081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18.10.2009

SANCTUAIRE EL CAMI DE CAMBRILS

Le sanctuaire El CAMI DE cambrils doit être un site de repos pour les pélerins car d'après la cartes des routes qui menent à Compostelles il y en a une qui part de BARCELONE donc pas très loin de CAMBRILS

Stjacquescompostelle2.png

Voir l'article principal: Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

De tous temps, les pèlerins qui se rendaient à Saint-Jacques-de-Compostelle ont emprunté les voies de communication de tous les autres voyageurs. Sauf à proximité immédiate des sanctuaires, il n'y avait donc pas de chemins de pèlerinage spécifiques.

C'est à partir de 1882, avec l'édition du dernier Livre du Codex Calixtinus que s'est répandue la notion de chemins de pèlerinage. Ce Livre commence en effet par ces mots : " Quatre chemins vont à Saint-Jacques". Très sommairement décrits, ces chemins sont désignés par les noms de villes qu'ils traversent. Comme l'ensemble du manuscrit, ils sont décrits et dénommés en latin. L'habitude a ensuite été prise de donner des noms à consonance latine aux chemins contemporains. Ceci peut être justifié quand ils suivent d'anciennes voies romaines. C'est plus folklorique quand il s'agit de créations contemporaines.

Le dernier Livre du Codex Calixtinus ne décrivait que le chemin en Espagne. Dans ce qui était la grande Aquitaine du XIIe siècle, il ne donnait qu'une liste de sanctuaires balisant très imparfaitement les quatre routes qu'il mentionnait dès la première ligne. Ce n'est qu'après la définition des chemins de Compostelle comme premier itinéraire culturel européen que des chemins ont été plus ou moins arbitrairement tracés jusqu'aux confins de l'Europe. Paru dans l'enthousiasme de cette décision européenne, acquise par Compostelle, un livre leur a donné une existence. Ce Guide européen des chemins de Compostelle est en réalité un guide routier pour les automobilistes contemporains. Son titre de Guide des chemins est mensonger.C'est de lui que sont inspirées les descriptions ci-dessous pour les chemins européens. Elles correspondent à une vision contemporaine, conforme aux projets culturels et socio-économiques des institutions qui souhaitent à nouveau promouvoir le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Espagne Espagne

En Espagne le chemin le plus utilisé et qui regroupe les itinéraires venant d'Europe dans les Pyrénées prend le nom de « camino francés » puisqu'il est emprunté par les « Francos », sans distinction de nationalité. En Espagne ce chemin est aussi appelé la "ruta interior" par opposition à la "ruta de la costa" ou "Camino del Norte", chemin historique des pèlerins européens avant que les rois catholiques ne favorisent le pèlerinage par les terres de Castille.

D'autres voies traversent le pays au départ de Barcelone, Madrid ou Séville pour rejoindre le « camino francés ». Le chapitre de la cathédrale de Saint Jacques considère comme chemins (rutas) les plus utilisés par les pèlerins[1] :

  • Le chemin français, Camino francés, au départ de Roncevaux.
  • Le chemin du Nord dit côtier, Camino del norte, il longe toute la côte cantabrique depuis le pays basque.
  • Le chemin du Nord dit primitif, Camino primitivo, historiquement le premier. Il s’agit du parcours utilisé par le roi de l’époque Alphonse II (IXe siècle) venu constater depuis Oviedo qu’il s’agissait bien du tombeau de l’apôtre Jacques le Majeur.
  • Le chemin anglais, Camino inglés, qui commence au Ferrol ou à La Corogne, port de débarquement des pélerins anglais arrivant par bateau et poursuivant leur pèlerinage à pied.
  • Le chemin portugais, Camino portugués, qui comprend plusieurs itinéraires, l'un par la côte via la province de Pontevedra, et un autre de l'intérieur via la province d'Ourense, qui se confond à Ourense avec la vía de la Plata.
  • Le chemin qui vient d'Andalousie, Vía de la Plata, qui prend plusieurs noms suivant des ramifications qui soit mènent au "camino francés", soit comme l'entend le chapitre de la cathédrale après Zamora entre en Galice par la province d'Ourense et rejoint le chemin portugais de l'intérieur.

Tous les autres itinéraires de la péninsule ibérique rejoignent à un moment ou à un autre l'un des chemins ci-dessus pour arriver à Saint Jacques de Compostelle, tel le chemin aragonais camino aragonés, ou sont des sections d'un "chemin principal", tel le chemin de Navarre, le Camino navarro .

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chemins_de_Compostelle#.C2.A0Espagne    -   si vous désirez plus de détails


12:36 Écrit par petitefleur-06 dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.