081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16.04.2012

Le Château de La Motte Josserand - Donzy - Nièvre

 

IMG_1367.jpg

IMG_1125.jpg

IMG_1126.jpg

IMG_1127.jpg

IMG_1128.jpg

IMG_1130.jpg

IMG_1131.jpg

IMG_1132.jpg

IMG_1133.jpg

IMG_1135.jpg

IMG_1137.jpg

IMG_1138.jpg

IMG_1139.jpg

IMG_1142.jpg

IMG_1143.jpg

IMG_1144.jpg

IMG_1145.jpg

IMG_1146.jpg

IMG_1147.jpg

 

IMG_1359.jpg

 

IMG_1352.jpg

IMG_1362.jpg

IMG_1363.jpg

IMG_1366.jpg

 

Musées et Chateaux de la Nièvre
 
 
CHATEAU de la MOTTE-JOSSERAND à Perroy ( Donzy )
   
  M. Monmignault
58220 PERROY
   
 
La Motte Josserand est une "maison forte" un de ces châteaux de plaine du moyen âge, dont l'emplacement ne fut pas choisi au hasard. Il a été bâti sur un bloc rocheux entouré de marécages, le long de la vallée du Nohain.
Enfoncé dans une cuvette naturelle, la barrière d'eau lui a donné des douves naturelles de 200 à 300 mètre de large.
Ce site a été habité par les hommes depuis qu'ils eurent besoin de se défendre.Le bâtiment que vous voyez est la dernière construction qui fut édifiée au XIIIe siècle pour se protéger.
Il comportait trois éléments principaux :La basse-cour, premier enclos fortifié, est réservé à l'exploitation rurale et comprend ferme, grange et remise.La bâille est un terre-plein entouré de murs et de fosses servant de défense avancée. Elle a disparue au XVIIe siècle. Elle protégeait le pont levis, et le château qui seul, subsiste aujourd'hui.La basse-cour à peu près intacte jusqu'en 1948, a été détruite. Le seul vestige qui en reste est la cheminée qui faisait partie de la tour carrée. Elle a été reconstruite vers le chemin d'accès extérieur.
Le plan du château, comme celui de la plupart des châteaux de plaine est régulier et symétrique: quatre pavillons rectangulaires sont reliés entre eux par des chemins de ronde. Ils forment les côtés d'un vaste rectangle dont les angles sont occupés par quatre tours circulaires.
L'ensemble de ces constructions entoure une cour intérieure. On y pénètre par le portail d'entrée au rez-de-chaussée du pavillon sud.Au cours des siècles, trois des quatre chemins de ronde disparaissent. Deux chemins de ronde seront transformés en galerie au XVIIIe siècle. Au XIXe siècle, à la suite d'un incendie, une petite habitation remplacera le troisième chemin de ronde.
Un des attraits de la Motte Josserand est l'étude de l'ouvrage militaire montrant comment on adapta à l'artillerie à feu une construction initialement réalisée pour les armes à poings.
Les embrasures circulaires des bombardes sont très basses. Les affûts étants dépourvus de roues. Elles datent par conséquent des débuts de l'emploi de la poudre.
 

 

Bref historique

 

Sous le système féodal, la seignerie de la Motte-Josserand était un fief du comte de Nevers et relevait de la châtellenie de Donzy.

 

Le premier document sur la construction du château date de 1248. C'est un acte de "foi et hommage" rendu par Josserand de la Rivière à sa féale Mathilde comtesse du Nivernois pour "la maison forte de la Motte, dite Villiers, sise auprès de Donzy".

 

Gille de Sully, "seigneur de la Motte-Josserand", sire de la Motte et Beaulmont, est le premier dont le nom soit parvenu jusqu'à nous. En 1332, il rend hommage au comte de Nevers suzerain pour la "maison fort" de la Motte-Josserand.

 

En 1426, le château est vendu au célèbre Perrinet Gressard, redoutable chef de bande, adversaire de Jeanne d'Arc.

 

En 1447, Guillaume Jouvenel des Ursins se fait appeler seigneur de la Motte-Josserand.

 

En 1556, le château appartient à la famille de l'Hôpital.

 

En 1620, Nicolas de l'Hôpital, conseiller du roi, rend hommage pour la Motte-Josserand. C'est lui qui est à l'origine des plus grandes transformations que le château ait connues. Le blason qui figure au-dessus de la porte d'entrée du château est le sien.

 

En 1856, le château appartient à Jean-Guinot Monmignot, meunier à Colméry. L'actuel propriétaire est un de ses descendants.

 

Sources

 

- L'ensemble des documents présentés ici proviennent des archives personnelles de Guy Monmignaut. Merci à lui !

 

- Plan du château au XVe siècle : dessin de Georges Bourgeois (1938)

 

la motte.jpg

la motte josserand.jpg

mottej_7.jpg

mottej_9.jpg

mottej_2.jpg

 

Guillaume Jouvenel des Ursins

 

baron de Trainel, chancelier de Charles VII (1401-1472)

 

vers 1460 - Jean Fouquet

mottej_3.jpg

 

Nicolas de l'Hôpital

 

duc de Vitry, maréchal de France

 

(1581-1644)

 

21:05 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.