081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17.04.2012

DONZY - NIEVRE -Tympan de Notre Dame du Pré -

IMG_1318.jpg

Géographie

Donzy est situé au confluent de deux rivières : la Talvanne et le Nohain. Avec une superficie de 6 318 ha, elle est la commune la plus étendue du département.

Histoire

On retrouve les premières traces de Donzy au vie siècle sous le nom deDominiacus.

Donzy a été la capitale d’une baronnie et l’un des fiefs les plus importants deBourgogne.

Lors des guerres de religion, les chanoines réguliers de l’ordre de Saint Augustin, officiants de l’église de Donzy, souhaitèrent mettre à l’abri les reliques de saint Caradeuc, patron de leur église depuis 1180. Ils choisirent pour cela l’église de Thury, dont les prieurs-curés étaient aussi de l’Ordre de Saint-Augustin et parce que la paroisse semblait éloignée des incursions des bandes calvinistes. Hélas, en 1587, une troupe de "reîtres" allant rejoindre sur la Loire l’armée de Henri de Bourbon (futur Henri IV) pillèrent et rançonnèrent la paroisse, et ayant découvert la châsse de saint Caradeuc la brisèrent et jetèrent à la rue les reliques qu’elle contenait.

Mais plusieurs habitants de la paroisse les ramassèrent et les remirent au prieur-curé qui les plaça en lieu sûr en attendant des jours meilleurs. Edmond Morin, prêtre-vicaire de Thury, Gilles Chevau, procureur fiscal, Julien Imbault et Pierre Coulade ont attesté par serment que les ossements ramassés par eux étaient bien ceux de saint Caradeuc.
En foi de quoi ils ont signé de leur nom un procès verbal sur un parchemin daté de 1612 attestant que les saintes reliques furent déposées dans une nouvelle châsse par Messire Jean Hasard, chanoine régulier de St Martin de Nevers, en présence des fidèles réunis dans l’église paroissiale, le 21 mars 1612.

22 août 1688 : Mgr André Colbert, 102ème évêque d’Auxerre, fait effectuer la translation des reliques de saint Caradeuc dans la nouvelle chasse en bois doré qu’il a demandé, avec la vérification du certificat du 21 mars 1612 authentifiant lesdites reliques. (AD89 - Archives ecclésiastiques - série G, clergé séculier).

Donzy a été unie au comté de Nevers par le mariage du baron Hervé IV avec Mahaut de Courtenay, héritière du comte de Nevers.

Sous le Second Empire, Donzy était appelé Donzy-l’Impérial.

Pendant la Première Guerre mondiale, 106 Donziais sont morts et 15 sont décédés lors de la Seconde.

                                                                                                                                       
                                               
                                                                                                                         
                    Notre-Dame-du-pré, construite dans la première moitié du 12è siècle, comprenait une nef à bas-côtés, un transept et une abside en hémicycle avec absidioles.
Le narthex présentant un magnifique portail à tympan sculpté a été ajouté à la façade ouest vers le milieu du 12è siècle.
Aujourd'hui, il ne reste de l'église que le narthex, la tour nord, les vestiges de la tour sud et une partie du mur de la nef.
    Le n arthex: il comporte deux travées à bas-côtés. Il est voûté d'arêtes. Les arcades retombent sur des colonnes engagées                             –›              
                                                         
                                           
                                                             
      Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format        
              Chapiteaux du narthex à décor végétal                              
                                                                                             
              ‹–   La tour nord et les vestiges de la nef                        
                                           
                                                                     
                                                                       Le portail : le tympan                    
                                                                               
                                                             
        Décors de l'archivolte du portail                                        
                                                                                                                         
                Le tympan représente la Vierge assise tenant l'Enfant nimbé sous un dais porté par des colonnettes sculptées et évoquant la Jérusalem céleste.
‹–
                                             
                               
                      Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format              
                                                                                Détail  –›          
                                                                                             
            ‹–   Au-dessus de la Vierge, la Main divine                      
                                                     
                                                             
                        ‹–  détail                        
                                             A gauche de la Vierge, un ange.                  
                          A sa droite, le prophète Isaïe tenant un phylactère et une palme.                               –›                                    
                                         
                      Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format                  
                    ‹–  détail                                                    
                                                               
                         Décors du haut de la façade    –›                    
                                                                   

Pour revenir à  :  Nivernais roman

Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net

 
               

Donzy-le-Pré se trouve dans le département de la Nièvre, à 25 km au nord-est de La Charité sur Loire

 

IMG_1319.jpg


                     

IMG_1320.jpg

IMG_1321.jpg

IMG_1322.jpg

IMG_1323.jpg

IMG_1324.jpg

IMG_1325.jpg

IMG_1326.jpg

IMG_1327.jpg

IMG_1328.jpg

IMG_1329.jpg

IMG_1330.jpg

IMG_1331.jpg

IMG_1332.jpg

IMG_1333.jpg

IMG_1334.jpg

IMG_1335.jpg

IMG_1336.jpg

IMG_1337.jpg

IMG_1338.jpg

IMG_1339.jpg

IMG_1341.jpg

IMG_1343.jpg

IMG_1344.jpg

IMG_1345.jpg

800px-Donzy_-_vers_l'église.JPG

Vue du vieux Donzy lors de la brocante de Pâques

 

Au coeur de la Bourgogne Nivernaise, le village de

Donzy vous invite à découvrir un lieu riche de ses

traditions et de son patrimoine, où les habitants ont su

faire du Bien-être un véritable Art de Vivre, dans le

respect de la nature qui lui sert d’écrin.

Donzy a été la capitale d'une baronnie et l'un des fiefs

les plus importants de Bourgogne. Témoins de la

richesse de son passé, le château de la Motte

Josserand ou l’Abbaye de Notre Dame Du Pré,

émaillent de leurs « vielles pierres » le territoire du

Donziais. Mais c’est aussi un terroir et une région

mondialement connue pour ses vins que vous

découvrirez, avec la proximité de Sancerre ou des

vignobles de Pouilly, terres du Sauvignon et du

Chasselas et toutes ces lieux d’origine d’appellations

qui sont, dans le monde entier, synonyme de la

Bourgogne.

 

 

22:50 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.