081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13.04.2011

Le château de Blandy Les Tours - 77

Le château de Blandy Les Tours, dernier château fort d’île de France, est une preuve du patrimoine militaire du XVIème siècle.
Le château de Ferrières en Brie, datant du XIXème siècle, est la propriété de la famille Rothschild, mais c’est aussi une parfaite illustration du goût fantaisiste du second empire.

Le château de Blandy-les-Tours est un château fort médiéval situé sur la commune de Blandy-les-Tours dans le département de Seine-et-Marne, non loin du château de Vaux-le-Vicomte. Le château est situé au cœur du village de Blandy. Depuis son acquisition par le Conseil général de Seine-et-Marne, il a fait l'objet de plusieurs campagnes de restaurations.

800px-Blandy-les-Tours_castle.jpg


Histoire

Historique du château

L'histoire du château débute dans les textes en 1216. Il appartient au vicomte (de)Adam II de Melun (de) (« de Chailly ») et se réduit à un manoir seigneurial à enceinte irrégulière.

Au xive siècle, le château est fortement modifié avec de nouvelles fortifications et structures de défense : un fossé est creusé et une nouvelle tour-porte, avec pont-levisà flèches, est percée dans le mur d'enceinte. Les rois Charles V ( de 1364 à 1380) etCharles VI (de 1380 à 1422) financent aux propriétaires successifs du château, lescomte de Tancarville (de) Jean II et son petit-fils Guillaume IV, les aménagements du château fort. Un donjon haut, défendu par deux ponts-levis, est édifié. L'enceinte est modifiée par l'ajout de nouvelles tours et de courtines neuves. Toutes ces modifications ont lieu durant la Guerre de Cent Ans.

Cependant, le château de Blandy-les-Tours fut agrandi au xvie siècle par François II d'Orléans-Longueville. Le château devient dès lors une demeure de plaisance. Marie de Clèves s'y marie en 1572 en présence du futur Henri IV. Mais le château change souvent de propriétaire et se détériore progressivement devenant "la ferme des tours". En 1707, lemaréchal de Villars, propriétaire du château de Vaux-le-Vicomte, achète la terre et le château de Blandy. Les communs de Vaux-le-Vicomteayant essuyé un incendie, le maréchal décide d'utiliser la château de Blandy pour la reconstruction des communs. Non seulement il fait étêter toutes les tours médiévales et réemploie les charpentes à Vaux, mais encore il fait abattre les courtines pour combler les fossés. Le château est transformé en ferme ce qui accélère sa ruine. Les toitures des corps de logis s'écroulent, les parapets sont détruits, la grande tour-porte éventrée pour agrandir l'accès.

_Blandy-les-Tours_-.jpg

 

 

 

En 1764, le château est revendu à Choiseul, ministre de Louis XV.

Le château au début du XXe siècle

Vient la Révolution française. Le château n'est pas inquiété car il ne présente plus aucun signe de féodalité.

En 1883, la commune de Blandy le rachète grâce à un don généreux de son maire Pierre-Charles Tuot. Cette enceinte ruinée et vide de tout bâtiment est alors classée monument historique en 1889.

À partir des années 1970, des associations de bénévoles engagent les premiers travaux de sauvegarde du château.

Acquis par le Conseil général de Seine-et-Marne en 1992, le château a fait l'objet depuis cette date d'un projet complet de restauration conçu et mis en œuvre par Jacques MoulinArchitecte en chef des monuments historiques, qui a réellement permis de rendre vie au monument en lui trouvant une affectation et en l'ouvrant au public.

Architecture du château

Le château est construit avec une enceinte de forme hexagonale flanquée de tours rondes où le puissant donjon dresse ses 35 mètres de hauteur, (xive siècle). Le château de Blandy est l'exemple type d'une forteresse du xiiie siècle transformée en résidence seigneuriale comme d'autres de la fin du xive siècle. Ce mouvement de transformation impulsé par Charles V au Louvre, se retrouve notamment au château de Saumur, de Mehun-sur-Yèvre, de Coucy ou de Largoët-en-Elven.

enceinte se compose de 6 tours :

  • la tour carrée, (ancienne tour porte),
  • la tour nord,
  • la tour de justice,
  • la tour des archives
  • le donjon,
  • la tour des gardes,

Les bases des 3 dernières tours furent élevées après 1370 en grès deFontainebleau, alors que les étages supérieurs sont le fruit des travaux réalisés vers1390 par Guillaume IV en moellons de pierre meulière, plus économique. Enfin, le donjon possédait trois issues, ce qui est rare dans l'art médiéval. La herse du donjon, toujours en place, a été datée de 1381.

-_Blandy-les-Tours_.jpg

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Blandy-les-T...

 


18:31 Écrit par petitefleur-06 dans CONSTRUCTION | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.