081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13.11.2010

NAZARETH - ISRAEL

Nazareth (en arabe الناصرة (an-Nāṣira) et en hébreu : נצרת ) est une ville du nord d'Israël, en Galilée. C'est la plus grande ville arabe du pays avec 66 000 habitants en2008 (estimations1).

Les Évangiles indiquent Nazareth comme la ville de Joseph et de Marie, et du lieu de la jeunesse de Jésus Christ.
Toutefois il est probable qu'une erreur de traduction se soit glissée dans les textes du Nouveau Testament : Jésus de Nazareth serait plus vraisemblablement Jésus leNaziréen.

À Nazareth, la Basilique de l'Annonciation (catholique) est la plus grande des églises du Moyen-Orient. Elle a été inaugurée en 1964 par le Pape Paul VI et consacrée en1969 sur le site d'églises plus anciennes, elles-mêmes édifiées sur une grotte identifiée comme celle de l'Annonciation.

À cet égard, il convient de rappeler que malgré son importance dans la vie du Christ, la ville de Nazareth n'est pas devenue immédiatement un lieu de pèlerinage chrétien. En réalité, le premier lieu saint fut construit aux alentours du ive siècle par la mère de l'empereur Constantin. La ville était autrefois un évêché.

En l'an 570, une première église y a été ainsi bâtie. On a trouvé trace de cet édifice grâce à des restes de mosaïques portant des inscriptions en grec. Lors de la conquête de Nazareth par les Croisés en 1099, les lieux de culte chrétiens sont en ruines et le chevalier normand Tancrède, Prince de Galilée, ordonne la construction d'une cathédrale en amont de la grotte située au centre de la ville. Ce qui était par la suite le plus grand bâtiment construit par les Croisés fut endommagé par le tremblement de terre de 1102.

La protection des lieux fut confiée à l'ordre du Temple durant les xiie et xiiie siècles. Si les pèlerins eurent la possibilité de se rendre dans ces lieux durant de longues

La protection des lieux fut confiée à l'ordre du Temple durant les xiie et xiiie siècles. Si les pèlerins eurent la possibilité de se rendre dans ces lieux durant de longues années, la chute de Saint-Jean-d'Acre (Akko) mit fin à ces visites. Il fallut attendre l'an 1620 et le retour du clergé catholique à Nazareth pour que le monde chrétien puisse à nouveau pleinement profiter du site. En 1730, l'ordre des Franciscains obtint du sultan ottoman un firman afin de bâtir un nouveau lieu de culte, qui survivra jusqu'en 1955. À cette date, il sera détruit pour permettre la construction de la présente basilique.

Nazareth

Les travaux furent confiés à l'architecte Giovanni Muzio qui édifia un ensemble sur deux niveaux. Le premier contenant la grotte et le second, une nef centrale inspirée des plans de la cathédrale croisée du xiie siècle. Aujourd'hui, Nazareth est l'un des sanctuaires chrétiens les plus importants du Moyen-Orient et du globe en général.

À côté de cette basilique se trouve l'église Saint-Joseph, sur le site présumé de la maison de la Sainte Famille et de l'atelier de charpenterie de Joseph. Non loin de là, une église (grecque-catholique) correspondrait à la synagogue où se rendait la Sainte Famille et où le Christ a commencé à prêcher, suscitant le rejet de la foule (« Nul n'est prophète en son pays »).

L'église de l'effroi (du temps des Croisés : « Sault du Seigneur ») commémore l'endroit d'où la foule de Nazareth voulait précipiter le Christ afin de le tuer. Le « Puits de Marie » est un des monuments publics de Nazareth. Sa source est abritée par une église orthodoxe.

 

Basilique de l’Annonciation (Nazareth)

 

800px-Nazaret_Verkuendigungsbasilika_BW_8.JPG
400px-Basilica_of_the_Annunciation.jpg

 

La Basilique de l'Annonciation, est une basilique catholique érigée au milieu du xxe siècle à Nazareth au nord d'Israël, sur le site que la tradition chrétienne, depuis l'époque byzantine, a associé à celui de l'apparition de l'archange Gabriel à Marie (Lc 1,26-38).

La Basilique de l'Annonciation est la plus grande des églises du Moyen-Orient et l'un des hauts lieux de la chrétienté. Elle a été inaugurée en 1964 par le Pape Paul VI et consacrée en 1969 sur le site d'églises plus anciennes, elles-mêmes édifiées, à partir du ive siècle, sur une grotte identifiée comme celle de l'Annonciation, à l'endroit même où selon la tradition chrétienne l'archange Gabriel apparut à Marie pour lui annoncer qu'elle portait l'enfant Jésus.

Lors des travaux, des fouilles archéologiques ont eu lieu et ont permis la mise au jour des vestiges d'une église croisée (xiie siècle), d'une église byzantine (ve siècle), ainsi que quelques vestiges datant peut-être du ier siècle, comme des fondations d'habitations, des aires d'entreposage, des silos et des presses à huile. La basilique a été construite de telle façon qu'il soit possible d'observer ces restes archéologiques depuis l'esplanade.

La basilique est constituée de deux églises superposées. Dans celle située au niveau inférieur, se trouve la « grotte de l'Annonciation », où Marie aurait vécu. Dans l'église à l'étage, où se réunit la communauté chrétienne catholique de Nazareth, ainsi que sur le mur d'enceinte du parvis de la basilique, on peut admirer de belles fresques contemporaines qui proviennent de nombreux pays à travers le monde et représentent la Vierge et l'enfant Jésus.

La construction du Centre international Marie de Nazareth, premier centre marial, international et multimédia, est actuellement en cours, au pied de la Basilique de l'Annonciation avec l'aide de toutes les Églises chrétiennes de Terre Sainte (cinq catholiques, cinq orthodoxes et deux protestantes) et de certains des meilleurs spécialistes marials du monde. Il devrait ouvrir ses portes en 2008 et a pour but de présenter, dans un espace de 4 700 m2, un contenu riche et original pour décrire en termes simples, pour le grand public, l'ensemble du mystère de la Mère de Dieu et nous faire par elle découvrir son Fils, Jésus. Un parcours en vingt-sept salles permettra de relire l'histoire sainte par les yeux de la Vierge Marie. La France est fortement impliquée dans ce projet, puisque le concepteur, Olivier Bonassies est français. Lors de sa visite en France, en octobre 2005Mgr Marcuzo, l'évêque de Nazareth rappelait que « pendant des siècles la France a été la "protectrice des Lieux Saints" et que ce projet s'inscrit dans cette belle tradition ».

 

 

-1.JPG

 

 

 

-1 (1).JPG
-1 (2).JPG
-1 (3).JPG
-1 (4).JPG
-1 (5).JPG
-1 (6).JPG
-1 (7).JPG
-1 (8).JPG
-1 (9).JPG
-1 (10).JPG
-1 (11).JPG
-1 (12).JPG

 

-1 (13).JPG

-1 (14).JPG-1 (16).JPG
-1 (15).JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-1 (17).JPG
-1 (18).JPG
-1 (19).JPG

 

-1 (20).JPG
-1 (21).JPG
-1 (22).JPG
-1 (23).JPG
-1 (24).JPG
-1 (25).JPG

 

 

 

 

16:14 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |

Commentaires

je suis rentrée cette nuit de terre sainte et je regarde mes photos ,plusieurs jours se sont écoulés depuis la visite de Nazareth vos explications m'aident beaucoup .Un grand merci

Écrit par : lebas françoise | 13.11.2010

je suis rentrée cette nuit de terre sainte et je regarde mes photos ,plusieurs jours se sont écoulés depuis la visite de Nazareth vos explications m'aident beaucoup .Un grand merci

Écrit par : lebas françoise | 13.11.2010

et bien moi aussi ça m'aide a bien comprendre car les voyages ça va trop vite merci d'être venue sur le site , j'ai encore 8 jours a décortiquer.......

Écrit par : riciotti | 13.11.2010

Les commentaires sont fermés.