081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16.11.2009

DECOUVERTE DE PALERME


 

Palerme (Palermu en sicilien) est une ville italienne, chef-lieu et plus grande ville de la région Sicile avec 720 000 habitants (les Palermitains). Elle se situe dans une baie sur la côte Nord de l'île.

Site

Palerme est située dans l'ouest de la Sicile, sur la côte Nord, allongée le long de la mer Méditerranée. La ville est largement déployée sur la Conca d'Oro, coquille d'or, plaine réputée pour ses terres fertiles. Un petit fleuve, l'Oreto, traverse Palerme dans sa partie sud. En surplomb de la plaine, plusieurs sommets encerclent la ville, tel le Monte Pellegrino au nord, qui culmine à 606 mètres d'altitude. Trois réserves naturelles se répartissent à proximité de la ville.

Climat

Palerme bénéficie d'un climat méditerranéen caractérisé par des hivers doux et humides et des étés chauds et secs. Le record absolu de chaleur est de 45,5°C et le minimum est de -0.5°C le 8 janvier 1981. Le total des précipitations est de 633.1 mm, avec un maximum lors des pluies orageuses d'automne. Les chutes de neige sont très rares et éphémères. Mais ces données climatiques générales cachent des écarts sensibles selon les quartiers. Le centre de la ville est le plus chaud, et des épisodes de brouillard peuvent se manifester en hiver sur certaines zones, en particulier autour du Parco della Favorita.

Antiquité

La ville est fondée aux alentours du VIIIe siècle av. J.-C. par des commerciaux Phéniciens dans un port naturel. Pendant la Première Guerre punique, Palerme est un important bastion pour Carthage jusqu'à ce qu'elle soit conquise par les Romains en 245 av. J.-C..

Le nom latin de Palerme était Panormus (Panorme). Sous l'empereur Auguste, des légionnaires romains sont stationnés dans la ville. La Sicile était dans l'Antiquité une île où la langue dominante était le grec ancien, notamment sur la partie est. Palerme se situait à la frontière avec la zone où le grec était parlé. Lorsque les Vandales fondent leur empire en 439 avec l'actuelle Tunisie comme centre et Carthage pour capitale, la Sicile est plusieurs fois envahie et les Vandales essayent de l'annexer définitivement.

 


Au lever du soleil, le Concordia approche des côtes de Sicile par un beau soleil levant c'est très joli, la bas, dans le port il y a déjà un bâteau de chez Costa

concordia 1 115.jpg
concordia 1 122.jpg
concordia 1 129.jpg
concordia 1 133.jpg
IMG_3896.JPG

IMG_3901.JPG


Ensuite promenade en car dans les rues de Palerme

concordia 1 134.jpg
la plus grande rue de Palerme

concordia 1 136.jpg
concordia 1 137.jpg
concordia 1 143.jpg
concordia 1 146.jpg
concordia 1 152.jpg
très beaux balcons

concordia 1 164.jpg
passage au marché de Palerme qui est très celèbre

Marchés

Palerme est connue pour ses nombreux marchés à l’ambiance unique. La variété de leurs étalages, au décor exotique, est une véritable attraction touristique[5]. Les quatre sites principaux sont le marché de Ballaro, le marché de la Vucciria (du français « boucherie »), le marché du Capo et le marché du Borgo Vecchio.

concordia 1 166.jpg
concordia 1 191.jpg
Palermo-marché.jpg
Palermo-Cathedrale-.jpg

la cathédrale de Palerme
Palermo_piazza_pretoria.jpg
piazza prétoria
concordia 1 202.jpg
Palermo-la conque d'oro.jpg
la conque d'Oro
Palermo_panorama du mont pellegrino.JPG
Palerme vue du mont Pellegrino
Palerme_ruelle.JPG
Petite rue de Palerme
IMG_3198.JPG
et oui ils sont toujours là et en belle voiture !!!!
IMG_3197.JPG
IMG_3913.JPG
Palerme vue du pont 11 du Concordia
IMG_3922.JPG
MOYEN AGE

Le palais de Zisa se trouve dans la ville de Palerme en Italie. Il a été construit sous les ordres de Guillaume Ier de Sicile. Les travaux de construction de ce palais ont commencé en 1164 et se sont achevés en 1170. Chaque année, des milliers de visiteurs se rendent sur le site pour découvrir cette merveille.

Le palais de Zisa est d’une architecture magnifique. Son architecture est un mélange de l’art arabe, normand et byzantin. Il servait de lieu de distraction et de détente aux rois normands. Il es doté d’un système de climatisation unique en son genre à cette époque.

 

IMG_3196.JPG



Palermo-Zisa-bjs-1.jpg

LE PALAIS DE LA zISA

MOYEN AGE

En 535[2], la ville passe de nouveau aux mains des Romains (d'Orient) et sous l'Empire byzantin, Palerme connaît pendant deux siècles une période florrissante.

Au cours du IXe siècle elle passe sous la domination des musulmans. Elle devient alors la capitale de l'île. L'arabisation et l'islamisation furent d'autant plus radicales qu'une importante immigration berbère suivit les famines qui ravagèrent l'Afrique du Nord de 1004 à 1040. Palerme restera musulmane de 831 à 1071 et l'influence musulmane de cette époque est encore visible dans l'architecture de la ville[3].

Sous les Normands (à partir de 1072), d'autres monuments hors du commun sont construits. Roger II de Sicile établit une cour, où il fait travailler des scientifiques arabes, comme le géographe Al-Idrisi, qui établit une mappemonde synthétisant le savoir cartographique de l'époque.

En 1194, Palerme passe sous le commandement des Hohenstaufen et Frédéric II transforme la ville en un lieu de résidence fastueux. Palerme voit sa vie culturelle bouillonner, Frédéric II maintenant l'osmose entre les différentes cultures grecque, musulmane et latine.

Un des évènements notables du Moyen Âge survenu sur l'île ont été les Vêpres Siciliennes. En 1282, des Français de Sicile ont été massacrés par les habitants lors d'une révolte. Ainsi à Palerme, 2 000 Français ont trouvé la mort lors de cette Pâque sanglante. En tout, ce sont au moins 10 000 Français qui furent massacrés.

IMG_3932.JPG
IMG_3194.JPG
IMG_3941.JPG
JARDIN DU PALAIS DE LA ZISA
IMG_3932.JPG
concordia 1 196.jpg

concordia 1 197.jpg
concordia 1 199.jpg
concordia 1 201.jpg

IMG_3942.JPG
IMG_3950.JPG



PALAIS DES NORMANDS

Palermo_palazzo_normanni.jpg
concordia 1 179.jpg

Temps modernes

Par la suite, la ville fut occupée par les Aragonais, les Autrichiens et les Bourbons. Sous les Espagnols, la population passa de 30 000 habitants au milieu du XVe siècle à 135 000 à la veille de la peste de 1656. Aux XVIe et XVIIe siècles, Palerme se pare de nombreux monuments de style baroque dont beaucoup sont encore intacts de nos jours. En 1648 éclate une émeute de la faim : les artisans obtiennent de nouveaux privilèges.

Les Bourbons unissent la Sicile au royaume de Naples en 1734 ; Palerme devient une simple ville de province, la cour royale se trouvant à Naples. La ville et ses palais tombent en désuétude. Le 12 janvier 1848, Palerme est la scène des premiers bouleversements révolutionnaires d'Europe et tient tête aux Napolitains jusqu'en mai 1849.

 

concordia 1 206.jpg
IMG_3199.JPG

 

JARDIN BOTANIQUE

IMG_3953.JPG



IMG_3205.JPG
RACINE D'UN ARBRE
Palermo_Quattro_Canti.jpg
QUATRO CANTI

Palermo-San-Giovanni- palais des hermites.jpg
SAN GIOVIANI PALAIS DES HERMITES

Cappella_Palatina.jpg

CAPELLA PALATINA

La chapelle Palatine

Insérée dans le corps du palais, elle est commencée en 1130, finie et consacrée en 1143[1], au premier étage du palais, un mélange d'influences romano-sicule, byzantine et arabe, dont le plafond à caissons de bois fut conçu par des ouvriers du califat du Caire. Elle possède de somptueuses mosaïques byzantines dont les plus anciennes remonteraient au début du XIIe siècle. Leur extrême qualité les a fait remarquer par les chroniqueurs médiévaux, Hugues Falcand et Romuald de Salerne, les Arabo-andalous Al Idrissi et Ibn Jubair, chroniqueur-voyageur du XIIe siècle. Ces mosaïques, dans lesquelles l'or prédomine, représentent des scènes bibliques de l'Ancien et du Nouveau Testament pour les plus tardives dans la nef centrale (1154-1168), attestées par leurs inscriptions latines. Celles consacrées à saint Pierre et saint Paul, dans les nefs latérales, datent du XIVe siècle.

« La chapelle Palatine, la plus belle qui soit au monde, le plus surprenant bijou religieux rêvé par la pensée humaine et exécuté par des mains d’artiste. »

— Guy de Maupassant

 

 

0575_-_Palermo_-_Palazzo_dei_Normanni_-_Cappella_palatina_dal_cortile_-_Foto_Giovanni_Dall'Orto,_28-Sept-2006.jpg
Chapelle_Palatine2.jpg

concordia 1 208.jpg
concordia 1 210.jpg
concordia 1 213.jpg
concordia 1 214.jpg
concordia 1 215.jpg
concordia 1 207.jpg
cloitre
IMG_3204.JPG

cloitre

IMG_3910.JPG
IMG_3922.JPG
IMG_3923.JPG
IMG_3938.JPG
Santa_Rosalia.jpg
fête de la santa rosalia

Sanctuaire de Sainte Rosalie

Le sanctuaire de Sainte Rosalie et édifié à une altitude de 458 m, sur le monte Pellegrino qui culmine à 606 m et permet de jouir d’un exceptionnel panorama de Palerme. Santa Rosalia (sainte Rosalie) est la sainte patronne de Palerme, encore largement vénérée à travers fêtes et processions.

 

 

IMG_3908.JPG
Palermo-port pellegrino.jpg

PORT PELLEGRINO

capokes, fruit contenant une espèce de coton, qui était utilisé pour remplir les oreillers.

 

IMG_3935.JPG

LA FLEUR

IMG_3936.JPG

LE FRUIT

 

IMG_3920.JPG

LE SOIR ARRIVE ET IL FAUT REGAGNER LE BATEAU POUR UNE AUTRE AVENTURE

IMG_3960.JPG
IMG_3911.JPG

FIN DE CETTE JOURNEE

 

19:34 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.