081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21.11.2010

Quartier juif de la vieille ville de Jérusalem

Quartier juif - vieille ville

Le Quartier juif est l'un des quatre quartiers traditionnels de lavieille ville de Jérusalem. Il est dans la partie sud-est des murailles de la ville et s'étend depuis la Porte de Sion au sud puis longe lequartier arménien à l'ouest jusqu'au Cardo au nord et jusqu'au mur Occidental et au mont du Temple à l'est.

Le quartier a eu une histoire riche d'une présence juive continue depuis l'époque romaine. En 1948, sa population de 2 000 Juifs fut assiégée et contrainte au départ en masse. Le quartier est alors resté sous domination transjordanienne jusqu'à sa conquête par les parachutistes israéliens au cours de la Guerre des Six Joursen 1967. Le quartier fut découvert saccagé et d'anciennessynagogues y avaient été détruites. Le quartier fut restauré. Sa population est aujourd'hui de plus de 5 000 personnes et des institutions destinées à l'Éducation s'y sont notamment installées.

 

 

780px-Jerusalem_Jewish_Quarter_map.jpg

On accéde au quartier par la Porte de Sion ou par la Porte des Immondices, ou encore par la Porte de Jaffa, en coupant à travers le quartier arménien.

Lorsqu'on parcourt l'enchevêtrement de ruelles du quartier, la première impression, par rapport à l'agitation du souk dans le quartier arabe, est celle d'un endroit calme et presque désert, mis à part des groupes de scolaires et de militaires en visite organisée. Du vendredi après-midi au samedi soir, c'est une ville morte. Absolument tout est fermé, même les toilettes publiques.

La plupart des ruelles sont en fait des escaliers ou sont en pente très raide, car le quartier est à flan de coteau, s'étageant sur le versant ouest de la vallée du Tyropoeon, avec un dénivelé de plusieurs dizaines de mètres entre la ville haute (alt. 770 m) et la ville basse (alt. 710 m au niveau de l'esplanade du Kotel).

SYNAGOGUE  HOURVA

 

La synagogue Hourva (en hébreu : בית הכנסת החורבה soit entranslittérationBeit ha-Knesset ha-Hourva), aussi connue sous le nom de Hourvat Rabbi Yehouda he-Hassid (« Ruine de Rabbi Juda le Pieux »), située dans le quartier juif de la vieille ville de Jérusalem, était le site de la principale synagogue ashkénaze jusqu'en 1948.

En 1864, la communauté des Peroushim, disciples du Gaon de Vilna, y érige une synagogue officiellement consacrée synagogue Beis Yaakov. C'est cette dernière qui a été détruite pendant la guerre israélo-arabe de 1948-1949. Après la prise de la vieille ville en 1967, de nombreux plans sont soumis pour la reconstruction d'une synagogue. Après des années de délibération, une archecommémorative est édifiée en 1977 sur le site, devenant ainsi un symbole important du Quartier juif1. Les plans pour la reconstruction à l'original de la synagogue sont approuvés par le gouvernement israélien en 2000. L'inauguration de la synagogue reconstruite a lieu les 14 et 15 mars 2010.

 

 

 

On pénètre dans la salle de prière de la synagogue par une entrée avec trois portes en fer. La salle fait environ 15,5 mètres de long sur 14 mètres de large. Les galeries construites sur trois des côtés de la salle, à l'exception du mur est, sont réservées aux femmes. On y accède par des escaliers situés dans les tours d'angle21.

L'Arche sainte avec ses portes ornementales provient de la synagogue Nikolaijewsky située à Kherson en Russie. La synagogue Nikolaijewsky a été utilisée par descantonistes (conscrits juifs russes, forcés de passer vingt-cinq ans dans l'armée tsariste). L'Arche comprend quatre colonnes corinthiennes et est décorée de ciselures baroques16. L'Arche elle-même possède deux niveaux, recouverts par un rideau, et contient les 50 rouleaux de Torah. L'alcôve où se trouve l'Arche est décorée avec de splendides gravures sur bois de fleurs et d'oiseaux. Au-dessus de l'Arche on aperçoit une fenêtre triangulaire dont les angles ont été arrondis, et devant à droite de l'Arche est situé le pupitre du chantre, conçu comme une version miniature de l'Arche à deux niveau

 

Au centre de la synagogue était située initialement une haute bimah en bois, qui fut remplacée ultérieurement par une tribune plane recouverte de plaques de marbre.

De nombreux chandeliers en cristal pendent du dôme. Le dôme lui-même est peint en bleu ciel et parsemé d'étoiles en or22. Des fresques avec des motifs religieux, tels que des étoiles de David, des menorot, le Mont Sinaï et les Dix Commandements décorent chacun des murs. Aux quatre coins, les peintures de quatre animaux conformément au texte du Pirke Avot (Maximes des pères): « Soit fort comme le léopard et rapide comme l'aigle, léger comme le daim et brave comme le lion pour obéir à la volonté de votre Père qui est au Cieux » .21.

Une des donations les plus généreuses vient de Pinchas Rosenberg, le tailleur de la cour impériale de Saint-Pétersbourg. L'émissaire envoyé de Jérusalem pour collecter des fonds pour la synagogue, rabbi Hayim ha-Levy, raconte dans son journal intime que Rosenberg a spécifié en détail l'utilisation exacte de son argent. Parmi les pièces achetées avec son argent, figurent deux grands candélabres en bronze, un chandelier de Hanoucca en argent, qui fut livré « miraculeusement » le 1er Tébeth [1866], précisément à temps pour allumer la dernière des huit bougies de Hanoucca, et une porte en fer, fermant le dessous de l'Arche afin de mettre en lieu sûr le chandelier. En plus, son argent a servi à la construction « d'une belle grille en fer forgé autour du toit, en dessous des fenêtres supérieures, de façon à faire une véranda, pour que nos frères qui feront le pèlerinage aperçoivent notre Temple abandonné, ainsi que d'une cloison pour les femmes pour la fête des Tabernacles et de Sim'hat Torah »16.

 

Hurvah_pre-1948.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Synagogue_Hourva

 

Hurva_Syn_Jeru2.jpg

 

 

 

 

 

IMG_3702.JPG

 

IMG_3703.JPG
IMG_3704.JPG
IMG_3705.JPG
IMG_3707.JPG
IMG_3708.JPG
IMG_3710.JPG

 

le Cardo maximus dont il subsiste une colonnade

 

IMG_3723.JPG
IMG_3727.JPG
IMG_3728.JPG
IMG_3732.JPG
IMG_3735.JPG

IMG_3730.JPG

 

IMG_7368.JPG

 

 

IMG_7385.JPG
IMG_7386.JPG

MAGASIN  DES  ARTISANS  -  VENTE  DE  LEURS OEUVRES

 

IMG_3750.JPG
IMG_3751.JPG
IMG_7389.JPG
IMG_7390.JPG
IMG_7392.JPG
IMG_7393.JPG
IMG_7394.JPG
IMG_7396.JPG
IMG_7397.JPG
IMG_7398.JPG

 

IMG_7359.JPG

La Vieille Ville de Jérusalem

Il y a à Jérusalem quelque chose de magique que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Peut- être cela vient–il de l’histoire glorieuse de ses hautes murailles de pierre et des anciennes constructions- ou bien de l’atmosphère sacrée qui entoure les lieux saints des trois religions , judaïsme, Christianisme et Islam. L’enchantement de Jérusalem pourrait aussi venir de ses marchés colorés , de ses ruelles étroites – ou de l’histoire même de la ville, toujours en mouvement- une histoire tissée par la guerre et la paix, l’amour et la haine, la destruction et la résurrection. La Vielle ville de Jérusalem fut à l’origine bâtie par le Roi David,  en l’an 1004 avant notre ère, elle a toujours été considérée comme le centre du monde. D’anciennes cartes montrent les trois continents connus à cette époque, l’Europe, l’Asie et l’Afrique, situés dans un cercle dont le centre était Jérusalem. Depuis lors, Jérusalem a été glorifiée et adorée par les rois et les chefs, des conquérants qui tentèrent d’abattre ses murailles , et vénérée par les gens ordinaires qui en ont fait le pivot de leur foi. Ici les Juifs édifièrent leur Temple, Jésus fut crucifié, et Mahomet s’éleva vers le ciel.  Les pèlerins, les mendiants, les marchands, les disciples des grands érudits, les guerriers et leurs esclaves ont parcouru ses rues, tous ont chanté les louanges et vénéré Jérusalem.

Au cours des années , la Vieille Ville a connu de multiples changements, c’est l’une des cités les plus intéressantes du monde – et un point d’attraction primordial pour le tourisme en Israël.

Installée sur les collines de la ville de David des origines, Jérusalem est divisée en quatre quartiers résidentiels, elle est  entourée d’un rempart de quatre kilomètres de long, percé de sept portes , ponctué de 34 tours et une citadelle (la Citadelle de David)

http://www.goisrael.com/Tourism_Fra/Articles/Attractions/...

IMG_3675.JPG

 

 

IMG_7364.JPG

 

 

 

IMG_7374.JPG

 

IMG_7371.JPG
IMG_7370.JPG
IMG_7366.JPG

 

IMG_7360.JPG
IMG_7349.JPG
IMG_7339.JPG
IMG_3693.JPG

 

IMG_3711.JPG
IMG_3716.JPG
IMG_3719.JPG

le saint sépulcre

IMG_9926.JPG

église orthodoxe   vue du haut de la vieille ville

 

 

IMG_3712.JPG

 

 

l'intérieur de plusieurs églises

 

IMG_3714.JPG

 

 

 

IMG_7343.JPG

 

 

 

IMG_7342.JPG

 

 

 

IMG_7344.JPG

 

 

 

IMG_7346.JPG

 

 

 

 

16:26 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.