081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16.10.2011

Musée Canadien des civilisations - Gatineau - Quebec

Fichier:Gatineau Museum of Civilization.jpg

Le Musée canadien des civilisations (en anglais : Canadian Museum of Civilization) est le musée national d’histoire humaine du Canada; c’est aussi le plus populaire et le plus fréquenté de tous les musées du Canada. Il est situé à Gatineau (Québec), (dans le secteur qui était anciennement la ville de Hull), sur la rive nord de la rivière des Outaouais, directement en face des édifices de la Colline du Parlement qui eux, sont érigés à Ottawa (Ontario). Sa vocation première est de recueillir, d’étudier, de conserver et de présenter des objets matériels qui témoignent de l’histoire humaine du Canada et de la diversité de sa population.

Le Musée des civilisations est particulièrement renommé auprès de ses visiteurs pour ses salles d’expositions permanentes qui couvrent 20 000 ans d’histoire humaine du Canada ainsi que pour son architecture et son site remarquable sur les berges de la rivière. Le Musée présente aussi un programme sans cesse renouvelé d’expositions spéciales qui développent des thèmes canadiens ou présentent d’autres cultures et civilisations, passées ou actuelles. Mais le Musée canadien des civilisations est aussi une grande institution de recherche. Son personnel professionnel compte d’éminents spécialistes de l’histoire du Canada, de l’archéologie, de l’ethnologie, de la culture populaire, etc.

Avec des origines remontant à 1856, le Musée est l’une des plus anciennes institutions culturelles d’Amérique du Nord. Il abrite également le Musée canadien des enfants, le Musée canadien de la poste et un Théâtre IMAXMD où sont projetés des films 3D.

canadiens.

Le Musée canadien des civilisations est géré par la Société du Musée canadien des civilisations, une société d’État fédérale qui administre aussi le Musée canadien de la guerre et le Musée virtuel de la Nouvelle-France. Il est accrédité par l’American Association of Museums (AAM) et est membre de l’Association des musées 

Quelque 400 membres de l'Alliance de la Fonction publique du Canada ont été en grève du 21 septembre au 16 décembre 2009. Le conflit de travail s’est soldé par le biais de négociations directes.

Tout au long de l’année, le Musée des civilisations accueille toutes sortes d’évènements. Le coup d’envoi de Bal de Neige 2011 de la Commission de la capitale nationale a été donné le 3 février au Musée par des concerts, la musique d’une DJ, un feu d’artifice et d’autres spectacles. Quelque 30 000 personnes ont pris part à la manifestation donc 15 000 ont visitées l'intérieur du Musée. Quant aux célébrations de la fête du Canada, elles ont donné lieu à une cérémonie de citoyenneté, des spectacles, des activités, des ateliers et la chance d’admirer les feux d’artifice d’un point de vue unique. Plus de 18 000 personnes ont franchi les portes du Musée pour l’occasion.

La Grande Galerie

Spirit of Haida Gwaii, plaster.jpg

La Grande Galerie, située au niveau 1 du bâtiment, est le cœur architectural du Musée. Sa façade vitrée de 112 mètres de long par 15 mètres de haut offre une vue extraordinaire de la rivière des Outaouais et de la Colline du Parlement. Sur la paroi opposée s’étale une photographie couleur de dimensions similaires représentant une forêt et qui passe pour la plus grande photographie couleur au monde.

Grande Galerie

Cette photographie sert de toile de fond à une dizaine de mâts totémiques érigés devant les façades reproduites de six maisons autochtones de la côte du Pacifique, reliées par une esplanade de bois. Ces maisons ont été construites par des artisans des Premières nations, avec d’énormes poutres de séquoia provenant de la côte Nord-Ouest du Pacifique. Le regroupement des mâts totémiques de la Grande Galerie est considéré comme la plus importante exposition intérieure de mâts totémiques au monde.[4] La Grande Galerie présente en plus le modèle original en plâtre de la colossale sculpture intitulée l’Esprit de Haida Gwaii, l’œuvre la plus imposante et la plus complexe jamais réalisée par l’artiste haïda Bill Reid. Ce modèle a servi à couler le bronze désormais érigé devant l’ambassade du Canada à Washington, DC. Une image de cette sculpture figure également sur le billet canadien de vingt dollars. À l’extrémité de la Grande Galerie, du côté de la rivière, un dôme s’élève à une hauteur de sept étages au-dessus du dallage de granite. D’un diamètre de 19 mètres (62 pieds), le dôme est orné de la remarquable peinture abstraite intitulée l’Étoile du matin, œuvre de l’artiste dene suliné Alex Janvier. Aidé de son fils Dean, Alex Janvier a commencé sa peinture en juin 1993 et l’a achevée en septembre de la même année. L’œuvre couvre 418 mètres carrés (4 500 pieds carrés).

La salle du Canada

Occupant la majeure partie du troisième niveau de l’édifice, la salle du Canada est conçue de manière à entraîner le visiteur dans une promenade qui lui fait traverser mille ans d’histoire du Canada. La promenade débute avec l’arrivée des premiers explorateurs vikings, les premiers non autochtones attestés à avoir foulé ce qui est aujourd’hui le sol canadien. L’aventure commence sur la côte Est, autour de l’an 1000 de notre ère, et se poursuit vers l’ouest au fil du temps, suivant le développement du Canada d’un océan à l’autre. Chemin faisant, le visiteur prend connaissance des vagues successives d’immigration qui ont déferlé sur les côtes canadiennes, des ressources et des perspectives d’avenir qui ont attiré ces nouveaux venus, de la discrimination et des difficultés auxquelles certains se sont heurtés, et de ce que tous ces immigrés ont apporté à leur nouveau pays.

Des membres de Dramamuse, la troupe de théâtre résidante du Musée, assurent l’animation de divers modules de la salle. En costume d’époque, ils donnent vie à l’histoire en jouant de courtes pièces ou en improvisant.

Parmi les points saillants de la salle du Canada se trouvent de multiples scènes reconstituées grandeur nature représentant notamment la cale d’un baleinier basque aux environs de 1560 et la salle d’attente d’un aéroport vers 1970. Il y a aussi une ferme de la Nouvelle-France, un tronçon de la rue principale d’une petite ville typique de l’Ontario d’autrefois, une église ukrainienne authentique, bâtie jadis en Alberta et déménagée intégralement au Musée, ou encore un bateau de pêche de 10 mètres de long qui a réellement navigué le long de la côte de la Colombie-Britannique

canada 015.jpg

canada 017.jpg

canada 019.jpg

canada 024.jpg

canada 026.jpg

canada 027.jpg

canada 032.jpg

canada 033.jpg

canada 034.jpg

canada 042.jpg

canada 045.jpg

canada 050.jpg

canada 060.jpg

canada 059.jpg

canada 063.jpg

canada 067.jpg

canada 070.jpg

canada 076.jpg

canada 087.jpg

canada 091.jpg

canada 099.jpg

canada 106.jpg

canada 122.jpg

canada 124.jpg

canada 142.jpg

canada 140.jpg

 

canada 145.jpg

canada 147.jpg

canada 149.jpg

canada 158.jpg

canada 171.jpg

canada 177.jpg

canada 180.jpg

canada 185.jpg

canada 191.jpg

canada 193.jpg

canada 196.jpg

canada 200.jpg

canada 202.jpg

canada 210.jpg

canada 203.jpg

canada 212.jpg

canada 214.jpg

canada 215.jpg

 

Si vous faites le voyage au Quebec, ne pas rater ce musée qui est extraordinaire

17:02 Écrit par petitefleur-06 dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.