081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11.11.2010

Beit Shean - Une ville biblique et Scythopolis

Beit Shean - Une ville biblique et Scythopolis - Une cite romano-byzantine  -  ISRAEL -

 

 

L'ancienne ville de Beit Shéan, située dans la vallée du Jourdain, à une trentaine de kilomètres au sud du lac de Tibériade (mer de Galilée), revêtait une importance stratégique en tant que carrefour de deux voies importantes : la route venant de Jérusalem et se dirigeant vers le nord et la route provenant de la côte nord et conduisant vers l'est jusqu'à la Transjordanie. Cette position stratégique dans la fertile vallée de Beit Shéan en faisait l'une des principales villes du Pays d'Israël.

Entre 1921 et 1933, d'importantes fouilles archéologiques furent menées sur les quatre hectares et demi du tel (tertre) de Beit Shéan (en arabe : Tel el-Husn - la colline de la forteresse). Les vestiges de la période romano-byzantine ont été mis à jour au sommet du tel et, dans sa partie méridionale, ceux d'époques antérieures - âges du bronze et du fer - ont été retrouvés. Au cours des fouilles, des vestiges de 20 villages en strates de diverses époques depuis le néolithique/chalcolithiques (Ve et IVe millénaires avant l'ère chrétienne) jusqu'à l'époque byzantine (VIIe siècle) ont été découverts. Les fouilles ont repris sur le tel en 1983 et à nouveau, entre 1989 et 1996, révélant d'autres vestiges de villes anciennes. Depuis le début des années 1980 et jusqu'à nos jours, des fouilles de grande envergure ont été réalisées dans le secteur qui correspondait au centre de la ville des époques hellénistique et romano-byzantine.

Au cours de la période hellénistique, Beit Shéan fut nommée Scythopolis (la ville des Scythes) et se développa vers le sud-est jusqu'à Tel Itztaba. La ville, de plus en plus étendue et de plus prospère, atteint son apogée pendant la période romano-byzantine, lorsqu'un nouveau centre urbain fut construit dans la vallée au sud-ouest du tel, entouré par des quartiers résidentiels ; durant la période byzantine, elle fut également fortifiée par une muraille.

Au début de la domination arabe, Beit Shéan-Scythopolis déclina avant d'être détruite par un tremblement de terre, en 749. Au XIIe siècle, une petite forteresse fut édifiée par les croisés pour contrôler les carrefours et empêcher les musulmans de pénétrer dans leur royaume, mais la ville ne fut jamais reconstruite. Par la suite, il ne subsista qu'un petit village arabe.

BEIT SHEAN

Les premiers villages

Comme les fouilles n'ont porté que sur un secteur limité, les débuts de Beit Shéan sont mal connus. Il est cependant évident, d'après les dépôts accumulés sur plusieurs mètres de hauteur, que le peuplement fut intensif et continu. Les premiers habitants, de la période chalcolithique, vivaient dans des grottes taillées dans le roc à flanc de colline. Des habitations au grand jour, construites en briques d'argile plates, apparurent au début du IIIe millénaire avant l'ère chrétienne.

Des témoignages d'une grande ville de l'âge du bronze (IIIe millénaire) ont été mis à jour. Cette ville s'étendait jusqu'à la colline située à l'est du tel, et ses habitants vivaient dans de vastes demeures de plusieurs pièces. L'une des constructions était un bel édifice en brique au toit en roseaux enduits de plâtre et comprenant une salle spacieuse aux murs de plus d'un mètre d'épaisseur. Il s'agissait soit d'un entrepôt public soit d'un grenier à blé ; il fut détruit par le feu, laissant des poutres en bois calciné et une grande quantité de blé et de légumineuses noircis. Des poteries de bonne qualité décorées de noir et de rouge ont été découvertes mêlées à des productions locales inférieures, ce qui a conduit les archéologues à émettre l'hypothèse que des immigrants venus du nord-est de l'Anatolie et de la région de la mer Caspienne s'étaient installés à Beit Shéan.

Pendant le milieu de l'âge du bronze (première moitié du IIe millénaire avant l'ère chrétienne), Beit Shéan déclina pour devenir une ville d'importance mineure. Au XVIe siècle av., un temple fut construit en briques de terre enduites uniformément de plâtre blanc. Il comprenait trois parties : un vestibule, une salle principale (heikhal) et une salle intérieure (dvir).

http://www.mfa.gov.il/MFAFR/MFAArchive/2000_2009/2001/8/B...

sur ce site vous pourrez lire toute l'histoire de BEIT SHEAN

 

800px-Skitopolis070 (1).jpg

 

IMG_3118.JPG

 

IMG_3118-1 (1).JPG
IMG_3118-1 (2).JPG
IMG_3118-1 (3).JPG
IMG_3118-1 (4).JPG

 

IMG_3118-1 (5).JPG
IMG_3118-1 (6).JPG
IMG_3118-1 (7).JPG
IMG_3118-1 (8).JPG
IMG_3118-1 (9).JPG
IMG_3118-1 (10).JPG
IMG_3118-1 (11).JPG
IMG_3118-1 (12).JPG
IMG_3118-1 (13).JPG

 

IMG_3118-1 (14).JPG
IMG_3118-1 (15).JPG
IMG_3118-1 (16).JPG
IMG_3118-1 (17).JPG
IMG_3118-1 (18).JPG
IMG_3118-1 (19).JPG
IMG_3118-1 (20).JPG

 

IMG_3118-1 (21).JPG
IMG_3118-1 (22).JPG
IMG_3118-1 (23).JPG
IMG_3118-1 (24).JPG
IMG_3118-1 (25).JPG
IMG_3118-1 (26).JPG
IMG_3118-1 (27).JPG
IMG_3118-1 (28).JPG
IMG_3118-1 (29).JPG

 

IMG_3132.JPG

 

 

 

 

 

18:23 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.