081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30.03.2010

LES CLOCHERS TORS

 

Le clocher d'une église se compose le plus souvent d'une tour carrée en pierre sur laquelle repose une pyramide coiffée d'une flèche. Un clocher tors ou clocher flammé est un clocher où la flèche est en spirale, souvent couverte d'ardoises. Il y a environ une centaine de clochers de ce type en Europe.

 

450px-Niedermorschwir_clocher_maquette.jpg

 

maquette du clocher de Niedermorschwihr


Origines

Deux hypothèses s'affrontent quant à l'origine de la torsion : Les uns sont les clochers construits tors, pour réaliser une prouesse architecturale. On peut citer en France, celui de Mouliherne ou de Fontaine-Guérin, en Anjou, de Treignac en Corrèze ou de Saint-Outrille dans le Cher.
On peut aussi citer celui de la maison des Compagnons du Devoir à Nantes qui est une véritable œuvre d'art, un chef-d'œuvre compagnonnique. Une maquette en explique la construction à l'intérieur du bâtiment. En Allemagne, le toit d’une porte de ville de Duderstadt était déjà tors au XVe siècle, et tourne de droite à gauche.

D'autres le sont devenus au cours du temps, comme au village de Fougeré en Maine-et-Loire, qui a subi quatre tornades reconnues catastrophes naturelles en 40 ans.

Certains architectes comme Viollet-le-Duc pensent qu'ils sont devenus hélicoïdaux suite à un mauvais séchage du bois. Il est en effet prouvé que la charpente de certains clochers en vieillissant a bougé.

Le bois travaille presque toujours, son sens de rotation naturel étant de la gauche vers la droite. Dans un clocher, il suffit qu'il y ait une rotation d'un vingtième de degré à la base du poinçon, la pièce centrale et maitresse de la charpente, pour que celle-ci atteigne un huitième de tour (45°) au sommet, entrainant une torsion de l'ensemble de la charpente. Au fur et à mesure des années, avec le renouvellement des toitures, le défaut s'embellit. La torsion du clocher de l'église Notre-Dame à Puiseaux dans le Loiret est due à un mauvais séchage du bois.

Le poids de la couverture, quand il est trop élevé, peut aussi éventuellement faire ployer la base de la structure, provoquant un affaissement de la charpente et la vrille du clocher, c'est le cas de celui de Chesterfield en Angleterre, qui est couvert de plaques de plomb.

De nos jours, c'est une épreuve que l'on fait passer aux apprentis charpentiers des compagnons du tour de France, de construire une maquette avec un clocher hélicoïdal.

 

450px-Puiseaux_clocher_tors.jpg

CLOCHER DE PUISEAUX LOIRET

torsion accidentelle d'1/8e de tour, due à un mauvais séchage du poinçon central

 

450px-Clocher_barran.JPG

CLOCHER DE BARRAN GERS

En 1971, le clocher fut réparé par les Compagnons de Saint-Sylvain d'Anjou, qui pensent que la flèche était tordue dès l'origine, mais la torsion s'est accentuée avec le temps, allant jusqu'à la cassure, provoquant un dévers important. Seule la partie inférieure de la flèche est torse.

 

Répartition en Europe

Il y a deux concentrations de clochers tors en Europe, une en France dans le Baugeois (en Anjou), et une autre en Belgique autour de Herve (dans la Province de Liège).

On en trouve environ une centaine répartis de la façon suivante :



Pancarte posée à l'entrée d'un village possédant un clocher tors

 

Ils ne sont sans doute pas tous répertoriés, l'association des clochers tors d'Europe en découvre de nouveaux chaque année. Sur la centaine répertoriée en 2003, on peut assurer que trente-et-un sont des constructions volontaires et cinquante accidentelles. La plupart sont pyramidaux hormis ceux de Copenhague et de Rome qui sont des constructions en pierre.

 

basse-Saxe Duderstadt Porte de Ville, construite en 1343

Elle fut incendiée en 1424, elle se tordit au cours des siècles, la flèche fut décapitée en 1874, et fut consolidée pour éviter qu'elle ne s'effondre sur le voisinage. La torsion n'a pas évolué depuis, elle tourne de droite à gauche de 1/8e de tour. En 1949 une inspection de la charpente fut réalisée par un architecte qui conclut que la torsion était due à des erreurs de construction (absence de croix de Saint-André)

 


450px-Turmduderstadt.jpg

 

Duderstadt

 

450px-Mayrofen_clocher.jpg

Le clocher octogonal recouvert d'ardoises vertes, tourne de droite à gauche de 1/8e de tour - Mayrhofen  TYROL

 

337px-St._Lambertus_in_Düsseldorf,_Blick_vom_Kirchhof.jpg

 

Clocher à base carrée surmonté de tourelles à chaque angle et d'une flèche octogonale recouverte d'ardoises qui tourne de gauche à droite, le sommet est garni d'une couronne de petits clochetons, un sur chaque face. Il fut reconstruit plusieurs fois en gardant sa forme torse

Düsseldorf

 

450px-Goe_clocher1.jpg

Le clocher de l'église tourne très légèrement mais surtout il penche de manière importante, dans sa partie supérieure. Cette inclinaison semble être due à un manque de pièces raidisseuses au niveau des enrayures

Goé (Commune de Limbourg

450px-Polleur_clocher.jpg

C'est une flèche composite, sur une base carrée part une flèche octogonale qui tourne de gauche à droite de 1/8e de tour, puis qui se raccorde pour finir à une partie octogonale droite. Ce clocher a été construit volontairement tors

Polleur   province de Liège

457px-Vor_Frelsers_Kirke_Copenhagen_2.jpg

L'architecte s'est inspiré de la chapelle San-Ivo alla Sapienza de Rome, spirale tournant de gauche à droite et couronnée d'une sphère de bois recouverte de cuivre et datant du milieu du XVIIIe siècle

Copenhague

539px-Ceyzeriat_clocher1.jpg

flèche octogonale recouverte de tuiles rouges, construite volontairement torse en 1818 par un compagnon charpentier. La torsion ne concerne que le premier tiers. La charpente a été renforcée ultérieurement par des pièces de bois (une par face) afin d'empêcher une accentuation de la torsion.

Ceyzériat ain

450px-Goe_clocher1.jpg

La torsion serait accidentelle due à un mauvais séchage du bois utilisé au XIXe siècle. En 1978 il a fallu réparer le clocher, les Bâtiments de France exigèrent qu'il conserve sa forme tordue, une couverture en bardeaux de châtaignier a remplacé l'ancienne couverture qui était en ardoises et la charpente a été consolidée

Saint-Bonnet-de-Four     Allier

450px-Troyes_stRemi.jpg

église du XIVe siècle classée, flèche vrillant de la gauche vers la droite culminant à 60 mètres

Troyes aube

450px-St-come_dOlt_clocher.jpg

Flèche de 45 mètres, plusieurs fois endommagée par la foudre, en 1929 la destruction entraîna une reconstruction volontairement torse selon certains.

Saint-Côme-d'Olt aveyron

480px-St-Outrille_Clocher_tors.jpg

couvert de bardeau et torsadé d'origine de 1/16e de tour de la gauche vers la droite sur les deux tiers de sa hauteur avant de terminer tout droit. Visite de la charpente sur rendez-vous auprès de la mairie

Saint-Outrille cher

450px-Nantes_Maison_compagnonnage_Clocher_tors.jpg

chef-d'œuvre de compagnonnage, il tourne de 1/2 tour

Nantes loire atlantique

 

450px-Meuvy_clocher.jpg

L'église fut construite par les habitants de la commune sous la direction de leur curé entre 1681 et 1719. Le clocher est une tour carrée surmontée d'une flèche en arc de 40 mètres de haut.

Meuvy (commune de Breuvannes-en-Bassigny)  haute marne

400px-Verchin3.jpg

Cette déformation serait due à l'utilisation d'un bois trop vert pour la réalisation du clocher, et qui se serait tordu en séchant.

Verchin pas de callais

450px-Rochechouart_clocher_tors.jpg

lèche octogonale construite volontairement torse de 1/8e de tour de gauche à droite, mais la torsion s'accentue avec le temps

Rochechouart haute vienne

450px-Borromini_SantIvo.jpg

Œuvre de l'architecte Boromini, construite en 1660, spirale en pierre de plusieurs tours

ROME

 

J'ai sélectionné dans le dossier WIKIPEDIA  les clochers les plus caractéristiques des clochers tors  -

http://wikipedia.orange.fr/wiki/Clocher_tors

 

11:15 Écrit par petitefleur-06 dans ARCHITECTURE | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |

Commentaires

Bonjour...Merci pour cette note...Je constate que je ne suis pas le seul à marcher la tête en l'air...(déjà tout petit...j'étais "tête en l'air!"...enfin c'était paroles d'adultes...)...pour les clochers tors une note que j'ai faite il y a qlques temps:...http://bordeaualain.midiblogs.com/archive/2008/02/19/pays-baugeois-4.html...Cordialement ALAIN.

Écrit par : bordeau alain | 30.03.2010

Ils sont magnifiques ces clochers ! dommage qu'on n'en ait pas de par chez nous en Languedoc.Alain revendique ? c'est bon signe ! ma question, c'est comment volent les cloches dans ces toits tordus ? et comment partir à Rome ?

Écrit par : lacalmette | 30.03.2010

Les cloches...en général, elles partent en vrille!!!!!......

Écrit par : bordeau alain | 30.03.2010

Les commentaires sont fermés.