081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17.04.2012

Moulin de Maupertuis - Donzy - Nièvre

 

Maupertuis

IMG_1342.jpg

Le moulin de Maupertuis est situé en plein bourg de Donzy, dans la vallée du Nohain, rivière au cours d'eau rapide et au débit régulier.

Les archives municipales de Donzy nous ont révélé qu'en 1753, un acte de décès mentionne le moulin de Maupertuis. En décembre 1788 et janvier 1789, deux délibérations des assemblées communales de Donzy relatives au terrible hiver, mentionnent le nom du propriétaire, le Sieur Mommigneau, meunier.

Jusqu'en 1902, les propriétaires sont les famille BLOND, MOTMOGNOT, 1902 à 1961, la famille CARROUE, Paul CARROUE est le dernier Meunier du moulin de Maupertuis.

M. Paul CARROUE, 3e à partir de la gauche, avec des collègues meuniers de la région
 
 
lors'une remise de médaille en 1975 
 
 

 

1935 - de gauche à droite MM Jules CARROUE, Paul CARROUE, X, X, PARCHEVAL

RENAISSANCE

Les machines de Maupertuis se sont tues depuis 1961. La roue a été démontée, le bâtiment s'est banalisé ; combien se doutaient alors qu'il y avait là un moulin ? ... 

En 1987, après le décès de Monsieur Paul CARROUE (le dernier meunier), le moulin est mis en vente et proposé à l'Association Culturelle du Donziais (A.C.D.). A partir de septembre 1987 commencera alors une ronde de consultations, de contacts, d'avis amicaux, de visites nombreuses, à tel point que le notaire avait confié en permanence les clefs du bâtiment aux responsables de l'A.C.D. ; avant de s'engager, il fallait s'assurer de l'intérêt du site, de la viabilité d'un projet d'Eco-Musée à Donzy, car c'était bien là le but de l'A.C.D. 

Celui-ci est affiné, mis noir sur blanc ; les travaux et aménagements budgétisés, il restait une dernière fois à consulter les Monuments Historiques, les spécialistes de l'archéologie industrielle et de l'ethnologie pour une ultime vérification de la réalité du projet et étudier ensuite le financement avec ces derniers ; mais aussi envisager la participation et la collaboration d'autres mécènes et associations amies pour en assurer la pérennité. Deux années avaient été nécessaires pour mener à bien ce projet et le 19 août 1989, l'acte de vente était signé chez Maître FITY, notaire à Donzy. Quelques semaines plus tard naissait l'Association pour la promotion du site du moulin de Maupertuis (A.P.S.M.M.). Aux côtés de l'A.C.D. (association mère), on trouvait, en qualité de membres fondateurs, la Caisse des Monuments et Sites de la Nièvre (CA.MO.SI.NE), le comité d'entreprise du C.N.R.S. de Garchy, le syndicat d'initiative du Donziais et la fédération des Oeuvres Laïques de la Nièvre. La Direction Régionale des Affaires culturelles de Bourgogne (D.R.A.C.), départements "Monuments Historiques" et "Ethnologie" assurent les premiers financements auxquels s'ajoutent ceux de la CA.MO.SI.NE, des co-fondateurs et de la commune de Donzy. 

En 1991, la Fondation "Pays de France" du Crédit Agricole donne son accord pour participer à la reconstruction de la roue, dans le même temps de décret d'inscription à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques était signé par le Préfet de Région. 

 

 

 Maquette du moulin de Maupertuis

 Le moulin est construit sur quatre niveaux dont les rez-de-chaussée. Il utilise le principe de la gravitation naturelle.

Il est divisé en deux parties :

  • d'un côté, le stockage des sacs de blé, de farine et de son,
  • de l'autre côté, la partie technique, c'est à dire la transformation du blé en farine.

 

Si, dans un ce sont les ailes qui font tourner l'arbre de transmission du mouvement, ici, c'est l'eau qui agit et par analogie avec l'être humain, une eau arrivant à la hauteur de la poitrine donne son nom à la roue.La roue de poitrine utilise le poids de l'eau dans les augets au nombre de 36 contenant chacun environ 100 litres. Elle est alimentée par une auge (réservoir d'alimentation) dont le débit est règlé par deux vannes : la huche.Cette roue a été démontée en 1969. En 1992, l'Association reconstruit une nouvelle roue.Elle est en bois exotique d'Afrique Equatoriale, de "doussié", provenant de l'arbre "l'Afzéia" ; ce bois a été choisi parce qu'il offre trois propriétés intéressantes :

 

  • il est imputrescible (ne pourrit pas dans l'eau),
  • il n'a pas de noeuds,
  • il est légèrement huileux.

 

Les travaux ont duré 6 mois (de mai à octobre 1992).

 

 

 
 
 La roue du moulin de Maupertuis en construction
 
 
 
 
 

22:49 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.