081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29.12.2014

Le Pôle des Etoiles à Nançay - Cher

 

thumb-x480-1419598184.jpeg

 

 

La NASA a mis en ligne une vidéo très impressionnante d’une éruption solaire qui s’est déroulée le 19 décembre et a atteint la Terre.

Après les superbes images de la planète Terre prise depuis la Station Spatiale Internationale dévoilées par l’ESA, c’est maintenant au tour de la NASA de nous offrir des images du spectacle de l’espace en ce lendemain de Noël. L’Agence spatiale américaine a en effet filmé le magnifique spectacle d’une éruption solaire filmée le 19 décembre dernier. Des images que l’on croirait sorties des meilleurs trucages des films de science-fiction.

Vidéo de l’éruption solaire

C’est grâce au télescope à rayon X nuSTAR du Solar Dynamic Observatory de la NASA que le pic de l’éruption solaire du 19 décembre 2014 a pu être filmé de manière très nette. On y voit les geysers de plasma qui se forment pour jaillir hors de la surface de l’astre solaire.

 

Une tempête solaire intense se dirige vers la Terre par Gentside Découverte

 Malgré un budget colossal de plusieurs millions d'euros, la NASA ne remplira pas ses objectifs d'identification d'astéroïdes ou de comètes potentiellement dangereux la Terre. L'agence spatiale estimait qu'elle pourrait trouver 90% des objets qui traversent l'orbite terrienne d'ici 2020.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/ast%e9roide/la-nasa-peine-a-traquer-les-asteroides-potentiellement-dangereux-pour-la-terre_art33496.html
Copyright © Gentside Découverte

Seulement 10%. C'est le pourcentage d'objets proches de la Terre (NEO) qui a été identifié par la NASA pour le moment. Or, l'agence s'était plutôt engagée pour 90% d'ici 2020. En 2005, le Congrès américain a demandé à la NASA de détecter et d'identifier les astéroïdes et autres comètes de plus de 140 mètres de diamètre. Objectif ? Pouvoir limiter ou même prévenir les conséquences désastreuses de l'éventuel impact d'un tel objet sur la Terre.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/ast%e9roide/la-nasa-peine-a-traquer-les-asteroides-potentiellement-dangereux-pour-la-terre_art33496.html

Copyright © Gentside Découverte  

 

 

 

Après une année de travaux le nouveau Pôle des Étoiles de Nançay ouvre ses portes au public le 19 mai 2010. Accessible à tous, ce nouveau site emmène les visiteurs à la découverte de l’Univers, toujours porteur d’interrogations, d’espoir et de fascination.

Situé au cœur de la Sologne, cet espace est dédié à l’astronomie. De la découverte des constellations, à la compréhension des phénomènes des saisons en passant par des expériences sur les ondes radio, le Pôle des étoiles propose au public de découvrir de manière ludique et vulgarisée la recherche scientifique.

LES NOUVEAUTÉS DU « POLE DES ÉTOILES DE NANCAY »

Au fil de la visite, vous pourrez découvrir l’exposition permanente avec sa nouvelle scénographie, les spectacles du planétarium et l’espace de l’exposition temporaire.

JPEG - 119.5 ko

JPEG - 151.2 ko

IMG_0872.jpg

4eme plus grand radiotélescope du monde

300m de long

constitué de grillage avec de petits réflecteurs

IMG_0877.jpg

En face il y a le récepteur mouvant en rotation pour suivre les étoiles et le soleil

IMG_0879.jpg

entre les deux, il y a un récepteur naviguant très doucement sur des rails de droite à gauche

 Découvrez comment les scientifiques étudient les ondes radio naturellement émises par les astrl'Univers. Cette balade vous permettra de découvrir deux instruments scientifiques exceptionnels  

le radiotélescope décimétrique et le radiohéliographe.

L'activité L'activité solaire aujourd'huisLe Soleil vu par SOHOolaire ourd'hui


 Voici le Soleil tel qu'il est visible en ce moment. L'image ci-contre est celle du satellite SOHO (Solar and Heliospheric Observatory, exploité conjointement par l'ESA et la NASA). Avec (en principe) une nouvelle photo chaque jour, elle nous montre presque en direct les taches solaires, autour de la longueur d'onde 677 nm (donc dans le visible). Leur nombre est fonction de l'activité du Soleil car celle-ci n'est pas constante.

Les taches solaires sont la résultante d'une intense activité magnétique au sein de la zone de convection, si puissante qu'elle freine la convection et limite l'apport thermique à la surface du Soleil. Elles sont ainsi moins chaudes de 1 500 à 2 000 degrés que les régions voisines, ce qui suffit à expliquer pourquoi elles nous apparaissent, en contraste, bien plus sombres que le reste de l’étoile. Elle sont pourtant à une température proche de 3000 K. Si on pouvait les observer seules, on les verrait plus lumineuses que sur la photo

Ces taches solaires ont une taille qui peut atteindre plusieurs dizaines de milliers de kilomètres. Leur durée de vie n'excède pas le temps mis par le Soleil pour effectuer une à deux rotations sur lui-même (il tourne sur lui-même en 27 jours). En suivant leur évolution pendant plusieurs jours sur la photo ci-contre, on les verra se déplacer de la gauche vers la droite. pleine Lune. On remarque que les taches les plus grosses sont constituées d'une zone foncée au centre et d'une autre grise tout autour, la pénombre. La remontée à la surface du Soleil de plasma chaud est visible sous forme de granules d'environ 1.000 kilomètres de diamètre. Ce phénomène de convection peut être comparé à ce qu'on observe dans une casserole d'eau portée à ébullition.

 

 
 
LE SOELILLlCurrent Sunspots
Les tempêtes solaires 

Les commentaires sont fermés.