081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16.04.2012

Le moulin à huile de noix - ferme auberge de Martel -Lot

MOULIN À HUILE DE NOIX

Moulin à huile de noix

Chèques vacancesAccueil d'autocar
 
Accessible aux handicapés

Marie-Claude CASTAGNE

46600 martel

Ancien bâtiment du XV siècle situé sur le causse. Salle avec cheminée, salle d'accueil groupes au rez de chaussée. Exploitation spécialisée dans le canard gras gavé et transformé et l’agneau, la noix, l’huile de noix et l’apéritif aux noix.

Ouvert tous les jours en saison, sauf le dimanche soir et le lundi, et sur commande uniquement en hors saison. De Pâques à Toussaint ouvert sur réservation. Visite du moulin à huile de noix, fabrication le mardi après midi et le jeudi après midi en Juillet et Août, et sur rendez-vous pour les groupes.

 

Le moulin

image 100
image 96
image 97
image 98
image 99

En 1985 André Castagné fait l'acquisition d' un moulin voué à la destruction. Aidé par Jean-Luc, son fils, ces deux passionés vont remonter dans un bâtiment du 15ème siècle ce materiel et lui donner une seconde vie.
C'est avec des cerneaux que l'on fait de l'huile de noix: Il faut en moyenne cinq kilos de noix en coque, qui une fois cassées vont donner deux kilos de cerneaux (fruit à l'interieur de la coquille), qui vont donner à leur tour un litre d'huile.
La meule en granit écrase les cerneaux, environ 20 à 25 kilos par pressée, pendant à peu près vingt minutes. La pâte obtenue est mise dans la poêle, où l'on fait chauffer sur un feu de bois, afin de faire exuder l'huile. Tout le savoir-faire de l' huilier se fait lors de cette operation assez délicate. L'huilier peut faire griller plus ou moins la pâte selon le goût de chacun pour rendre l'huile extraite plus ou moins parfumée. Le secret d'une bonne huile de noix se fait par la qualité de son cerneau et la cuisson de la pâte. Et c'est à ce moment là, que l'odeur si particulière degagée par la pâte qui chauffe parfume le moulin. Enfin la pâte obtenue à temperature voulue est mise dans la presse hydraulique, qui permet d'extraire une huile blonde et fruitée.
Une fois l'huile extraite il reste le tourteau, sorte de grosse galette pâteuse et sèche, qui est une fois de plus broyée et pressée. Le tourteau de noix qui reste après la deuxième pression est donné aux brebis et aux agneaux.
L'huile extraite est mise à décanter dans un fût pendant une quinzaine de jours. Ensuite elle est mise en bouteille. Ni pasteurisée ni sterilisée, elle se conservera pendant deux ans.
 
En juillet et août tous les mardi et jeudi après-midi de 14:30 h à 17:30 h vous pouvez voir la fabrication de l'huile de noix. La visite du moulin est gratuite et dure environ 30 minutes.
Le reste de l'année pensez à telephoner au 05.65.37.40.69.

Productions de la ferme : Polyculture, élevages, noyeraies, canards, brebis, agneaux, moulin à huile de noix.

 

 La Fabrication de l'Huile de Noix comporte 3 étapes.

1/ Le broyage

On met 25 Kg de noix dans le pétrin; celles-ci sont broyées par des meules de pierre (600 Kg chacune). Les meules sont fixes, c'est le fond (le sol) qui tourne sous les meules. Il faut environ 30 minutes pour obtenir une pâte de noix.

2/ Le fourneau

Une fois la pâte obtenue, il faut évaporer l'humidité que contient le produit. Si pour l'huile d'olive on certrifuge, afin d'éliminer l'eau, ici, c'est par la chaleur que s'effectuera l'évaporation. La pâte est remuée dans des casseroles (bacholes en patois). L'hélice plongée dans les bacs va permettre un chauffage uniforme. Chauffage au gaz à 60° environ, c'est une chaleur douce et bien répartie. Ces huiles sont des huiles gastronomiques, c'est-à-dire qu'elles sont chauffées pour faire ressortir leurs goûts. Elles auront un petit goût de grillé caractéristique. C'est la saveur qui est recherchée à la différence des huiles vierges qui ne sont pas chauffées et où l'on recherche les vitamines. C'est alors une pression à froid. Cette étape s'effectue durant 15 à 20 minutes.


3/ La pression

Lorsque la préparation est prête, on va pouvoir la presser afin d'obtenir l'huile. Ici se trouvent 2 presses : celle de droite de 2,6 tonnes et celle de gauche de 3,2 tonnes. Chaque presse s'ouvre et la cuve est remplie. Au fond est mis un scourtin (tapis en paille, en rafia, tissé très serré) qui sert en quelque sorte de filtre. Puis on remplit de pâte et on referme la cuve. S'exerce alors une pression (hydrolique) de 250 bars (c'est à dire 250 Kg par cm²). Il faut environ 30 minutes pour que toute l'huile contenue dans cette pâte s'écoule par la gargouille jusqu'aux récipients en dessous pour la collecter. Une fois recueillie, elle sera mise en cuve et on la laisse reposer. C'est la décantation: Ce phénomène dure une dizaine de jours environ. Cette étape permet de séparer l'huile de ses impuretés; ensuite elle sera filtrée sur papier buvard. Une fois la pression terminée, lorsque l'on ouvre les cuves, il reste le résidu sec,appelé tourteau. Ce bloc très dur va être réduit en poudre et ensuite utilisé comme complément alimentaire pour le bétail. Il faut environ 2Kg de noix pour faire 1L d'huile de noix.

Pour en savoir plus, visitez le site de la ferme :www.gites-de-france-lot.com/moulin-huile-de-noix/

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées est la région la plus vaste de France. Elle est également citée comme celle où l’on vit le mieux. Réputée pour son sens inné de la fête, elle jouit d’un climat très ensoleillé, parfait pour apprécier le spectacle permanent de ses paysages. Grands sommets pyrénéens, parcs naturels, rivières fraîches et falaises brûlantes, haut plateau de l’Aubrac au goût sauvage… le tout sillonné par des centaines de kilomètres de chemins. 

Jamais à cours d’imagination pour combler les envies de détente et les fringales de connaissance, Midi-Pyrénées regorge d’idées séjour : un week-end à flâner dans les rues de Toulouse sous le feu mandarine de la brique ; une joyeuse escapade dans le Gers, patrie d'Artagnan ; quelques jours dans les Pyrénées pour s’émouvoir devant le Cirque de Gavarnie ou arpenter les rues de Lourdes ; une balade en Ariège pour se frotter à l’histoire cathare ; une échappée en Aveyron et dans le Tarn pour collectionner quelques uns des plus beaux villages de France ; un printemps sur les chemins de St Jacques de Compostelle, …  On jubile aussi à la perspective d’une croisière sur le Canal du Midi, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

 
 

Séjour de charme dans un pigeonnier

Petit patrimoine, paysages de "petite Toscane" , piscine ... Découverte de l'élevage et la transformation des canards gras, dégustations Hum tout un programme ! à partir de 220 euros ...

Voir la ferme

 


 

 

 

22:58 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.