1].jpg


T%C3%BAmulo_de_D._In%C3%AAs_de_Castro[1].jpg

On trouve dans l’église les tombeaux du roi Pierre Ier (Pedro I) et sa maîtresse assassinée Inês de Castro. Très jeune Pedro avait du épouser Constanza, l’infante de Castille. Cette dernière mourut cependant peu après le mariage, ce qui permit à Dom Pedro de s’évader avec sa maîtresse dans la ville de Coimbra. Son père, le roi Alfonso IV, croyant que la famille d’Inês était une menace pour son royaume, la fit assassiner le 7 janvier 1355. Dom Pedro attendit la mort de son père et se vengea des assassins en leur faisant arracher le cœur en sa présence. Puis, il éclara qu’il avait épousé Inês lors d’une cérémonie secrète précédant son assassinat à Bragança et exhuma le corps de sa maîtresse afin qu’elle fut reconnue comme reine. Il présenta le corps embaumé d’Inês avec une couronne sur la tête et demanda que tous les courtisans s’agenouillent individuellement et baisent la main décomposée de sa reine.

Aujourd’hui, leurs pierres tombales ornementées se font face à l’église d’Alcobaça, de telle manière, dit-on, que le jour du jugement dernier, sa première vision soit celle de sa bien-aimée Inês.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_d%27Alcoba%C3%A7a

IMG_4845.JPG


IMG_4846.JPG


IMG_4847.JPG


IMG_4856.JPG


IMG_4857.JPG


IMG_4858.JPG


IMG_4859.JPG


IMG_4860.JPG


IMG_4861.JPG


IMG_4862.JPG


IMG_4863.JPG


Photos de genevieve riciotti


01:04 Écrit par petitefleur-06 dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |