081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14.01.2013

COIMBRA LA VILLE UNIVERSITAIRE DU PORTUGAL

Coimbra (francisé en Coïmbre) est la ville universitaire la plus ancienne du Portugal. C'est une ville importante, la troisième du Portugal, située au centre du pays et surplombant le fleuve Mondego.

Dénomination

Le nom français de la ville est « Coïmbre ». Attestée depuis le haut Moyen Âge, cette appellation est concurrencée par le toponyme « Coimbra », imposé par la pratique de l'immigration lusophone.

Généralités

C’est à Coimbra que fut construite la première université portugaise, l'Université de Coimbra. Elle compte parmi les plus anciennes d'Europe avec la Sorbonne, Bologne, Oxford ou Salamanque. La ville reste peuplée d’énormément d’étudiants venus de tout le Portugal faire leurs études ici. Il y a beaucoup de rituels et de traditions étudiantes, comme celle appelée la « praxe ». Le costume traditionnel des étudiants : un complet noir pour les garçons, un tailleur noir pour les filles, tout cela avec une cravate et une cape noires.

À 200 km de Lisbonne et à 100 km de Porto, elle est arrosée par le rio Mondego. Elle a été la capitale nationale de la culture en 2003.

Histoire

Cité monumentale aux rues étroites, places, escaliers et arcs médiévaux. Coïmbre fut le lieu de naissance des six premiers rois de Portugal et, en concurrence avec Guimarães, la capitale du Portugal avant la prise de Lisbonne. On peut toujours admirer les beaux tombeaux des deux premiers rois de Portugal dans le chœur de l'Église Sainte Croix. À voir également la vieille cathédrale romane (Sé Velha).

arme d coimbra.JPG
Les Romains baptisèrent la ville Æminium. Plus tard, en même temps que l'augmentation de la population, elle (re)prend le nom Conimbriga. En 711, les Maures atteignent la Péninsule Ibérique et Coimbra ne fut pas oubliée et devient un important entrepôt commercial entre le Nord chrétien et le Sud arabe, avec une forte communauté mozarabe. En 1064, la cité est définitivement reprise par Ferdinand le Grand de León. Coimbra renaît et devient la cité la plus importante au Sud du fleuve Douro, et la capitale d'un vaste comté gouverné par le Mozarabe Sesnando Davides (en). Avec la fondation du comté de Portugal, le comte Henri et la reine Thérèse de León en font leur résidence et le futur premier roi de Portugal Alphonse Henriques, naîtra à l'abri de ses murailles. Le roi en fit la première capitale du pays, ce qu'elle restera jusqu'en 1255 quand Lisbonne la remplacera dans ce rôle.

Au XIIe siècle, Coïmbre présentait déjà une structure urbaine, divisée entre la cité haute désignée par Alta ou Almedina où vivaient les aristocrates, le clergé et, plus tard, les étudiants. Dans la cité basse (Baixa) nous trouvons le commerce, les artisans et les quartiers pauvres.

Depuis la moitié du XVIe siècle, l'histoire de la ville s'assimile à l’histoire de son université, où officie le mathématicien Pedro Nunes. Ce n'est qu'à partir du XIXe siècle que l’occupation dépasse les fortifications qui disparaîtront avec les réformes du Marquis de Pombal. Durant la première moitié du XIXe siècle, l’occupation par les troupes françaises avec Masséna et Junot et l’extinction des ordres religieux marquèrent une période difficile pour la ville. Cependant, la seconde moitié du siècle vit une récupération en 1856, quand arriva le télégraphe et l’éclairage au gaz ; en 1864, c’est l’inauguration du chemin de fer et onze ans plus tard est installé un pont ferroviaire sur les eaux de la rivière Mondego.

Une tradition locale du fado, qualifié d'universitaire, y est très vivace.

385px-S%C3%A9_Velha_de_Coimbra[1].jpg



450px-Karinecyril_coimbra_universite_1[1].jpg



800px-Coimbra04[1].jpg



5178[1].jpg



276382160_c312c982b2[1].jpg



Coimbra_Pra%C3%A7a_do_Comercio[1].jpg



http://fr.wikipedia.org/wiki/Coimbra ARTICLE DE WIKIPEDIA

Quelques photos du voyage au Portugal de genevieve riciotti et de gilles blanc

IMG_4965.JPG



IMG_4966.JPG



IMG_4973.JPG



IMG_4975.JPG



IMG_4979.JPG



IMG_4980.JPG



IMG_4982.JPG



IMG_4991.JPG


cour intérieure de l'université

IMG_4994.JPG


costume des universitaires

IMG_5007.JPG


jeunes universitaires

IMG_5010.JPG



IMG_5012.JPG



IMG_5013.JPG



IMG_5015.JPG



IMG_5016.JPG



IMG_5021.JPG



IMG_5022.JPG



IMG_5027.JPG


le grand marché de Coimbra

IMG_5029.JPG



IMG_5032.JPG



IMG_5036.JPG



IMG_5040.JPG



IMG_5048.JPG


Les jeunes universitaires se défoulent en parcourant le grand marché avec leur petite formation, ils sont très forts pour la musique

IMG_5055.JPG



IMG_5081.JPG



IMG_5082.JPG



IMG_5683.JPG



IMG_5085.JPG



IMG_5086.JPG



IMG_5088.JPG



IMG_5091.JPG



IMG_5102.JPG


l
Serra de Buçaco
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, Rechercher(pt) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en portugais intitulé « Serra do Buçaco ».
La serra de Buçaco (qui s'est aussi écrite sous la forme Bussaco, et s'est autrefois appelée serra de Alcoba) est un relief du Portugal continental de 549 mètres d'altitude. Elle s'étend sur les territoires des communes de Mealhada, Mortagua et Penacova. La forêt actuelle de la serra de Buçaco a été plantée par l'ordre des carmélites déchaux, dans la première moitié du XVIIe siècle; les carmélites ont aussi construit le couvent de Santa Cruz de Buçaco, destiné à héberger cet ordre monastique, qui a existé de 1628 à 1834, date de l'extinction des ordres religieux au Portugal. Son emplacement est aujourd'hui occupé par l'hôtel palace Buçaco.

La forêt de la serra de Buçaco, classée zone protégée, inclut des espèces végétales du monde entier, dont certaines sont gigantesques, ainsi que le célèbre cedre de Buçaco (Cupressus lusitanica).

C'est sur cette hauteur que s'est déroulée la bataille de Buçaco en 1810, entre les forces anglo-portugaises commandées par le duc de Wellington d'un côté, et les forces françaises commandées par Masséna de l'autre.

Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Serra_de_Bu%C3%A7aco ».

Le Parc National de BUCACO aux essences d'arbres rares et variées; plus de 700 espèces d'arbres s'y trouvent ainsi que de multiples variétés de fleurs

IMG_5125.JPG



IMG_5127.JPG



IMG_5132.JPG



IMG_5147.JPG



IMG_5149.JPG



IMG_5150.JPG



IMG_5155.JPG



IMG_5156.JPG



IMG_5162.JPG



IMG_5175.JPG



IMG_5178.JPG



IMG_5198.JPG



IMG_5217.JPG



IMG_5221.JPG



IMG_5662.JPG



14:51 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.