081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31.01.2012

Ballade sur le fleuve Manavgat

Le fleuve Manavgat en Turquie est aménagé grâce aux barrages de Oymapınar et de Manavgat situé immédiatement en aval. Il prend sa source dans le Taurus, se dirige vers le sud et se jette dans la Mer Méditerranée après avoir traversé la ville de ManavgatPline l'Ancien place la limite occidentale de la Cilicie sur le fleuve Manavgat qu'il appelle Mélas1.

Fichier:Manavgat waterfall by tomgensler.JPG

Manavgat rivière: 
Le plus long du monde des rivières souterraines, dans le même temps d'une seule source (la source de la fumée; Oymapinar restée dans le réservoir), alimentée par la quantité d'eau entre les rivières. Situé sur les deux barrages. Barrages Oymapinar et Manavgat. Turquoise eaux vertes riche en minéraux, propre et claire. Si vous voulez nager un coup, cette eau verte et fraîche en canoë ou en petits peuvent faire des découvertes. Le fleuve est le foyer de nombreux poissons et oiseaux. (Truite, carpe, mulet, perche, silure ... comme le poisson, poule, canard, oie, le martin-pêcheur ... comme les oiseaux, les différents types de hérons, les goélands et les tortues d'eau douce). Il ya une riche diversité de plantes le long du fleuve. Willow, le sycomore, le peuplier, le mûrier, karacaağaç ..., tels que le aaçlarla, mûres, groseilles, de petits arbustes comme les arbustes lauriers roses et de plantes herbacées peuvent douce görülür.Ayrıca bains de soleil sur les tortues bûches sèches. Les riches terres fertiles le long du lit du fleuve est rempli de vergers d'agrumes et de serres. Manavgat rivière, ces dernières années grâce à la croissance rapide truzim avec des excursions quotidiennes en bateau est aussi la maison à des touristes locaux et étrangers.Bien que n'étant pas grande en termes de longueur d'un débit de la rivière peut être élevé, et la Turquie, sur le transport akarsulardandır rares. En outre, la ville antique de Side dans l'eau, été fournie sur la rivière Manavgat. Pour cette raison, la joie d'aujourd'hui pour le village, 30 km de Side. un aqueduc à long a été construit. Ce canal de 25 m passe à travers les hautes voûtes.Certaines parties de la voie navigable a été sculpté sur les rochers. Certaines parties sont encore debout aujourd'hui. (Source: Auto-doute - www.side-manavgat.com )

Manavgat Waterfall:

3 km de la ville de Manavgat. à l'ouest de la cascade, le quartier porte le même nom.Malgré une perte d'une hauteur surprenante, le flux IMAGE IMAGE sur une grande surface crée un spectacle à voir. A côté de la cascade peut être étroitement liée à la nature pour un pique-nique et les restaurants autour du poisson peut être consommé frais. La ville est un endroit idéal pour s'intégrer à la nature dans un coin, loin du bruit. Le tran port peut être fourni par des minibus qui vont de 
Manavgat
 
 
 
 
 
DIAPORAMA  DE  MANAVGAT

 

turquie noel 2011 419.jpg

turquie noel 2011 420.jpg

turquie noel 2011 424.jpg

turquie noel 2011 426.jpg

turquie noel 2011 427.jpg

turquie noel 2011 429.jpg

turquie noel 2011 438.jpg

turquie noel 2011 440.jpg

turquie noel 2011 1263.jpg

turquie noel 2011 1264.jpg

turquie noel 2011 1266.jpg

turquie noel 2011 1269.jpg

turquie noel 2011 1287.jpg

turquie noel 2011 1291.jpg

turquie noel 2011 1292.jpg

turquie noel 2011 1294.jpg

turquie noel 2011 1295.jpg

turquie noel 2011 1298.jpg

turquie noel 2011 1304.jpg

turquie noel 2011 1305.jpg

turquie noel 2011 1306.jpg

turquie noel 2011 1308.jpg

turquie noel 2011 1309.jpg

turquie noel 2011 1313.jpg

turquie noel 2011 1320.jpg

turquie noel 2011 1322.jpg

turquie noel 2011 1323.jpg

turquie noel 2011 1325.jpg

turquie noel 2011 1332.jpg

turquie noel 2011 1336.jpg

Le long de ce fleuve un grand chantier maritime de construction de bâteaux anciens

26.01.2012

Celaledîn Rûmî Mevlâna - Turquie - les derviches tourneurs

Celaledîn Rûmî Mevlâna, en Persan : مولانا جلال الدين محمد بلخى, en turcMevlânâ Celaleddin-i Rumi) (Balkh30 septembre 1207 - Konya17 décembre 1273) est un mystique musulman Perse qui a profondément influencé le soufisme. Il existe une demi-douzaine de transcriptions du prénom Djalal-el-dine, « majesté de la religion » (de djalal, majesté, et dine, religion, mémoire, culte). Il reçut très tôt le surnom deHüdavendigar, ou Mevlânâ, qui signifie « notre maître ». Son nom est intimement lié à l'ordre des « derviches tourneurs » ou mevlevis, une des principales confréries soufies de l'islam, qu'il fonda dans la ville de Konya en Turquie1.

La plupart de ses écrits lui ont été inspirés par son meilleur ami, Shams ed Dîn Tabrîzî, dont le nom peut être traduit par « soleil de la religion ».

Il était originaire de cité de Balkh dans le nord de l'Afghanistan actuel.

Rûmî a également repris à son compte les fables d'Ésope dans son principal ouvrage le « Masnavî » (« Mathnawî », « Mesnevi »), que La Fontaine retraduira partiellement à son tour en français. Les Turcs et les Iraniens d'aujourd'hui continuent d'aimer ses poèmes. Reconnu de son vivant comme un saint, il aimait à fréquenter les chrétiens et les juifs tout autant que ses coreligionnaires.

L'UNESCO a proclamé l'année 2007 année en son honneur2 pour célébrer le huitième centenaire de sa naissance. Ainsi, le 30 septembrefurent organisées à Konya des festivités avec la participation des derviches tourneurs.

Fichier:Mevlana.jpg

 

Djalâl ad-Dîn Rûmî

 

Jeunesse

 


Vue générale du mausolée de Rumi, àKonya (Turquie)

 

Originaire de la ville de Balkh, dans l'actuel Afghanistan, Rûmî est le fils d'un théologien et maître soufi réputé : Bahâ od Dîn Walad (1148-1231), surnommé « sultan des savants » (Sultân al-'Ulama), dont le livre Ma'ârif fut longtemps le préféré de Rûmî. Par sa mère Mu'mine Khatûn, fille de Rukn al-Dîn, émir de Balkh, il appartient à la lignée d'Ali, le quatrième calife de l'islam.

 

En 1219, Rûmî fuit avec sa famille devant l'arrivée des Mongols de 1220-1222 en Asie centrale. Il accomplit le pèlerinage musulman à La Mecque, puis se rendit à Nishâpûr où il rencontra Farid od Dîn 'Attâr qui lui offre son Livre des Secrets. La famille se fixe en Arzanjân, en Arménie, puis àLâranda (actuelle Karaman) non loin de Konya, capitale des Seldjoukides du Sultanat de Roum(anciens territoires romains, c'est-à-dire byzantins, en Anatolie), d'où son surnom de Roumi(Romain, Byzantin, Anatolien). Refusant l'invitation à séjourner au palais du sultan, le père de Rûmi demanda à s'installer dans un collège, et on lui en construisit un tout exprès.

 

En 1226, à l'âge de 19 ans, Rûmî épousa Gauher Khâtûm, la fille du hodja de Samarkand qui lui donna deux fils (Sultân Walad et 'Alâ od Dîn Tchelebi). Trois ans après leur mariage, Gauher mourut en 1229. Son père vint alors s'installer à Konya peu avant de mourir en 1231, et Rûmî lui succéda à l'âge de 24 ans.

 

Rûmî épousa en seconde noces une veuve turque, Karra Khatûn (? - 1292), qui avait déjà un fils, Shams al-Dîn Yahya. Rûmî eut un autre fils et une fille avec elle : Amir Muzaffar al-Dîn Muhammad Chelebi et Malika Khatûn.

 

Husâm od Dîn Celebî

Derviches tourneurs

Ce fut Husâm od Dîn Chelebî (1225 - ) qui succéda au titre de maître des disciples. Il fut l'instigateur de la rédaction du grand traité de Rûmî : le Masnavî. Il rédigeait et récitait les vers que Rûmî lui dictait de manière inspirée. Le premier volume achevé, la rédaction fut interrompue par la mort de la femme d'Husâm, qui ne reprit le calâme que deux ans plus tard en 1265, jusqu'à la fin de la vie de Rûmî, en 1273.

Il tomba malade et comprit que son heure était venue. Il était heureux de retrouver son Créateur et partit serein le soir du dimanche 17 décembre, qui est désormais la date anniversaire de la célébration shab-i arus, qui est une cérémonie de mariage mystique. Tous les habitants deKonya, toutes confessions confondues, suivirent son enterrement.

C'est à l'intérieur de son couvent que Rûmî fut enterré, sous un dôme vert appelé Qubba-i Hadra et construit en 1274. Il repose sous un sarcophage en noyer, chef-d'œuvre de l'art seljukide, sculpté par Selimoglu Abdülvahid. Ce lieu est devenu un important centre de pèlerinage.

 

L'ordre des Mevlevis

 

L'ordre soufi des Mevlevis est particulièrement connu pour son sama', le concert spirituel où l'on voit les derviches tourneurs exécuter des danses mystiques au son du ney et du tanbur, mais aussi pour ses récitations quotidiennes duMasnavî, les Mawlawî Awrâd-e Sharîf.

 

Il a été fondé à la mort de Rûmî par Husâm od Dîn Chelebî et Sultân Valad. Il a perduré et acquis un certain respect durant le long règne desOttomans, mais a été interdit par Atatürk, puis rétabli à titre quasi folklorique.

 

Fichier:JALAL AL–DIN MUHAMMAD RUMI MATHNAVI-I MA’NAVI1.jpg


 

 

14SEPT 140.jpg

14SEPT 141.jpg

14SEPT 142.jpg

14SEPT 144.jpg

14SEPT 145.jpg

14SEPT 146.jpg

14SEPT 148.jpg

14SEPT 149.jpg

14SEPT 150.jpg

14SEPT 151.jpg

14SEPT 152.jpg

14SEPT 154.jpg

14SEPT 156.jpg

14SEPT 157.jpg

14SEPT 162.jpg

14SEPT 165.jpg

14SEPT 167.jpg

14SEPT 169.jpg

14SEPT 170.jpg

14SEPT 173.jpg

14SEPT 174.jpg

14SEPT 177.jpg

14SEPT 178.jpg

14SEPT 179.jpg

14SEPT 180.jpg

14SEPT 181.jpg

14SEPT 182.jpg

14SEPT 185.jpg

14SEPT 186.jpg

14SEPT 188.jpg

14SEPT 189.jpg

IMG_1171.jpg

IMG_1173.jpg

IMG_1175.jpg

IMG_1176.jpg

IMG_1177.jpg

IMG_1180.jpg

IMG_1181.jpg

IMG_1182.jpg

IMG_1183.jpg

IMG_1184.jpg

IMG_1185.jpg

IMG_1186.jpg

IMG_1189.jpg

IMG_1197.jpg

IMG_1198.jpg

IMG_1200.jpg

 

dernich.gif

dernich.gif

dernich.gif

11:01 Écrit par petitefleur-06 dans Blog, MUSEE, RELIGION, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

24.01.2012

Aksaray - lieu d'étape sur la Route de la soie - Turquie

Aksaray (en turc : palais blanc) est une ville du sud de la Turquiepréfecture de la province et chef-lieu du district du même nom.

Selon le recensement de 2000, le district comportait alors 236 560 habitants et la ville 129 9491. L'altitude moyenne est 980 m et le point culminant est le mont Hasan, un volcan éteint de 3 253 mètres.

Histoire

La région d'Aksaray était un important lieu d'étape sur la Route de la soie, entre Konya et Kayseri, au croisement avec la route Niğde-Sivas.

À l'époque romaine, la ville se nommait Garsaura. Archélaos, le dernier roi deCappadoce2 la rebaptisa Archelaïs. Sous les Seldjoukides, la ville et sa région bénéficièrent d'un important développement et de nombreux édifices y furent construits. Le voyageur arabe Ibn Battuta, qui passa dans la région au xive siècle dit d"Aksaray qu'elle était « une belle cité, entourée de voies d'eau et de jardins, avec une distribution d'eau qui parvenait jusqu'aux maisons de ses habitants ».

Après son incorporation en 1470 dans l'empire ottoman par İshak Paşa (tr), de nombreux habitants s'établirent à Istanbul, où un quartier prit le nom d'Aksaray 

Caravansérails

Entrée du caravansérail du Sultan (Sultan hani), 46 km à l'ouest d'Aksaray

Trois caravansérailsfurent établis par lesSeldjoukides auxiiie siècle aux environs de la ville. Deux d'entre eux sont particulièrement intéressants :

 

 

 

 

 

 

 

14SEPT 090.jpg

14SEPT 093.jpg

14SEPT 095.jpg

14SEPT 096.jpg

14SEPT 098.jpg

14SEPT 099.jpg

14SEPT 105.jpg

 

14SEPT 108.jpg

14SEPT 109.jpg

14SEPT 110.jpg

14SEPT 121.jpg

14SEPT 122.jpg

14SEPT 126.jpg

IMG_1151.jpg

IMG_1153.jpg

IMG_1157.jpg

IMG_1160.jpg

IMG_1161.jpg

Habitations troglodytiques et cheminées de fées - Turquie


Un dernier regard sur la Cappadoce

Les vallées du Parc National de Göreme, creusées dans le tuf volcanique, offrent une rare profusion de cheminées de fées : voir l'article sur la géographie de la Cappadoce. Les mieux protégées de l'érosion conservent leur chapeau de basalte. Les autres deviennent des cônes ravinés. Le parc est également riche en habitations troglodytiques.

 

3 SEPAM 319.jpg

3 SEPAM 324.jpg

 

3 SEPAM 327.jpg

 

3 SEPAM 331.jpg

3 SEPAM 493.jpg

3 SEPAM 529.jpg

3 SEPAM 555.jpg

3 SEPAM 558.jpg

3 SEPAM 559.jpg

3 SEPAM 589.jpg

3 SEPAM 590.jpg

10 SEPT 002.jpg

le poste de Gendarmerie

10 SEPT 004.jpg

 

10 SEPT 007.jpg

10 SEPT 013.jpg

IMG_0822.jpg

IMG_0832.jpg

IMG_0835.jpg

IMG_0842.jpg

IMG_0844.jpg

 

IMG_0852.jpg

IMG_0875.jpg

IMG_0888.jpg

IMG_7769.jpg

IMG_0898.jpg

 

IMG_0910.jpg

IMG_0935.jpg

IMG_0938.jpg

IMG_7760.jpg

IMG_7768.jpg

IMG_7775.jpg

 

IMG_7825.jpg

IMG_7828.jpg

IMG_8103.jpg

IMG_8105.jpg

le chameau

 

IMG_8106.jpg


22.01.2012

Montgolfière dans la Cappadoce

La région de la Cappadoce se situe en Anatolie Centrale, en Turquie

Comme l'une des entreprises pionnières pour les vols en montgolfière passagers dans la Cappadoce région, nous sommes en mesure de vous fournir une aventure ballon unique et inoubliable. Avec plus d'une décennie d'expérience et 36 000 passagers transportés en 2008 seulement, nous sommes fiers de nous considérer parmi les meilleures entreprises en Turquie et dans le monde. Un ballon vous offre une plateforme privilégiée pour observer la splendeur qui est Cappadoce. Imaginez que vous effort de dérive sur des formations rocheuses uniques et riches vallées fertiles, tous ensemble contre le paysage spectaculaire volcanique formé le . région de plus de deux millions d'années dans un ballon à air chaud, il n'y a aucun sens du mouvement, le ballon est une partie du flux d'air dans lequel elle se déplace. Vous arrivez à la terre en douceur, piloté par notre expert national et les pilotes internationaux; votre esprit et appareil éclatant avec des images qui dureront toute une vie. Que l'aventure ou simplement curieux, c'est une expérience spectaculaire pour les personnes de tous âges.Rejoignez-nous en Cappadoce et nous permettent de vous montrer certains de la chaleureuse hospitalité turque qui a fait de notre entreprise célèbre pour presque une décennie. Sur notre site vous trouverez des informations détaillées à propos de nous , si vous souhaitez faire une réservation ou tout simplement avez des questions, s'il vous plaît n'hésitez pas à nous contacter , notre personnel multilingue sont en attente de vous entendre.Président web Notre Agence du Voyage site est www.snowballtour.com Si vous avez des questions, des commentaires ou quoi s'il vous plaît nous contacter .
L'ancienne région de la Cappadoce se situe en Anatolie centrale, entre les villes de Nevsehir, Kayseri et Nigde. Ici, le voyageur trouve un des paysages les plus fantastiques au monde. Trois millions d'années, de violentes éruptions du mont volcans. Erciyes (3891m) et le mont. Hasan (3250m) recouvert le plateau environnant de tuf. Vent et les intempéries ont érodé la roche volcanique tendre dans des centaines de piliers aux formes étranges, des cônes et des «cheminées de fées», souvent très haut, et dans tous les tons du rose au jaune aux bruns roux. Depuis la plus ancienne des temps, les hommes ont creusé troglodytes habitations dans cette roche tendre, et ici, à l'aube du christianisme, les premiers chrétiens a fait d'innombrables églises rupestres, chapelles et monastères. Il ya plus de 600 églises disséminées dans les vallées. Le style artistique de l'falles églises en deux catégories: les 8ème et 9ème siècles sont les années iconoclaste, avec des décorations dans les tons de terre rouge et le symbolisme dans de simples motifs géométriques; le 10e au 13e siècle a vu les décorations sur une base de plâtre et de montrer la vie du Christ et de divers saints. Fait intéressant, dans quelques-unes des églises aux fresques de la période ultérieure sont tombées, révélant tôt décorations dessous. Le plan architectural des églises n'est pas compliqué. Aussi dans cette région sont un certain nombre de villes souterraines qui ont été utilisés par les chrétiens comme des lieux de repli, à vivre en tant danger de leurs ennemis avaient passé. Ces villes ont été bien cachés et sécuritaire. Il y avait des chambres pour le stockage du grain, des écuries, des chambres à coucher, cuisines et les arbres de l'air. Aujourd'hui, ils sont bien éclairés et serait une partie intéressante de votre visite.Göreme est un domaine important pour le shopping avec ses tapis et kilims merveilleux, des souvenirs d'onyx, et très bons vins locaux. C'est aussi une région magnifique pour les randonnées et pour les safaris photos. Le paysage est à couper le souffle dans tous les quatre saisons: coquelicots en miniature au printemps, la tournée des montgolfières et des fleurs de l'été, le raisin en automne et flamboiement d'or, et la couverture d'hiver de la neige.

 

 

montgolfiere (232).jpg

montgolfiere (1).jpg

 

montgolfiere (4).jpg

montgolfiere (3).jpg

montgolfiere (4).jpg

montgolfiere (6).jpg

montgolfiere (5).jpg

montgolfiere (7).jpg

montgolfiere (10).jpg

montgolfiere (9).jpg

montgolfiere (11).jpg

montgolfiere (12).jpg

montgolfiere (14).jpg

montgolfiere (13).jpg

montgolfiere (22).jpg

montgolfiere (75).jpg

montgolfiere (76).jpg

montgolfiere (77).jpg

montgolfiere (78).jpg

montgolfiere (81).jpg

montgolfiere (100).jpg

montgolfiere (128).jpg

montgolfiere (129).jpg

montgolfiere (130).jpg

montgolfiere (131).jpg

montgolfiere (132).jpg

montgolfiere (133).jpg

Le spectacle merveilleux de la Capaddoce vue d'en haut

montgolfiere (134).jpg

montgolfiere (135).jpg

montgolfiere (136).jpg

montgolfiere (137).jpg

montgolfiere (138).jpg

montgolfiere (139).jpg

montgolfiere (140).jpg

montgolfiere (141).jpg

montgolfiere (142).jpg

montgolfiere (143).jpg

montgolfiere (144).jpg

montgolfiere (145).jpg

montgolfiere (146).jpg

montgolfiere (147).jpg

montgolfiere (148).jpg

montgolfiere (149).jpg

 

montgolfiere (150).jpg

montgolfiere (151).jpg

montgolfiere (152).jpg

montgolfiere (153).jpg

montgolfiere (154).jpg

montgolfiere (155).jpg

montgolfiere (156).jpg

montgolfiere (157).jpg

montgolfiere (158).jpg

montgolfiere (159).jpg

montgolfiere (160).jpg

montgolfiere (162).jpg

montgolfiere (163).jpg

montgolfiere (164).jpg

montgolfiere (165).jpg

montgolfiere (166).jpg

montgolfiere (167).jpg

montgolfiere (168).jpg

montgolfiere (169).jpg

montgolfiere (170).jpg

montgolfiere (171).jpg

montgolfiere (172).jpg

montgolfiere (173).jpg

montgolfiere (174).jpg

montgolfiere (175).jpg

montgolfiere (176).jpg

montgolfiere (177).jpg

montgolfiere (178).jpg

montgolfiere (180).jpg

montgolfiere (181).jpg

montgolfiere (182).jpg

montgolfiere (179).jpg

montgolfiere (183).jpg

montgolfiere (185).jpg

montgolfiere (186).jpg

montgolfiere (187).jpg

montgolfiere (188).jpg

montgolfiere (189).jpg

montgolfiere (190).jpg

 

 

montgolfiere (191).jpg

montgolfiere (192).jpg

montgolfiere (193).jpg

montgolfiere (196).jpg

montgolfiere (197).jpg

montgolfiere (198).jpg

montgolfiere (199).jpg

montgolfiere (200).jpg

montgolfiere (201).jpg

montgolfiere (202).jpg

montgolfiere (203).jpg

montgolfiere (204).jpg

Terminé la visite on redescent sur terre

montgolfiere (205).jpg

montgolfiere (206).jpg

montgolfiere (207).jpg

montgolfiere (208).jpg

montgolfiere (209).jpg

montgolfiere (210).jpg

montgolfiere (211).jpg

montgolfiere (212).jpg

montgolfiere (213).jpg

On arrose le baptème de Montgolfière 

et on récupère le brevet

montgolfiere (214).jpg

montgolfiere (215).jpg

montgolfiere (216).jpg

montgolfiere (217).jpg

montgolfiere (218).jpg

 

montgolfiere (219).jpg

montgolfiere (220).jpg

montgolfiere (221).jpg

montgolfiere (222).jpg

montgolfiere (223).jpg

montgolfiere (224).jpg

Celui là a loupé l'arrivée

montgolfiere (225).jpg

montgolfiere (226).jpg

montgolfiere (227).jpg

montgolfiere (227).jpg

montgolfiere (228).jpg

montgolfiere (229).jpg

montgolfiere (230).jpg

Les véhicules sont à la recherche du point d'atterrissage

montgolfiere (231).jpg

 

Matinée magnifique, temps superbe, une réussite



19:30 Écrit par petitefleur-06 dans AVIATION, Blog, Nature/Environnement, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

21.01.2012

Goreme Panorama De Southeast.

Fichier: Goreme Panorama De Southeast.JPG

3 SEPAM 598.jpg

GOREME VILLAGE (Avcilar)

Le village de Göreme (anciennement connu sous le nom Avcilar) est situé sur les rives de la rivière Kodarak, qui coule à travers la vallée de Göreme en Turquie centrale. Le village est caractérisé par l'harmonie parfaite entre ses habitations artificielles et son environnement naturel. La taille du village de Göreme, avec ses vignobles, des champs et des jardins, a été déterminée par le nombre de cônes utilisés comme habitations taillées dans la roche. Ces cônes sont entourés par de hautes falaises qui forment les frontières du village. Même les structures de pierre de la région de mélange harmonieusement avec le fantastique, et parfois surréalistes, des paysages.

Le village de Göreme a été connu dans l'Antiquité comme Matiana, Macan et Avcilar. Goreme est une des plus anciennes villes de la région et était une communauté agricole. Lors d'attaques par les Arabes, Avcilar perdu beaucoup de sa population parce que la zone n'a pas été isolé comme les vallées de Cappadoce qui ont fourni d'autres camouflage et les défenses naturelles. La plupart des églises existantes dans ce domaine ont été construits après l'arabe raids, quand Goreme village lui-même re-créé et développé dans un centre religieux. Bien que de nombreuses églises sont situées dans ce domaine, Yusuf Koc Kilise et Durmus Kadir Kilise sont les plus importants dans le village de Göreme

Le village de Göreme (anciennement connu sous le nom Avcilar) est situé sur les rives de la rivière Kodarak, qui traverse la vallée de Göreme en Cappadoce . Le village est caractérisé par l'harmonie parfaite entre ses habitations par l'homme et son environnement naturel. La taille du village de Göreme, avec ses vignobles, champs et jardins, a été déterminée par le nombre de cônes utilisés comme habitations taillées dans la roche.

Cappadoce, Göreme village


La plupart de ces habitations troglodytiques ont été délaissées au fil des siècles au profit de maisons plus confortables. Celles-ci se sont multipliées et le village de Göreme s'est développé au milieu de ce paysage pour le moins insolite. Ainsi, il n'est pas rare de voir un de ces cônes de tuf, devenus inutiles, trôner au fond du jardin...

14SEPT 001.jpg

14SEPT 002.jpg

14SEPT 003.jpg

14SEPT 004.jpg

14SEPT 006.jpg

14SEPT 007.jpg

14SEPT 008.jpg

14SEPT 009.jpg

gorème534.jpg


19:48 Écrit par petitefleur-06 dans Blog, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Village de Ortahisar - la Cappadoce - Turquie

Ortahisar est une localité située dans le district de Ürgüpprovince de Nevşehir enTurquie. En 2008, sa population s'élève à 3 478 habitants.

Turquie > Anatolie Centrale > Cappadoce > Ortahisar
Ortahisar est à 4 km de Göreme. Petit village aux maisons blanches, il est dominé par un gros piton rocheux percé d’habitations troglodytiques, nommé Kale. Lors de raids, les habitants s’y réfugiaient. A quelques kilomètres d’Ortahisar, vous trouverez un monastère et plusieurs églises.
 

Ortahisar est à 6 km sur la route Nevşehir-Ürgüp. La citadelle de Ortahisar, un exemple de l'art civil, a servi d'habitation et de point stratégique. La citadelle a servi de dépôt pour les pommes de terres et pommes produites dans la région ainsi que pour les oranges et citrons importés de la région de la méditerrannée.

Les vallées de Ortahisar renferment des églises et monastères intéressant. Par exemple; les églises Sarica, Cambazlı, Tavşanlı, Balkan Deresi et le monastère Hallaç Dere.

IMG_0734.jpg

 

 

3 SEPAM 484.jpg

notre guide au repos

3 SEPAM 496.jpg

3 SEPAM 498.jpg

3 SEPAM 500.jpg

3 SEPAM 503.jpg

3 SEPAM 505.jpg

3 SEPAM 507.jpg

3 SEPAM 509.jpg

3 SEPAM 510.jpg

3 SEPAM 512.jpg

3 SEPAM 513.jpg

3 SEPAM 516.jpg

3 SEPAM 517.jpg

3 SEPAM 519.jpg

3 SEPAM 521.jpg

3 SEPAM 602.jpg

IMG_0718.jpg

IMG_0721.jpg

IMG_0723.jpg

Parc national de Göreme et sites rupestres de Cappadoce - Turquie

carte_Cappadocia.jpg

Göreme est le nom d'une vallée et d'une localité de Turquie situées dans la province de Nevşehir en Cappadoce. Le bourg a porté différents noms au cours de l'histoire : Κόραμα (« Korama »), Matiana, Maccan et, jusque récemment, Avcilar, nom encore fréquemment usité aujourd'hui. Il comptait en 2007 une population d'environ2 000 habitants. Il a été récemment rebaptisé Göreme, du nom de la vallée, pour des raisons touristiques.

Dans un paysage saisissant modelé par l'érosion, la vallée de Göreme et ses environs abritent des sanctuaires rupestres, témoignages de l'art byzantin de la période post-iconoclaste, ainsi que des habitations, des villages troglodytiques et des villes souterraines, vestiges d'un habitat humain traditionnel dont les débuts remontent auive siècle.

À proximité de la petite ville, se trouve le Göreme Milli Parklar, en français « le Musée de plein air de Göreme ». Situé au cœur des pittoresques vallées de Cappadoce, il révèle l'héritage d'une intense activité monastique entre les ve et xiie siècles siècles : une cinquantaine de sanctuaires y célèbrent la vie du Christ en fresques délicates, sur fond de lapis-lazuli. Le Parc National de Göreme recouvre l'ensemble des vallées avoisinantes.

Histoire

À la suite des éruptions des volcans Erciyes dağ, Hasan dağ et Göllü dağ entre le miocène supérieur et le pliocène, la lave forma des roches tendres sur la Cappadoce, sur une surface de 20 000 km2. Quelques éruptions eurent encore lieu ultérieurement, notamment en 253 av. J.-C., semble-t-il. Cette roche s'éroda et s'érode toujours de manière assez rapide, mais moins fortement là où des rochers plus durs la protégeaient, formant les actuelles cheminées de fées.

Église Ste-Barbara.

La population tira parti du fait que la roche tendre pouvait facilement être creusée pour y loger des églises, des monastères ou des habitations. Ces sanctuaires chrétiens contiennent donc maintes œuvres de l'art Byzantin de la période post-iconoclaste, en particulier de nombreuses fresques. Auive siècle, de petites communautés anachorètes commencèrent à se former dans la région, sous l'impulsion de Saint Basile de Césarée. Elles creusèrent leurs cellules dans la roche. Durant la période iconoclaste (725-842) la décoration des sanctuaires resta minimale, se limitant à quelques symboles, comme la croix. Après cette période, et jusqu'au xiiie siècle inclusivement, la plupart des églises furent modifiées et de nouvelles furent réalisées, désormais richement décorées de fresques multicolores. L'essor du site ne fut donc nullement affecté par la conquête de la région par les Turcsselçuks en 1071. Ce n'est qu'au xviiie siècle que les derniers ermitages troglodytiques furent complètement abandonnés.

Habitations troglodytiques et cheminées de fées

Les vallées du Parc National de Göreme, creusées dans le tuf volcanique, offrent une rare profusion de cheminées de fées : voir l'article sur la géographie de la Cappadoce. Les mieux protégées de l'érosion conservent leur chapeau de basalte. Les autres deviennent des cônes ravinés. Le parc est également riche en habitations troglodytiques.

Göreme_9-09.jpg

Cheminées de fées dans la « vallée de l'amour »

 

Turkey.Göreme014.jpg

 (Karanlık kilise).

 

3 SEPAM 588.jpg

 

3 SEPAM 587.jpg

 

3 SEPAM 589.jpg

 

3 SEPAM 591.jpg

 

3 SEPAM 592.jpg

 

3 SEPAM 593.jpg

 

3 SEPAM 594.jpg

 

3 SEPAM 595.jpg

 

3 SEPAM 596.jpg

 

3 SEPAM 597.jpg

 

3 SEPAM 599.jpg

église Sainte Basile

3 SEPAM 541.jpg


eglise saint basil

 Eglise Saint - Basile, sainte Georges à droite et la vierge avec enfant Jésus. (Cappadoce). 

3 SEPAM 543.jpg

 

3 SEPAM 544.jpg

3 SEPAM 546.jpg

 

3 SEPAM 547.jpg

 

3 SEPAM 549.jpg

 cuisine et réserve entre les deux églises Yilanli et Karanlik

 

 

3 SEPAM 581.jpg

 

3 SEPAM 562.jpg

3 SEPAM 565.jpg

 

3 SEPAM 568.jpg

 

3 SEPAM 569.jpg

 

3 SEPAM 571.jpg

3 SEPAM 573.jpg

 

3 SEPAM 574.jpg

 

3 SEPAM 575.jpg

 

3 SEPAM 577.jpg

 

3 SEPAM 578.jpg

 

3 SEPAM 579.jpg

 

3 SEPAM 580.jpg

 

3 SEPAM 584.jpg

 

Yilanlı Kilise

 

Yilanlı Kilise : Onuphrius (à gauche)

 

Située dans le « Musée de plein air », la Yilanlı Kilise (Église du serpent) est une église à simple voûte, à la nef longue et basse. Elle tire son nom de la fresque de Saint George et Saint Théodore terrassant le serpent. On y trouve également la représentation de l'empereur Constantin et de sa mère, Sainte Hélène, tenant la Vraie Croix. La légende veut qu'elle découvrit la croix après avoir vu un songe, et qu'une partie de cette croix est toujours enterrée dans les fondations de Sainte-Sophie à Istanbul. D'autres morceaux de la croix se trouveraient au Saint-Sépulcre et à Saint-Pierre de Rome. Un autre portrait intéressant est celui de saint Onuphrius près de l'entrée. Le saint vécut une vie d'ermite dans le désert égyptien près deThèbes et est généralement représenté avec une longue barbe grise et tenant une feuille de figuier. Selon certaines traditions, ce saint fut d'abord une femme aux mœurs légères, qui pria Dieu de la sauver. Dieu lui fit alors pousser une barbe et la rendit laide. C'est pourquoi Onuphrius est souvent représenté mi-homme mi-femme. Ici également, des lignes figurent des joints entre des pierres.

Çarıklı Kilise

Çarıklı Kilise

Çarıklı Kilise (Église aux sandales) : située dans le « Musée de plein air », son nom provient des deux empreintes des pas sous la fresque de l'Ascension, à l'entrée de l'église. Cette fresque serait une copie exacte de celle de l'église de l'Ascension de Jerusalem. L'église est creusée dans le même rocher que la Karanlik Kilise et comporte quatre voûtes et trois absides. De nombreuses légendes invérifiables prétendent expliquer les empreintes des pas. L'église est creusée selon un plan en croix avec des voûtes croisées. Les fresques du xiiie siècle montrent les quatre évangélistes et, à peu de chose près, les mêmes scènes du Nouveau Testament que dans laKaranlık Kilise.

 

Karanlık Kilise

Christ Pantocrator - Karanlık Kilise

Dans le « Musée de plein air », lKaranlık Kilise (L'église sombre) est un ensemble monastique des XIe-XIIe siècles. Il comporte un dôme, une abside principale, deux petites absides secondaires et quatre colonnes. Il est décoré de scènes du Nouveau Testament : Christ Pantocrator, nativité, adoration des mages, crucifixion, baptême, dernière cène, trahison de Judas, crucifixion. Après la conquête turque, l'église fut utilisée comme pigeonnier jusqu'aux années 1950. Après restauration, les fresques, protégées par les déjections, sont les mieux préservées de toute le Cappadoce et constituent un parfait exemple de l'art byzantin du xiie siècle. Cependant, une partie du narthex s'est écroulé et une partie de l'église fut exposée aux intempéries. Il en résulta des dommages à la fresque de l'Ascension et à celle de la Bénédiction des saints. Le nom de l'église provient du fait qu'une seule petite ouverture donnant sur le narthex laisse pénétrer la lumière dans la partie intérieure.

3 SEPAM 559.jpg

18.01.2012

Ballade au marché avant le restaurant

En sortant du musée une petire ballade au marché en passant par un  chemin de chèvre, et nous découvrons Ankara car le resto est perché vue magnifique

3 SEPAM 214.jpg

3 SEPAM 215.jpg

3 SEPAM 216.jpg

3 SEPAM 217.jpg

3 SEPAM 218.jpg

3 SEPAM 220.jpg

IMG_0647.jpg

3 SEPAM 221.jpg

3 SEPAM 224.jpg

20:07 Écrit par petitefleur-06 dans Blog, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Le Mausolée d'Atatürk - Ankara

 

Mausolée d'Atatürk

 

Turquie > Anatolie Centrale > Ankara > Mausolée d'Atatürk
La construction du mausolée d’Atatürk a débuté en 1944. Bâtiment démesuré, on y arrive par une allée gigantesque, bordée de lions. Le mausolée d’Atatürk est d’un style plutôt imposant et dépouillé. Au rez-de-chaussée, un musée où sont exposés des objets personnels d’Atatürk.

 


On sait combien les Turcs vénèrent Mustapha Kemal dit Atatürk, le "père des Turcs", qui a fait de l'ancien empire ottoman, la moderne république de Turquie que l'on connait aujourd'hui. C'est lui en effet qui déclencha la guerre d'indépendance à la suite de laquelle il abolit le sultanat, sépara l'Eglise de l'Etat, rendit le pays laïque, créa des liens forts avec l'Europe et bien d'autres choses encore. Pas étonnant alors que le mausolée qui lui soit consacré soit si cossu, si vaste et fasse l'objet d'une telle attention. Les travaux débutèrent en 1944 pour s'achever 9 ans plus tard. La longue allée aux lions débouche sur une vaste esplanade autour de laquelle se tiennent différents musées qui renferment tous des objets personnels du grand homme tandis que le bâtiment principal aux lignes épurées et, surélevé par rapport au reste des enceintes, abrite le corps de Mustapha Kemal. Le 10 novembre de chaque année, l'anniversaire de la mort d'Atatürk, donne lieu à une commémoration en grande pompe.

 

Un mausolée est un monument funéraire de grandes dimensions. Il doit son nom au satrape (gouverneur) de la province de Carie en Asie mineureMausole qui au ive siècle av. J.‑C. s'était fait construire un tombeau monumental : le mausolée d'Halicarnasse, l'une des Sept merveilles du monde.

 

Le mausolée contient le corps du défunt contrairement au cénotaphe.

 

Le mausolée dans le monde romain

À Rome, le mausolée le plus célèbre est le mausolée d'Hadrien (mort en 138), devenu le château Saint-Ange. Le mausolée d'Auguste se dresse sur le Champ de Mars et est sans doute inspiré du mausolée d'Alexandre le Grand1.

Dès la fin du ier siècle de notre ère, le modèle architectural du « mausolée-temple » se répand dans les provinces de l'Empire. Leur morphologie rappelle celle des temples de tradition latine : cellapronaos, façade principale surélevée sur un podium et précédée par un emmarchement. Le mausolée-temple de Lanuéjols (Lozère) en est un bon exemple

Le mausolée de Lanuéjols, situé sur la commune de Lanuéjols (Lozère) dans le vallon du Valdonnez, de la fin du iie siècle ou peut-être du iiie siècle. Il fut élevé par une riche famille à la mémoire de ses deux fils.

Historique

Fouilles archéologiques

L'ensemble funéraire est dégagé en 1813 des éboulis de pente qui le recouvrent et en1840, le monument dit « le tombeau romain » figure sur la liste des monuments historiques classés1. En 1880, les fondations d'un autre monument sont mises au jour à quelques mètres au sud du mausolée.

Description

Construit en grand appareil de pierre calcaire, ce mausolée est typique du modèle architectural du « mausolée-temple » qui se répand dans les provinces de l'Empire romain dès la fin du Ier siècle. Sa morphologie rappelle celle des temples de tradition latine, avec cella et pronaos. Sa façade principale est ornée de pilastres à chapiteauxcorinthiens, avec un entablement à corniche. Le monument est construit sur un podium précédé d'un emmarchement, restauré en 1999.

« En l'honneur et à la mémoire de Lucius Pomponius Bassulus et de Lucius Pomponius Balbinus, leurs très pieux fils : Lucius Julius Bassianus leur père, et Pomponia Regola, leur mère, ont élevé ce monument des fondations jusqu'au faîte et l'ont dédié ainsi que les édifices avoisinants. »

Fichier:Mausolée de Lanuéjols (Lozère) 4.JPG

mausolée de Lanuéjols, situé sur la commune de Lanuéjols (Lozère)

Quant on se promène en France, il faut regarder et chercher pourquoi les monuments sont présents

j'ai une réponse en passant par Ankara....... il faut le faire

Photos  du  Mausolée  d'Atatürk

3 SEPAM 005.jpg

 

3 SEPAM 007.jpg

3 SEPAM 009.jpg

3 SEPAM 010.jpg

3 SEPAM 013.jpg

3 SEPAM 015.jpg

3 SEPAM 017.jpg

3 SEPAM 019.jpg

3 SEPAM 021.jpg

3 SEPAM 023.jpg

3 SEPAM 024.jpg

3 SEPAM 025.jpg

3 SEPAM 026.jpg

3 SEPAM 027.jpg

3 SEPAM 028.jpg

3 SEPAM 030.jpg

3 SEPAM 031.jpg

3 SEPAM 032.jpg

3 SEPAM 033.jpg

3 SEPAM 034.jpg

3 SEPAM 035.jpg

3 SEPAM 036.jpg

3 SEPAM 037.jpg

3 SEPAM 038.jpg

3 SEPAM 041.jpg

3 SEPAM 043.jpg

3 SEPAM 044.jpg

3 SEPAM 048.jpg

3 SEPAM 051.jpg

3 SEPAM 065.jpg

3 SEPAM 067.jpg

3 SEPAM 068.jpg

3 SEPAM 074.jpg

3 SEPAM 080.jpg

3 SEPAM 082.jpg

<iframe width="420" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/3T3_z0v4HJI" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


3 SEPAM 089.jpg3 SEPAM 086.jpg

3 SEPAM 091.jpg

3 SEPAM 102.jpg

3 SEPAM 106.jpg

3 SEPAM 108.jpg

IMG_0577.jpg

IMG_0580.jpg

IMG_0583.jpg

IMG_0589.jpg

IMG_0625.jpg

IMG_0626.jpg

IMG_0633.jpg

IMG_0635.jpg

IMG_0642.jpg