081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11.05.2012

Château de Boucard - Cher

CHATEAU DE BOUCARD
Au XIVe siècle, Jean de Boucart, gentilhomme gascon épouse Agnès de Blancafort et se fixe ainsi en Berry. Mais c'est l'un de ses successeurs, Lancelot de Boucart qui relève sur le site de La Motte-du Plessis, le Château de Boucard. 

Le château conserve un caractère moyen-âgeux : quatre corps de logis cantonnés de tours rondes et isolées par des fossés reliés à la rivière. 
On notera le pittoresque chatelet d'entrée et ses tourelles en encorbellement. Dans la cour intérieure, le Moyen-Age cède le pas à la Renaissance. C'est tout d'abord l'aile sud dont les sculptures de fenêtres pré-Renaissance témoignent du passage d'Antoine de Boucard en Italie aux côtés de François Ier.

L'aile Nord quant à elle est du plus pur style Renaissance, on remarquera la magnifique frise sculptée représentant boulets et canons, attributs de François de Boucard, grand-maître d'artillerie du Prince de Condé

IMG_1038.jpg


chateau de boucard.jpg

IMG_1035.jpg

IMG_1032.jpg

IMG_1033.jpg

IMG_1036.jpg

 

Le Pays-Fort est une petite région française de la région Centre, situé dans le Berry, entre la Sologne et le Sancerrois, dans les départements du Cher et du Loiret.

Elle revêt une identité particulièrement forte dans le canton de Vailly-sur-Sauldre, trop loin de Sancerre pour être sancerrois.



S'il ne fallait un citer qu'un seul, c'est bien celui-ci ! Pourquoi ? Mais parce qu'il porte mon nom (où est-ce plutôt l'inverse) !

Historique

Au XIVe siècle, Jean de Boucart, gentilhomme gascon épouse Agnès de Blancafort et se fixe ainsi en Berry. Mais c'est l'un de ses successeurs, Lancelot de Boucart qui relève sur le site de La Motte-du Plessis, le Château de Boucard.

L'architecture

 

 

Ce château conserve un caractère moyen-âgeux : quatre corps de logis cantonnés de tours rondes et isolées par des fossés reliés à la rivière. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


On notera le pittoresque chatelet d'entrée et ses tourelles en encorbellement. 

Dans la cour intérieure, le Moyen-Age cède le pas à la Renaissance. C'est tout d'abord l'aile sud dont les sculptures de fenêtres pré-Renaissance témoigne du passage d'Antoine de Boucard en Italie aux côtés de François Ier. L'aile Nord quant-à-elle est du plus pur Renaissance, mais on notera la magnifique frise sculptée représentant boulets et canons, attributs de François de Boucard, grand-maître d'artillerie du Prince de Condé. 

 

etite Histoire...

Boucard connut un visiteur illustre en la personne d'Henri IV. Sa visite laissa un souvenir anecdotique. En effet, laissant son escorte de l'avant pour annoncer son arrivée au château, Henri IV entreprit seul la traversée des bois. En chemin, il croise un bucheron et lui demande le chemin du château. Le paysan se rendant aussi pour y voir le roi, Henri IV le prend en selle. Plus loin en chemin,le bucheron lui demande: "Comment le reconnaître ?". Le Roi lui explique : " C'est bien simple, lorsqu'il entrera dans la cour, tous les gentilhommes retireront leur chapeau et le roi sera le seul à rester couvert". En effet, à l'arrivée à Boucard, les gentilhommes saluent. Le roi se retourne et demande au bucheron: "Voyez-vous le roi maintenant ?" Et le bucheron : " C'est-y vous, ou c'est-y moi ?" 


00:19 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.