081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07.01.2012

Mosquée de Soliman-le-Magnifique - Istambul

La plus grande mosquée de la ville fut érigée pour le plus grand des sultans, Soliman-le-Magnifique, sur la troisième colline du vieux Stamboul d’où elle domine majestueusement la Corne d’Or. C’est le plus grand succès de l’architecte Sinan et certainement la plus belle mosquée Istanbul.
Seulement pour assurer la stabilité des bases et pour leur construction, il n'a fallut pas moins de six ans, après quoi la construction réelle de la mosquée put débuter en 1550. La mosquée et ses dépendances (medrese, infirmeries, caravansérails, école médicale, bains, hôpitaux, cuisines et cellules), furent terminées sept ans plus tard.
La cour est pavée en marbre, et encadrée par une galerie couverte de 28 coupoles. Au centre, une fontaine rectangulaire ornementée. Dix balcons sur les minarets, indiquent que Soliman était le dixième sultan ottoman. La mosquée elle-même est presque à angle droit dans son plan, mesurant 63 x 68 m. Le dôme est de 53 m.

L’accès se fait soit par le portique central de la façade principale, soit par les portails latéraux qui mènent respectivement, à la galerie impériale et à la galerie publique. Cinq coupoles sont fixées de chaque côté du dôme principal, supportées par des petits pilastres entre les piliers principaux où repose la coupole centrale. Ainsi une zone exceptionnelle a été laissée libre pour la prière.
Très sobre, la décoration peinte est aussi discrète et les 138 fenêtres à vitraux rehaussent la simplicité de l’ensemble. La lumière du matin est préférable pour la visite du sanctuaire.
Le mihrab est décoré de faïence de Kütahya. Les matières employées pour la construction proviennent de divers sites stambouliotes et des régions de l’Empire. Ainsi, deux des piliers viennent de la région d’Istanbul, un autre d’Alexandrie en Egypte et un des ruines de Baalbek au Liban. L’acoustique est exceptionnelle.

Sur la rue côté sud, 4 anciennes écoles sont alignées : Mektep, Evvel medresi, Sani medrese, Tip medrese. Il s'agit d'écoles de niveaux différents, du primaire à l'université. A l'ouest trois autres énormes bâtiments sont également alignés. Il s'agit (du sud au nord), d'une école, des soupes populaires et d'un caravansérail. Ce dernier bâtiment, est malheureusement fermé aux visiteurs.

En continuant en direction de la Corne d'Or, la petite place à l'angle donne sur le siège du Grand Muftu (autorité religieuse) et le Jardin Botanique. Le bâtiment est du XIXe siècle, tandis que dans l'angle suivant, on découvre une adorable sébil (fontaine de donations) qui annonce le mausolée volontairement modeste de l'architecte de la mosquée, Mimar Sinan

On continuera à tourner autour de la prodigieuse mosquée en arrivant devant deux autres écoles (aussi fermées au public), puis au hammam faisant l'angle nord-ouest. En face du hammam, une porte s'ouvre sur l'école des Traditions et sur les jardins, qui offrent une belle vue sur la Corne d’OrPéraGalata et le Bosphore.

En continuant sur la rue, on rejoint le point de départ, soit les écoles en ayant passé au préalable devant le cimetière et les mausolées de Soliman-le-Magnifique et de Roxelane-la-Chipie. Une fontaine (Taksim) se trouve en début de rue. Il s'agit du réservoir de répartition des eaux du complexe.

soliman200.jpg

 

IMG_0207.jpg

 

IMG_0208.jpg

 

IMG_0209.jpg

 

IMG_0210.jpg

 

IMG_0212.jpg

 

IMG_0213.jpg

 

IMG_0214.jpg

 

IMG_2570.jpg

 

IMG_2571.jpg

 

IMG_6520.jpg

 

IMG_6524.jpg

 

IMG_6526.jpg

 

IMG_6527.jpg

IMG_6528.jpg

IMG_6529.jpg

IMG_6530.jpg

IMG_6532.jpg

IMG_6533.jpg

IMG_6534.jpg

IMG_6535.jpg

IMG_6536.jpg

IMG_6543.jpg

IMG_6544.jpg



Les commentaires sont fermés.