081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30.04.2012

Ballade dans Figeac - Lot

IMG_0784.jpg

Figeac est une commune française, située dans le département du Lot et la régionMidi-Pyrénées. En occitan, la ville se nomme Fitsat, écrit Fijac.

Les habitants sont les Figeacois et les Figeacoises.

700px-Vue_figeac_commentaires.jpg

Histoire

Les temps anciens

Une voie romaine franchissait le Célé à gué et l'on a trouvé des restes de murailles et des sarcophages gallo-romains.

Selon la légende5, un vol de colombes, dessinant une croix dans le ciel, sous les yeux de Pépin le Bref, décida de la fondation, en ces lieux, d'un monastère, en 753. Le roi aurait dit Fiat là ! (qu'il [le monastère] soit fait là ! ), cette expression aurait donné le nom Figeac. Un miracle en appelant un autre, en 755, le pape Étienne II, venu bénir l'église, vit Jésus lui-même escorté par des anges, venir consacrer le monastère. Quoi qu'il en soit, le lieu était déjà habité dans l'Antiquité.

Au Moyen Âge, la féodalité

Selon Malte-Brun6, une abbaye aurait été fondée dans la première moitié du viiie siècle. En 861, les normands y auraient tué soixante moines après avoir massacré les habitants réfugiés dans l'église.

Une abbaye, fut fondée en 838, après le pillage du monastère par les Vikings. Bien située sur les chemins de Compostelle et de Rocamadour, elle prospéra et entraina rapidement le développement d'une agglomération. A la suite de tensions croissantes, à partir de 1244, entre les consuls, représentants des principales familles marchandes, et l'abbé, Figeac, à l'issue d'une négociation menée par Guillaume de Nogaret et moyennant rachat par la couronne des droits abbatiaux, passa sous la dépendance directe de Philippe le Bel en 1302. Le roi lui accorda le rare privilège de battre la monnaie. Grâce à un artisanat prospère, la ville s'enrichit.

Selon Malte-Brun6, en 1318, Philippe le Long, satisfait des habitants de Figeac qui l'auraient promptement reconnu roi de France, confirma les prérogatives, libertés, franchises déjà obtenues. Il accorda une charte particulièrement favorable : sceaux,drapeauxconsuls choisis parmi les habitants. Ils possédaient les murstoursremparts et fossés. Ces privilèges furent confirmés par Philippe de Valois (1334) et Louis XI, à l'occasion de sa visite en 1463.

Au service des Anglais, Bernardon de la Salle s'empara de la ville de Figeac le 14 octobre 13717, mais l'abandonna l'année suivante contre versement d'une indemnité.

De la révolution à nos jours

Figeac : vue générale

Le xviiie siècle fut une période de prospérité au cours de laquelle les murailles défensives ainsi que les fossés disparurent. La Révolution vit la guillotine faire tomber cinq têtes, place de la Raison. Le maréchal Ney se cacha à Figeac, peu avant son arrestation.

Figeac est reliée au chemin de fer le 10 novembre 1862, date d'inauguration de l'axe Brive-Toulouse par la gare de Figeac. En 1864, l'ouverture de la ligne de chemin de fer vers Aurillac, au titre de la concession de Clermont au Lot, permet également une liaison ferroviaire avec le Cantal. les voies forment alors un "Y" caractéristique à la gare de Figeac8.

Le 12 mai 1944, en représailles aux harcèlements des résistants quercynois, les Allemands de la 2e division SS Das Reich arrêtèrent 800 Figeacois. 540 d'entre eux furent déportés vers les camps deNeuengamme et Dachau.

IMG_0666.jpg

IMG_0667.jpg

IMG_0887.jpg

IMG_0888.jpg

IMG_0674.jpg

Eglise du Puy

IMG_0891.jpg

 

IMG_0889.jpg

 

église du Puy.jpg

 

IMG_0670.jpg

 

IMG_0671.jpg

 

IMG_0678.jpg

 

IMG_0895.jpg

 

IMG_0680.jpg

 

IMG_0901.jpg

 

IMG_0900.jpg

 

IMG_0768.jpg

IMG_0767.jpg

 

IMG_0769.jpg

 

IMG_0772.jpg

 

pierre de rosette.jpg

La Pierre de Rosette

 

IMG_0775.jpg

IMG_0779.jpg

IMG_0777.jpg

IMG_0782.jpg

IMG_0783.jpg

IMG_0785.jpg

IMG_0897.jpg

IMG_0790.jpg

IMG_0892.jpg

IMG_0893.jpg

IMG_0773.jpg 

 

  

19:26 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.