081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26.04.2011

Grasse la Capitale des Parfums - 06

Vous êtes dans : A la découverte de Grasse |  Cité historique | 
Cité historique
 
Bref historique de la ville

Grasse apparaît dans les cartulaires dès le Moyen Âge, au début du XIème siècle. 
A l'orée du XIIème siècle, Grasse est devenue une commune libre, une active cité commerçante. Elle a d'ailleurs conservé la structure urbaine de cette époque. 

Le réseau sinueux de ses rues étroites témoigne de ses agrandissements successifs autour du sommet origine, le Puy, où s'élève le pouvoir temporel et spirituel : la cathédrale. 

Sa position stratégique entre mer et montagne la fait devenir, outre son dynamisme commercial, le centre d'une vaste circonscription administrative et judiciaire. 

Lors du passage à la Savoie de Nice et de son Comté, Grasse devient une grande cité fortifiée grâce au commerce des peaux et tanneries qui fait sa réputation sur le plan international. 

Le lent déclin de la tannerie sera compensé par la naissance et le rapide développement de la parfumerie, artisanat qui deviendra à la fin du XVIIIème siècle, grâce à d'importantes cultures florales que favorise un microclimat particulier, la base d'une puissante industrie dont on connaît l'extraordinaire développement et le rayonnement encore aujourd'hui.

Parfums, savoir-faire et saveurs
 

L'activité de la capitale mondiale des parfums est essentiellement tournée vers les relations internationales qui font que la trentaine d'usines de parfums envoient leurs créations dans le monde entier. De tous les coins du monde, des matières premières sont acheminées vers Grasse pour y être traitées. 

Voilà pourquoi Grasse a réussi le pari de faire de son industrie un véritable art, alliant luxe, raffinement et qualité des produits créés ou transformés. Un art perceptible en visitant une parfumerie, en créant son propre parfum au cours d'un atelier ou en flânant dans les ruelles du centre historique. 

Les plantes à parfum

Jasmin, roses, tubéreuses...

Le microclimat grassois permet de faire pousser sur place des fleurs aux parfums délicats : rose, jasmin, jonquille, oeillet, tubéreuse, fleur d'oranger, violette...

Le jasmin est introduit d'Inde en Europe au XVIIe siècle. La culture du jasmin en plein champ est rendue possible grâce à l'irrigation des terres (1868 canal de la Siagne). Chaque matin une bonne cueilleuse ramasse 2 à 3 kilos de fleurs de jasmins. Pour obtenir 1 kilo il faut environ 8000 fleurs. Ce travail harassant de cueillette occupe une main d'oeuvre féminine saisonnière. Pendant plus d'un siècle et demi, la culture et le traitement industriel du jasmin jusqu'à l'obtention d'une essence absolue constituent le monopole du Pays grassois.

En 1903 une première bataille de fleurs est organisée à Grasse : des chars fleuris parcours la ville. Cette fête sera reprise à partir de 1970 : lafête du jasmin se déroule le premier weekend d'août. En mai, se tient maintenant depuis une trentaine d'année la traditionnelle ExpoRose qui permet aux horticulteurs du monde entier de présenter leurs variétés.

grasse.jpg

grasse (1).jpg

 

grasse (2).jpg

grasse (3).jpg

Le Musée de la Parfumerie

grasse (5).jpg

Rue Principale de Grasse

grasse (6).jpg

grasse (7).jpg

 

grasse (8).jpg

grasse (9).jpg

 

grasse (10).jpg

grasse (11).jpg

 

grasse (12).jpg

Vue sur Grasse de la route de Cabris

grasse (13).jpg

 

grasse (14).jpg

grasse (15).jpg

 

grasse (16).jpg

grasse (17).jpg

 

grasse (18).jpg

 

Fin de la Pénétrante qui vient de Cannes

grasse (19).jpg

 

grasse (20).jpg

grasse (21).jpg

 

grasse (22).jpg

grasse (23).jpg

 

grasse (24).jpg

grasse (25).jpg

 

grasse (26).jpg

grasse (27).jpg

 

grasse (28).jpg

grasse (29).jpg

 

grasse (30).jpg

grasse (31).jpg

 

grasse (32).jpg

Caserne des Pompiers

grasse (33).jpg

 

grasse (34).jpg

grasse (35).jpg

 

grasse (36).jpg

 

grasse (37).jpg

grasse (38).jpg

 

grasse (39).jpg

Les 2 CV de collection 

grasse (40).jpg

 

grasse (41).jpg

grasse (42).jpg

 

grasse (43).jpg

La Prison de Grasse

Grasse : Usine Historique et sa boutique

Grasse : Usine Historique et sa boutique

Au coeur de la vieille ville, notre usine historique compte parmi les plus anciennes de Grasse… En effet les locaux actuels ont abrité dès leur origine, en 1782, unefabrique de parfumerie.

C'est en 1926, en hommage au célèbre peintre Jean-honoré Fragonard, qu'elle prend le nom de Parfumerie Fragonard. Depuis, chaque jour, nous y produisons nos parfumscosmétiques et savons dans un cadre respectueux de la tradition.

Nous serions heureux de vous y accueillir et de vous offrir une visite guidéedurant laquelle vous découvrirez les différents procédés de fabrication et d'emballage de nos produits. A la fin de votre visite, vous pourrez admirer 3000 ans d'histoire du parfum à travers notre musée privé.

Notre usine est ouverte tous les jours, y compris les dimanches et jours fériés, de 9h à 18h00 (fermée de 12h30 à 14h de novembre à janvier). Visite gratuite et guidée dans toutes les langues européennes. Vente de produits à prix de fabrique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Introduction - Notre histoire - Notre savoir faire - La visite - Heures d'ouvertures - Galeries Photos - Partenaires


Introduction - Notre histoire - Notre savoir faire - La visite - Heures d'ouvertures - Galeries Photos - Partenaires

Du nouveau à Grasse…. pour apporter  toujours plus de surprises à ses visiteurs, Molinard agrémente sa visite guidée et dévoile son nouveau parcours olfactif où loisir rime avec culture.

Des films diffusés sur écran, révèlent les techniques artisanales de fabrication de savons et de parfums et rythment de façon originale la visite. Le visionnage d'un quiz ludique permet aux publics de tester avec interactivité leurs connaissances du monde parfumé.

Une ambiance où se mêlent fonds sonores, lumières, odeurs subtiles, nuages de vapeur, fontaines d'essences et récoltes de fleurs,  habite désormais le distilloir.  La théâtralisation de cette scène apporte réalisme et authenticité, et transporte alors les visiteurs dans la Parfumerie des années 30.

Enfin, tout au long du parcours des mannequins et automates, illustrent les grands métiers de la Parfumerie. Deux ouvriers s'affèrent à la distillation, un nez crée sa nouvelle fragrance et une ouvrière réalise des cartes parfumées très convoitées à l'époque.

Du nouveau à Grasse…. pour apporter  toujours plus de surprises à ses visiteurs, Molinard agrémente sa visite guidée et dévoile son nouveau parcours olfactif où loisir rime avec culture.

Des films diffusés sur écran, révèlent les techniques artisanales de fabrication de savons et de parfums et rythment de façon originale la visite. Le visionnage d'un quiz ludique permet aux publics de tester avec interactivité leurs connaissances du monde parfumé.

Une ambiance où se mêlent fonds sonores, lumières, odeurs subtiles, nuages de vapeur, fontaines d'essences et récoltes de fleurs,  habite désormais le distilloir.  La théâtralisation de cette scène apporte réalisme et authenticité, et transporte alors les visiteurs dans la Parfumerie des années 30.

Enfin, tout au long du parcours des mannequins et automates, illustrent les grands métiers de la Parfumerie. Deux ouvriers s'affèrent à la distillation, un nez crée sa nouvelle fragrance et une ouvrière réalise des cartes parfumées très convoitées à l'époque.

Grâce à ses nouveautés Molinard éveille tous les sens de ses visiteurs !

ESPACE ACCUEIL
Depuis longtemps Molinard travaille avec Baccarat et René Lalique qui ont largement contribué à la renommée de la Maison qui désirait avoir des flacons sobres et élégants pour ses premiers "soliflores" (jasmin, rose, violette).


1930 - René Lalique a créé des modèles de flacons exclusifs pour la Maison Molinard et a donné naissance aux prestigieux flacons; "Iles d'or", "Madrigal", "Le baiser du faune".

Molinard a bénéficié comme tous les grands parfumeurs de l'avènement de la molécule de synthèse en 1866 puis en 1868 de l'apparition du premier vaporisateur qui révolutionna la façon de se parfumer.

SAVONNERIE 
De nos jours la consommation de savons est assez importante, mais cela n'a pas toujours été le cas! En effet, à l'époque de la renaissance vers 1500, la peste et les épidémies entraînent un manque d'hygiène considérable, tous les facteurs de contagions étaient incriminées, et en particulier l'eau!

La peur de l'eau développa en Italie, un genre de toilette qui consistait à masquer les mauvaises odeurs corporelles par un recours excessif au parfum. Cette pratique devient mode à travers la noblesse.


Cette salle est très représentative de l'aspect artisanal de Molinard. En effet, le public est toujours très étonné de savoir que tous les savons Molinard sont produits ici dans cette petite salle, et par un seul homme.

DISTILLOIR
Il est agréable de pouvoir se projeter 25 ans en arrière, et d'imaginer cette salle pleine de personnes, contournant pas à pas les tonnes de roses étalées au sol, de sentir la chaleur des alambics, de voir cette effervescence sur les tables d'enfleurage, et de sentir les émanations de rose, de violette, et de jasmin.
 
Molinard est en effet le seul parfumeur à avoir conservé en l'état son usine de fabrication, et à la faire visiter telle quelle

 

molinard.gif

 

 

7d9af102334linard.jpg

18:52 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.