081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19.01.2010

ILE MADERE - FUNCHAL

Madère (en portugais : Madeira) est un archipel composé de l'île du même nom (797 km²) et de plusieurs autres petites îles, situé dans l'océan Atlantique, à l'ouest du Maroc. Il constitue une région autonome du Portugal dont Funchal est la capitale. L'île de Madère, qui constitue 90% des terres de l'archipel, est d'origine volcanique et présente un profil érodé. Son climat subtropical et ses paysages singuliers en font une destination touristique appréciée. Madère est rattaché à l'Union européenne par son statut de « région autonome ».

Géographie

L'archipel de Madère comprend :

Funchal, la capitale de l'archipel, est distante d'environ 660 km de la côte africaine, 980 de Lisbonne, 400 de Gran Canaria co-capitale des Canaries), et 880 de Santa Maria, la plus proche des Açores.

madcarte[1]12 (1).JPG
madcarte[1]12 (2).JPG

Histoiremadcarte[1]12.JPG

Il est probable que l'archipel ait été connu dès l'Antiquité (les Phéniciens le connaissaient sans doute). Son existence est attestée dès 1351 sur un portulan de Florence et dans des documents géographiques arabes. Les premiers navigateurs portugais lancés dans les explorations maritimes organisées par Henri le navigateur (João Gonçalves Zarco et Tristão Vaz Teixeira) se réfugièrent à Porto Santo (qu’ils nommèrent ainsi en reconnaissance de leur sauvetage) en 1419 et en prirent possession au nom du roi du Portugal. Madère fut repéré et abordé l'année suivante par Zarco, Teixeira et Bartolomeu Perestrelo, à l'emplacement actuel du port de Machico. La colonisation par les Portugais démarra immédiatement, Zarco et Vaz se voyant attribuer la gouvernance de Madère, tandis que Perestrelo devenait capitaine-gouverneur de Porto Santo.

L'archipel fut un point de relâche important pendant l'époque des grandes découvertes. Christophe Colomb y séjourna, il y épousa Felipa Perestrello Moniz, fille de Bartolomeu Perestrelo. Séjour important, puisque Felipa a pu faire connaître à Colomb les cartes de son père, qui l'ont aidé dans sa découverte.

Tourisme

Le tourisme est un secteur important de l'économie de la région puisqu'il contribue pour 20 % au PNB, soutenant toute l'année les activités liées au commerce et aux transports et fournissant un débouché aux productions locales. La part des hôtels et des restaurants dans le PNB (9 %) témoigne aussi de cette importance. L'île de Porto Santo, qui jouit d'un climat ensoleillé et dispose d'une plage de sable de 9 km de long, est entièrement consacrée au tourisme. Ces dix dernières années, elle a connu un fort accroissement de ses capacités hôtelières.

En 2005, Madère a reçu plus de 850 000 visiteurs. Les touristes viennent majoritairement de l'Union européenne, notamment du Royaume-Uni, d'Allemagne, du Portugal et de Scandinavie. La fréquentation est à son maximum en mars–avril et de juillet à octobre. Les perspectives de développement prévoient de porter la capacité hôtelière à 39 000 lits en 2012 (contre environ 29 000 en 2005) [1].

L'aéroport principal de Madère est situé à Santa Cruz. L'allongement de la piste à 2 781 mètres en 2000, qui permet de recevoir pratiquement tous les types d'avions, et l'ouverture d'un nouveau terminal en 2002, ont facilité le développement du tourisme. Madère est reliée à l'Europe (principalement Lisbonne et Porto) ainsi qu'à l'Amérique du Sud (Brésil et Vénézuela), aux Açores et à l'Afrique du Sud.

Les atouts de Madère reposent principalement sur ses paysages, montagnes d'origine volcanique escarpées et souvent spectaculaires, sur son climat doux toute l'année et sur sa flore abondante et variée. L'une des principales activités touristiques sur l'île de Madère est la randonnée le long des levadas, canaux d'irrigation creusés depuis le XVIe siècle.

madcarte[1]12 (3).JPG

GARE  DU  TELESIEGE  POUR MONTER AU PLUS HAUT SURPLOMBANT FUNCHAL

madcarte[1]12 (4).JPG
madcarte[1]12 (5).JPG
madcarte[1]12 (6).JPG
madcarte[1]12 (7).JPG

a l'arrivée visite de la ville haute avec église, jardin, et vue sur tout Funchal
madcarte[1]12 (9).jpg
madcarte[1]12 (10).jpg
madcarte[1]12 (11).jpg
madcarte[1]12 (12).JPG
madcarte[1]12 (13).JPG
madcarte[1]12 (14).JPG
madcarte[1]12 (15).JPG
madcarte[1]12 (16).JPG
madcarte[1]12 (17).JPG
madcarte[1]12 (18).JPG
madcarte[1]12 (19).JPG
madcarte[1]12 (20).JPG
madcarte[1]12 (21).JPG
madcarte[1]12 (22).JPG
drole dde moyen de transport 

madcarte[1]12 (23).jpg

madcarte[1]12 (24).JPG
madcarte[1]12 (25).jpg
route sinueuse pour monter jusqu'au plus haut de cette montagne ou nous avons trouvé le brouillard

madcarte[1]12 (26).jpg


madcarte[1]12 (28).jpg
madcarte[1]12 (29).JPG
madcarte[1]12 (30).jpg
madcarte[1]12 (31).JPG
madcarte[1]12 (32).jpg
madcarte[1]12 (33).jpg
madcarte[1]12 (34).jpg
madcarte[1]12 (35).jpg
madcarte[1]12 (36).jpg
madcarte[1]12 (37).JPG
madcarte[1]12 (39).JPG
madcarte[1]12 (40).JPG
madcarte[1]12 (41).JPG
madcarte[1]12 (42).JPG
madcarte[1]12 (43).JPG
madcarte[1]12 (45).JPG
madcarte[1]12 (46).JPG
madcarte[1]12 (47).JPG
madcarte[1]12 (48).JPG
madcarte[1]12 (49).JPG
madcarte[1]12 (50).JPG
madcarte[1]12 (51).JPG
madcarte[1]12 (52).jpg
madcarte[1]12 (54).JPG
madcarte[1]12 (55).JPG
madcarte[1]12 (56).jpg
madcarte[1]12 (57).jpg
madcarte[1]12 (58).jpg
madcarte[1]12 (59).jpg
madcarte[1]12 (60).jpg
madcarte[1]12 (61).jpg
madcarte[1]12 (62).jpg
maison ancestrale

madcarte[1]12 (63).png
madcarte[1]12 (64).JPG
madcarte[1]12 (65).jpg
madcarte[1]12 (66).jpg
madcarte[1]12 (53).JPG
madcarte[1]12 (67).jpg
madcarte[1]12 (68).JPG
départ de l'île Madère direction  Malaga


 

23:48 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.