081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18.02.2013

6ème Jour FLORES / CEIBAL / COBAN -GUATEMALA - CLUB EVASION ven 15/02/2013

6ème Jour       FLORES / CEIBAL / COBAN                          ven  15/02/2013

 

Départ par la route vers Sayaxche en suivant le Rio de la Pasion. Embarquement à bord de pirogues vers les ruines mayas de Ceibal, un moment emprunt de magie (45 minutes).

 

Visite du site archéologique de Ceibal.

 

Ceibal a été déclaré "Parc Archéologique" en 1985, lui assignant ainsi un secteur de protection de 17,612 km avec pour but de protéger et préserver le patrimoine archéologique ainsi que la faune et la flore. En effet, Ceibal est enfoui en pleine jungle, et beaucoup de petits temples sont cachés sous la végétation, véritable forêt de ceibas (kapokiers), de palmiers et de stèles…

 

C’est actuellement le site le mieux restauré et le plus intéressant de la région, non seulement en raison de ses monuments, mais aussi parce qu'on y accède par le fleuve et la jungle.

 

 

 

Le site a été étudié par le « Peabody museum » (Université de Harvard) qui le fit fouiller et restaurer dans les années soixante. 

 

Route vers Cobán.

 

 

 

A  DEMAIN

17.02.2013

5ème Jour FLORES / TIKAL / FLORES - Guatémala - club Evasion de SSauvian - Jeu 14/02/2013

 

5ème Jour       FLORES / TIKAL / FLORES                      Jeu 14/02/2013

 

 

Le matin, départ en autocar pour la visite du site archéologique de Tikal, la plus grande ville maya, découverte seulement en 1848. La cité fut abandonnée au Xème siècle pour des raisons inexpliquées et depuis, la jungle a reconquis l'endroit où vivent jaguars, pumas,

des raisons inexpliquées et depuis, la jungle a reconquis l'endroit où vivent jaguars, pumas, fourmiliers, singes hurleurs et serpents.

 

- Antigua est, avec le site maya de Tikal, l'endroit le plus touristique du Guatémala


dsc_0068-nef.jpg

Cette ville se trouvait au « centre du monde Maya », sur le trajet entre la côte de Campeche (au Mexique) et celle du Belize, ce qui peut expliquer son prodigieux développement.

 

Vous découvrirez, au fil de votre visite à travers la jungle, la Plaza Mayor, place la plus impressionnante, encadrée par deux pyramides les plus spectaculaires du site : les Pyramides jumelles ;


mais également le temple du « grand jaguar », aux majestueuses proportions (haut de 45 mètres) qui abritait la tombe du roi « Ah Cacao »,



et en face de lui le « temple des masques », haut de 38 mètres, élevé par « Ah Cacao » en l’honneur de son épouse.

 

·           Le Palais des Nobles, la Cité du « Mundo Perdido », est un ensemble datant de l’époque préclassique, où de très belles céramiques ont été découvertes.

·           Le temple du serpent à deux têtes, le plus haut de Tikal avec ses 65 mètres de hauteur, est l’un des plus élevés de tout le Yucatan.


·           La Place des 7 temples, qui abritait 3 jeux de pelote.

 

Retour à Flores, et fin d’après-midi libre pour une promenade dans ce petit village de pêcheurs.

 

 

 

 

 A  DEMAIN





11:00 Écrit par petitefleur-06 dans Blog, Coup de coeur/Coup de griffe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

16.02.2013

4ème Jour PUERTO BARRIOS / RIO DULCE / FLORES - Mer 13/02/2013

4ème Jour       PUERTO BARRIOS / RIO DULCE / FLORES                                    Mer 13/02/2013

 Gorges du Rio Dulce  

 Embarquement pour une traversée en bateau de 45 minutes où vous remonterez les très belles gorges du Rio Dulce au cœur de la forêt vierge vers Livingston (45mn).

Rio Dulce, Guatemala

Rio Dulce, Guatemala
 Le Rio Dulce est un fleuve du Guatemala qui n'excède pas 43 km, mais c'est l'émissaire du plus grand lac du Guatemela, le lac Izabal.

Sa source est située à l'extrémité Est du lac Izabal, au niveau du Castillo de San Felipe. Après avoir traversé le lac El Golfete, il rejoint la mer des Caraïbes au niveau de la ville de Livingston.

 

 

téléchargement.jpg

 

Visite à pied du village et temps librepour une découverte personnelle : l’école (sauf vacances scolaires et week-end), le cimetière (aux couleurs étonnantes)… Il s'agit d'un véritable havre de paix à l'ambiance tropicale délicieuse. A l'ombre des cocotiers se dressent des rangées de maisons de bois aux couleurs gaies. Les garifuñas, descendants des anciens esclaves africains, donnent un zeste  de reggae et de salsa à cette enclave dans la mer des Caraïbes.

 

5566985.jpg

 

Continuation en bateau sur le Rio Dulce, mini-canyon tropical séparant le Lac Izabal des plages de la Mer des Caraïbes. Vous traverserez « El Golfete », petit lac succédant au canyon qui fait partie du « Biotope Chocon Machacas ». Ce biotope est constitué de la forêt tropicale humide, de mangroves, de lagunes et de rivières à lent débit,  habitat naturel du lamentin, énorme mammifère marin en voie de disparition. De nombreux oiseaux (pélicans, perroquets, toucans, pics-verts) vivent ici.

 

DSC00618.JPG

 

 

Arrivée sur les bords du lac et approche du « Castillo San Felipe », bâti en 1682.

 

 

Déjeuner de crevettes au bord du fleuve.Pendant le repas, vous assisterez à un spectacle privatif de musique et danses Garifuña.

 

Départ en autocar pour Flores à travers la forêt vierge. De cette traversée, vous découvrirez de nombreux villages indiens où la population vit en pleine jungle, très primitivement. Les Indiens ont conservé leurs traditions, leurs maisons typiques, leur culture ancestrale.  Actuellement le grand problème de cette région est la déforestation, les Indiens allumant d’immenses feux pour agrandir leurs terres cultivables.

 

Arrivée à Flores, ville construite sur une île naturelle du Lac Péten Itza et reliée au rivage par une chaussée de 500 mètres de longueur.

 

  A  DEMAIN

13.02.2013

3ème Jour COPAN / QUIRIGUA / PUERTO BARRIOS - club Evasion Mar 12/02/2013

 

Retour au Guatemala et continuation par la route panaméricaine pour Puerto Barrios qui traverse les anciennes bananeraies aujourd’hui transformées en coopératives nationales.

 

Départ en direction du site de Quirigua.

 

Visite du site Maya de Quirigua.

Quiriguá est un site archéologique maya situé dans la vallée du Motagua, sur la ligne ferroviaire reliant Puerto Barrios à Guatemala, dans le département d'Izabalau Guatemala. Il est inscrit depuis 1981 sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Quirigá, stèle D, face Nord, représentant le roi K'ak' Tiliw Chan Yoaat

 Stèle E

Les ruines remarquables de Quirigua, de période classique récente, comprennent les plus grandes stèles mayas découvertes à ce jour. Dans ce petit site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, une acropole a été mise au jour, mais on vient surtout pour admirer ses grandes stèles sculptées et ses autels zoomorphes. Ici, les artistes se sont montrés particulièrement actifs, surtout en 751 et 806 après J-C, à l’apogée de la puissance maya et de sa prospérité. Le 1er monument connu date de 480.

 

Zoomorphe B

La plus grande stèle de Quirigua, la stèle E, mesure 10,66m de haut, 2,50m supplémentaires restants enfouis sous terre. Elle fait 1,52 m de large et pèse 52 tonnes. L’une des dates inscrites correspond au couronnement de Cauac-Ciel, en 724, mais la stèle serait postérieure. Certains personnages gravés sur certaines stèles portent des barbes (rares chez les Mayas), qui présentent une curieuse similitude avec celles de certaines sculptures égyptiennes. Leur apparition date de 761, et elles continueront de figurer sur les personnes des monuments pendant 30 ans (Toutes les stèles sont couvertes et à l’ombre des fromagers, ce qui rend les photos difficiles).

 

Zoomorphe P vu de côté

Déjeuner de spécialités « Tapado » au restaurant Ibiscus au décor typique avec ses chaises toutes habillées d’un Huipil différent. Dans l’enceinte de ce restaurant, visite du petit musée de costumes traditionnels et balade dans les chemins du jardin botanique à la végétation luxuriante.

 

Départ en bus par une piste qui vous mènera dans la réserve nationale de Cerro San Gil, au cœur de la forêt tropicale humide la plus vaste du pays.

 

Réserves Naturelles au Guatemala

Est Guatemala: Cerro San Gil

Forêt tropicale, jungle flux enchanteur et exceptionnel d'oiseaux à regarder attendent les visiteurs à la réserve naturelle Cerro San Gil dans le département d'Izabal. La réserve offre environ 12 kilomètres de sentiers qui serpentent à travers la forêt luxuriante, ainsi que le centre d'un visiteur, du nom de North American ornithologue Chandler Robbins S., qui peut accueillir 20 personnes pour la nuit. Le centre sert aussi de base pour des études scientifiques.

Cerro San Gil reçoit environ 2000 mm (80 pouces) de pluie par an, et les douches sont communes après-midi. Un joli ruisseau, connu sous le nom de Rio Las Escobas, draine une partie de la réserve. Avec de petites cascades et piscines cristallines, invitant, la vapeur est un excellent endroit pour s'arrêter pour une baignade fraîche.

En sept ans, 356 espèces d'oiseaux paradis été identifiés dans le Cerro San Gil. Les ornithologues amateurs ont une bonne chance d'espèces de visée comme le Falcon Orange-breasted (Falco deiroleucus), Bat Falcon (Falco rufigularis), Solitary Eagle (Harpyhaliaetus solitarius), Crested Eagle (guinanensis Morphnus) et Piculet fauvette, (Picumnus olivaceus) avec motmots , mannequins, des toucans, tangara et beaucoup de perroquets. Les visiteurs sont tenus de voir (et entendre!) Singes hurleurs.Certains autres animaux rares, comme des jaguars et des pumas, ont été signalés à Cerro San Gil.

Le Chocon Machacas Biotope: Est une réserve qui protège les habitats jungle, les mangroves, les ruisseaux, les étangs et les rivières. La faune de ce parc comprend des toucans, des perroquets, une grande variété d'oiseaux aquatiques, des singes, des crocodiles, des loutres et des lamantins. Le lamantin (vaches marines), une espèce en voie de disparition dans cette partie du monde ont leur résidence sur le lac Izabal et peut être vu parfois sur la rivière Rio Dulce.

La côte caraïbe du Guatemala est également l'hôte de plusieurs plages: La Capitainerie, la Guayra, COCOLI, Guanabrisa, et de San Juan. Altares Siete (sept autels), est une série de bassins dans la jungle. Cascades imposantes s'y déversent.

 

à demain

12.02.2013

2ème Jour - GUATEMALA CITY / COPAN (HONDURAS) Club Evasion -

 

 

Départ matinal pour le Honduras, formalités et passage de la frontière à El Florido (la taxe frontière est comprise dans votre voyage).

 Le Honduras, en forme longue la République du Honduras, en espagnolRepública de Honduras, est un pays situé en Amérique centrale, limité au nord par la mer des Caraïbes, qui compte de nombreuses îles, cayes et îlots dont les plus importants sont les Islas de la Bahía et les îles du Cygne (voir version anglaise ou espagnole pour plus d'informations). Le Honduras est aussi bordé à l'est par le Nicaragua, à l'ouest par le Guatemala et au sud par le golfe de Fonseca, le Salvador et le Nicaragua.

Départ pour le site de Copán, au Honduras, un des grands sites de l'époque classique.

 Ruine d'un temple

 

Copán est une ancienne ville maya qui a donné son nom à l'actuelle ville de Copán Ruinas, ainsi qu'à la capitale (Santa Rosa de Copán) du département de Copán, situé à l'extrémité ouest du Honduras. Son ancien nom semble avoir étéXukpi1 (prononcer «choukpi»2), une combinaison des mots «xuk» (coin) et «pi» (paquet).

Cette ville, qui a connu son apogée au viie siècle ap. J.-C., a été abandonnée aux environs du xe siècle. Elle a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial culturel de l'Humanité de l'UNESCO en 1980.

Le site archéologique de Copán est situé en pleine jungle, dans la petite vallée d'un sous-affluent du fleuve Motagua, la rivière Copán, à une altitude de 600 mètres et à seulement 12km de la frontière guatémaltèque.

 

Deux explorateurs, l’Anglais Frederick Catherwood et l’Américain John Lloyd Stephens, tombèrent par hasard sur Copán, en novembre 1839  et en furent stupéfiés. Artistiquement, Copán dépasse tous les autres centres mayas importants. Ce n’est plus le Guatemala, mais une "annexe" hondurienne prestigieuse à 12 kilomètres de la frontière, la ville Maya la plus intellectuelle possédant la culture la plus raffinée.

 

La qualité des stèles de la Grand Place, de l’ « Escalier hiéroglyphique » et des temples et pyramides de l’Acropole témoigne de la maturité et de la splendeur « classique » des règnes de Dix-huit lapins, Fumée-Ecureuil et Soleil Levant. 


Jeu de balle avec la Grande Place en arrière-plan.
 
 

Visite du site de Copánoù l’art Maya atteint son plus grand raffinement.

 

Au centre du bâtiment, s’ouvre une cour en plein air, où se tient une reproduction grandeur nature de Temple Rosalia. L’original est enfoui sous le temple 16 avec ses peintures et ses sculptures. Récemment, certains tunnels creusés sous le site ont été ouverts, notamment ceux de Rosalia et du Jaguar.

 

Sur la Grand Place, certaines des sculptures les plus détaillées ornent les 21 stèles ainsi que des colonnes de 3m de haut. Profondément gravées et sculptées, les stèles représentent des visages, des personnages et des animaux. Des jeux de balle ont été mis au jour durant  les fouilles, dont l’un a été complètement restauré. L’escalier hiéroglyphique gravit une pyramide dont le sommet supportait un temple. Les 63 marches retracent, à l’aide des hiéroglyphes portés sur chaque marche, l’histoire de la maison Royale de Copán.


 
 
 
à demain 


17.01.2013

la neige à saint nazaire de ladarez

17dec 2012 -16 jan.2013 066.jpg

 

 

17dec 2012 -16 jan.2013 069.jpg

17dec 2012 -16 jan.2013 080.jpg

12602_588292827853064_776511499_n.jpg

64953_588292454519768_952413981_n.jpg

 

Cadre "C'est l'hiver"...

 

12.01.2013

la surprise du chef - un soir du 30 décembre à Blanes - Espagne

 

Économie[modifier]

Blanes a longtemps vécu de son agriculture, de l'élevage de bétail, de l'industrie et de la pêche... Mais à l'heure actuelle le tourisme s'est développé et a pris une place très importante dans la ville et a ainsi permis d'améliorer l'économie de celle-ci.

Blanes est une commune de la province de Gérone, en Catalogne, en Espagne, de la comarque de La Selva.

La plage

Copie de IMG_4070.JPG

Copie de IMG_4102.JPG

IMG_4073.JPG

IMG_4074.JPG

IMG_4077.JPG

IMG_4078.JPG

IMG_4082.JPG

IMG_4092.JPG

IMG_4086.JPG

IMG_4089.JPG

 

IMG_4090.JPG

 

 

fin de soirée agréable passée autour d'une table avec des sardines grillées et une assiette de moules à la catalane et un vin blanc de derrière des fagots, sans oublier une tranche de pain mie grillée tartinée avec un assortiment d'aromates à l'huile d'olive




11.01.2013

votre nom écrit dans les fleurs, c'est amusant, essayez.....


  

ATT0000111.jpg


Ingénieux, celui qui a inventé  ceci.

Amuse-toi  bien...     

 

  inscrivez votre  prénom sans  accent!!! Et sans espace si c'est un  prénom  composé

cliquez sur la  ruche...le résultat est très  beau...!


> > > >  
http://flashfunpages.com/bees2.swf   

 


11:36 Écrit par petitefleur-06 dans Blog, Coup de coeur/Coup de griffe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

10.01.2013

Ballade dans BARCELONE le, 1er janvier 2013, en car de tourisme

Barcelone (Barcelona en catalan, prononcé /bəɾsəˈlonə/, et en castillan, prononcé /baɾθeˈlona/) est la capitale administrative et économique de laCatalogne, de la province de Barcelone, de la comarque d'El Barcelonès ainsi que de son Aire et de sa région métropolitaine, en Espagne.

Elle est la deuxième ville d'Espagne en termes de population et d'activités, laonzième ville la plus peuplée de l'Union européenne et la sixième en incluant sa banlieue3: Plus de 5 millions de personnes vivent dans l'agglomération barcelonaise4. La majeure partie des municipalités adjacentes sont en outre rassemblées dans l'Àrea Metropolitana de Barcelona.

Barcelona_intro.jpg

IMG_0540.jpg

IMG_0542.jpg

IMG_0544.jpg

IMG_0546.jpg

IMG_0547.jpg

IMG_0548.jpg

IMG_0551.jpg

IMG_0552.jpg

IMG_0553.jpg

IMG_0554.jpg

IMG_0556.jpg

IMG_0557.jpg

IMG_0558.jpg

IMG_0559.jpg

IMG_0560.jpg

IMG_0561.jpg

IMG_0562.jpg

IMG_0564.jpg

IMG_0568.jpg

IMG_0569.jpg

IMG_0570.jpg

IMG_0571.jpg

IMG_0572.jpg

IMG_0573.jpg

IMG_0575.jpg

IMG_0576.jpg

IMG_0579.jpg

IMG_0584.jpg

IMG_0586.jpg

IMG_0587.jpg

IMG_0588.jpg

IMG_0589.jpg

IMG_0590.jpg

IMG_0591.jpg

IMG_0593.jpg

IMG_0605.jpg

IMG_0622.jpg

IMG_0623.jpg

IMG_0639.jpg

IMG_0641.jpg

IMG_0643.jpg

IMG_0647.jpg

IMG_0654.jpg

06.01.2013

L'Estartit en hiver c'est très calme et magnifique - Espagne -

L’Estartit est une station balnéaire de la Costa Brava en Catalogne (Espagne) sur la côte méditerranéenne. Elle compte 2 987 habitants (au recensement de 2008) et fait partie de la commune deTorroella de Montgrí.

Station balnéaire très courue, on peut y pratiquer le nautisme, le kayak, etc. Elle est notamment fréquentée par les plongeurs européens qui viennent plonger sur les Îles Medes.

IMG_0434.jpg

IMG_0436.jpg

IMG_0437.jpg

IMG_0438.jpg

IMG_0439.jpg

IMG_0441.jpg

IMG_3976.JPG

IMG_3977.JPG

IMG_3978.JPG

IMG_3983.JPG

IMG_3980.JPG

IMG_3987.JPG

IMG_3989.JPG

IMG_4000.JPG

IMG_3996.JPG