081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16.02.2009

LE CHATEAU DE CABREROLLES

CABREROLLES%20Chapelle%20Site%20Internet[1].jpg

Notre Dame La Roque à Cabrerolles Chapelle Castrale LE CHATEAU DE CABREROLLES

Tout là haut sur le pic étroit qui domine le village, un puissant château fort fut construit dès le Xe siècle, sûrement par un puissant seigneur très chrétien, car l’édifice le plus beau, est la chapelle dédiée à Notre Dame des Roches. A première vue, il semble étonnant que cette construction soit réalisée en des lieux très isolés. Mais, ce piton commandait une des sentes qui, de l’Aveyron à travers la montagne, menait les troupes ennemies vers la riche plaine biterroise.

La construction d’un château fort verrouillait le passage. Deux tours de guet, l’une face à la montagne, l’autre dominant le pays plat, permettaient aux guetteurs de distinguer facilement les individus qui dévalaient les monts. Au nord du pic étroit, s’élève la chapelle castrale, solide édifice du XIe siècle. Le mur qui soutient l’abside plonge d’une verticalité vertigineuse jusqu’à la base du roc. Si le regard remonte au sommet du clocher, une surprise nous attend : en fait, le clocher n’est pas un clocher ! ou plutôt, il n’est fait que d’une seule paroi. Les trois autres parois sont celles de la première tour de garde du nord. Ainsi, une économie de moyens faisait voisiner sur la même plate forme, les guetteurs du château et la cloche de Dieu.

En 1569, Claude de Narbonne, Baron de Faugères, Chef de la Réforme en Languedoc, pourfendeur des églises décida de détruire cet édifice, seule une partie de l’abside succomba. Au début du XVIIe siècle, la Chapelle fut remarquablement reconstruite, puis abandonnée lors de la Révolution Française. Mais à partir de 1990, l’Association de Sauvegarde du Patrimoine de Cabrerolles constituée d’hommes du terroir, décida sa restauration.

La Chapelle Notre-Dame marque fortement le paysage puisqu’elle domine les ruines de l’ancien château médiéval de CABREROLLES et plus bas les maisons du village. L’édifice, ancienne église paroissiale, a été abandonné depuis au moins un siècle (récit de voyageurs) et la Commune de CABREROLLES a entrepris de restaurer ce monument symbole de son patrimoine et de son paysage. Deux campagnes de travaux ont été menées :
950566_l[1].jpg

en 1993, une première campagne de travaux a permis la confortation et la protection de la chapelle : chaînage périphérique, lauzes d’égout, étanchéité provisoire, reprises diverses. en 1995, l’intervention a concerné la restauration partielle du clocher et la réfection de la baie d’entrée. La 3ème campagne de travaux a été confiée à la COMMUNAUTE DE COMMUNES DU FAUGERES avec les objectifs suivants : restauration de la voûte et de la couverture de l’édifice.

Aujourd'hui le site accueille de nombreuses manifestations et notamment

la fête médiévale chaque année au mois de juin.

Les animations et l'entretien du site sont assurés par l'Association de Sauvegarde du Patrimoine de la Commune de Cabrerolles dont le Président est M. Raymond Roque. Pour tout renseignement ou visite du site contactez M. Roque au 04.67.90.21.88 Détails château de cabrerolles

3799836_l[1].jpg

Description:
Tout en haut sur le pic étroit qui domine le village, ce puissant château fort fut construit dès le Xème siècle. Deux tours de guet, l’une face à la montagne, l’autre dominant le pays plat, permettaient aux guetteurs de voir arriver de loin les importuns éventuels. Chaque année au mois de juin s'y tient une fête médiévale assurée par les bénévoles de l'Association de Sauvegarde du Patrimoine de la Commune de Cabrerolles. Ces derniers prennent, également, en charge les travaux d'entretien du site. Adresse: l'Association de Sauvegarde du Patrimoine 34480 Cabrerolles

946001_l[1].jpg


946656_l[1].jpg


947066_l[1].jpg


La commune de Cabrerolles est composée de cinq hameaux :

CABREROLLES%20Vue%20Village%20de%20la%20Chaplle-540[1].jpg

La Liquière, Lenthéric, Aigues-Vives, La Borie-Nouvelle et Cabrerolles. L'altitude oscille entre 150 et 700 mètres (panorama du Pic de la Coquillade). Curiosités : cirque météorique du Clot, voie romaine. Le territoire de la commune s'étend sur 2800 ha dont 800 sont consacrés à la vigne cultivée en coteaux et partiellement en courbes de niveau. Cette technique, hormis le fait qu'elle facilite le travail crée de magnifiques paysages. Aire AOC Faugères.

Sur le pic étroit qui domine le village, une imposante chapelle castrale fortifiée construite vers le Xème siècle, dédiée à Notre Dame de la Roque, surplombe un ensemble médiéval dont il reste en partie un donjon et les murs d'enceinte. La chapelle possède une nef unique voûtée en berceau et une abside en cul de four.Ce point stratégique commandait autrefois une voie d'échanges qui, de l'Aveyron à travers la montagne, menait les troupes et les commerçants vers la riche plaine biterroise.

CABREROLLES%20Ruelle%20pavee2-540[1].jpg


CABREROLLES%20Ruelle%20pavee-540[1].jpg


UNE BELLE BALLADE POUR UN JOUR DU MOIS DE JUIN, UN SPECTACLE POUR VOUS DISTRAIRE

19:27 Écrit par petitefleur-06 dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

02.12.2008

FONTAINEBLEAU - SEINE ET MARNE

Fontainebleau est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Bellifontains.

Géographie ]

Fontainebleau est située au sud-est du département. La commune, qui s'étend sur 17 205 hectares, est la plus vaste de la région Île-de-France, et est presque entièrement recouverte d'une forêt qui s'étend également sur quelques communes limitrophes (25 000 hectares au total). Cette forêt est un lieu de promenade pour les Parisiens, mais surtout son relief très accidenté et ses nombreux rochers en font un lieu très réputé pour la pratique sportive de l'escalade. L'agglomération melunaise se situe à la limite nord de la forêt, et au nord-ouest il y a Barbizon, un village célèbre pour les nombreux peintres impressionnistes qui y ont passé leur vie. Divers endroits de la forêt sont recouverts de silice (quartz) à l'état brut. Les nombreuses plantations de résineux effectuées par l'Office national des forêts sont critiquées par certains qui estiment que cela a mis à mal la diversité de son écosystème, à l'origine plutôt à base de feuillus.

Démographie

Population : 19 000 habitants et 37 000 pour l'agglomération qui comprend principalement Avon, ville « jumelle » où se trouve en particulier la gare. La population de Fontainebleau est stable depuis la fin de XIXe siècle même si celle de l'agglomération, et notamment d'Avon, a considérablement augmenté. Une des particularités de Fontainebleau est le surdimensionnement de son centre ville, de son animation et de sa vie commerçante de luxe. En outre, Fontainebleau abrite des écoles internationales (école primaire, collège et lycée anglophone et germanophone). Pour parodier une publicité célèbre, cette petite ville a tout d'une grande. Par ailleurs, les Bellifontains constituent une population active et huppée ; en effet, la noblesse et haute bourgeoisie y sont établies depuis des siècles.

Histoire

Fontaine Belle Eau ou Fontaine Belleau[1] puis Fontainebleau trouve officiellement son nom en 1169. Ce hameau est doté d'un rendez-vous de chasse et d'une chapelle par Louis VII. Saint Louis, qui appréciait beaucoup Fontainebleau et l'appelait ses « déserts », y fait construire un pavillon et un hôpital. Philippe le Bel y naît en 1268 et y meurt en 1314.

Au total, 34 souverains, de Louis VI le Gros à Napoléon III, ont séjourné à Fontainebleau au cours de sept siècles.

Du XVIe au XVIIIe siècle, tous les rois, de François Ier à Louis XV, y ont effectué des travaux importants (démolition - reconstruction - agrandissement - embellissement) d'où le caractère un peu "hétérogène", mais néanmoins harmonieux, de l'architecture du château.

Le 18 octobre 1685, Louis XIV y signe l'Édit de Fontainebleau, plus connu sous la désignation de Révocation de l'Édit de Nantes, qui a poussé à l'exil de nombreux protestants.

Le 29 octobre 1807, Manuel Godoy, alors chancelier du roi espagnol Charles IV, et Napoléon signent le Traité de Fontainebleau, qui autorise le passage des troupes françaises par le territoire espagnol afin d'envahir le Portugal.

Le 20 juin 1812, le pape Pie VII arrive au château de Fontainebleau (lors de son transfert secret de Savone à Fontainebleau) accompagné de son médecin chirurgien, le docteur Balthazard Claraz[1]. Le souverain pontife y resta enfermé pendant les dix-neuf mois que dura sa captivité.

Le 18 avril 1814, Napoléon, peu après sa première abdication, fait ses adieux à sa garde, aux célèbres grognards, dans la cour du Cheval Blanc (devenue depuis Cour des Adieux) ; le moment fut selon la légende très émouvant Le château de Fontainebleau était d'ailleurs une résidence appréciée de l'empereur… au point d'y avoir emprisonné le pape Pie VII entre 1812 et 1814.

En juillet et août 1946, la ville accueille la conférence franco-vietnamienne de Fontainebleau pour trouver une solution au conflit et à l'indépendance vietnamienne mais cette conférence sera un échec.

Fontainebleau a accueilli l'État-major des forces alliées en Centre-Europe (Allied Force Centre; AFCENT), forces terrestres (LANDCENT) et forces aériennes (AIRCENT) de l'OTAN jusqu’en 1967. Aujourd’hui, la ville accueille une grande école d’affaires qui lui donne une renommée internationale : l’INSEAD, ainsi qu'une annexe de l'Ecole des Mines de Paris.

Économie

Fontainebleau est une ville relativement touristique - 300 000 personnes visitent le château et environ 11 millions la forêt - mais ne parvient pas à retenir ses visiteurs pour des séjours de courte durée. La ville abrite aussi le musée national des Prisons.

Elle attire également une population universitaire, largement étrangère, qui vient étudier, enseigner et travailler à l'INSEAD. L'ESIGETEL (École supérieure d'ingénieurs en informatique et génie des télécommunications) créée en 1986 y est également installée, près du Port de Valvins. L'Université Paris XII est également présente à Fontainebleau, dans le cadre de l'IUT de Fontainebleau, lequel compte deux départements d'enseignement supérieur (Gestion des Entreprises ; Informatique), comme l'Université de Paris VII - Denis Diderot avec sa station de biologie végétale et d'écologie forestière (station expérimentale, fondée à la fin du XIXe siècle par le célèbre botaniste Gaston Bonnier).

Hormis les commerces de proximité et de loisirs et les professions libérales, l'activité économique de Fontainebleau est assez restreinte. Celle-ci pourrait connaître un nouveau développement en fonction de la réussite des reconversions des importantes casernes désaffectées que compte la ville et qui offrent une possibilité d'agrandissement de l'espace urbain inespérée pour une ville entourée de forêts.

La commune est desservie par deux gares (Fontainebleau - Avon et Thomery) sur la ligne Paris - Montereau / Montargis (T R).

Le cheval

Fontainebleau, capitale du cheval et ville équestre, est dotée d'installations équestres prestigieuses comme :

Le Centre Sportif d'Equitation Militaire ( CSEM ) : installé dans les anciennes écuries du château, ce centre forme les cavaliers et les chevaux militaires pour l'instruction et la compétition.
Le Grand Parquet et le terrain de la Salamandre ( propriété militaire ) : cet espace accueille notamment la Grande Semaine de l'Elevage ou le Concours Complet International de Fontainebleau.
L' hippodrome de la Solle

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fontainebleau ARTICLE DE WIKIPEDIA OU VOUS POUVEZ LIEZ LA SUITE

250px-Fontainebleau_Chateau_01[1].jpg


http://bighugelabs.com/flickr/onblack.php?id=2175197280&size=large propriétaire de la photo

http://www.fontainebleau-tourisme.com/pays-fontainebleau/chateau-de-fontainebleau/cours-jardins-1.asp site ou j'ai prélevé ces photos que je trouve très belles.

1[1].jpg


3[1].jpg


7[1].jpg


cheval-8[1].jpg


csem2[1].jpg


csem5[1].jpg


cour-des-adieux3[1].jpg


cour-des-adieux[1].jpg


cour-ovale[1].jpg


17:39 Écrit par petitefleur-06 dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

26.09.2008

UNE PETITE BALLADE EN CORSE

Que la CORSE est belle on en redemande dès le retour sur le continent

Copie de corse 09-08 (6).JPG


corse 09-08.jpg


corse 09-08 (1).jpg


corse 09-08 (2).jpg


corse 09-08 (3).jpg


corse 09-08 (4).jpg


corse 09-08 (5).jpg


corse 09-08 (7).jpg


corse 09-08 (8).jpg


corse 09-08 (9).jpg


corse 09-08 (10).jpg


corse 09-08 (11).JPG


corse 09-08 (12).JPG


corse 09-08 (13).JPG


corse 09-08 (14).JPG


corse 09-08 (15).JPG


corse 09-08 (16).JPG


corse 09-08 (17).JPG


corse 09-08 (18).JPG


corse 09-08 (19).JPG


corse 09-08 (20).JPG


corse 09-08 (21).JPG

19:55 Écrit par petitefleur-06 dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

01.06.2008

LE PARC DU HAUT LANGUEDOC

24a7e14fdbca648bb8425d64b04d1005.jpg
Une petite ballade dans ce parc régional du haut Languedoc qui nous étonnera toujours par ses multitudes de paysages divers en toutes saisons c'est un régal de s'y promener

77c685950df23bf0157df0060b6d2527.jpg


3ca549090a9545c7acd6b9f130c39f4a.jpg


bee3b28eb66cd28ae7bbe449d51f8f86.jpg


20601a90fdbdbdae36e1a1ab18788c5f.jpg


48e2b40d313f5a6d49da1c3cf6cfc084.jpg


4534d775f1eb1ccead90e49cff63812d.jpg


9b19b98473fa6dd890ccac68892521a8.jpg


2f709844bc1f4808877a96f191db0a48.jpg


d940e8248b2c3cfd54241f7758782f00.jpg


c267be0b7542ac046b4876721af39360.jpg


192bf40c9c9b677ccde3314cb7013771.jpg


8a0fa64763bb10b629e9d92a80d77867.jpg


67d93d4bef94e5dc46d686df7e869839.jpg


8fcc08fbd98b7c432d2dfe1e687b1c9f.jpg


20bb4bbdbe7a2d812b0f6d2095114e7f.jpg

16:10 Écrit par petitefleur-06 dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

29.08.2007

NOS AMIS AVEC LEURS RAPACES

Chez les hommes comme chez les bêtes, la puissance appartient aux rapaces, aux fauves et aux serpents '
... les bêtes n'en abusent pas.' [Maurice Chapelan]

Amis des rapaces, bonjour
Nous vous remercions par avance de votre amabilité et nous sommes ravis que vous ayez passé un agréable moment en notre compagnie lors de cette mémorable journée du 26 août 2007.

«Harris-Club-Audois» (HCA)
Fauconnerie en Pays Cathare
Tél1.: 06 19 83 98 85 et Tél2.: 06 03 47 17 64
site internet : http://harris-club-audois.org
contact : hca@harris-club-audois.org

ET OUI NOUS AVONS PASSE UNE JOURNEE FORMIDABLE AVEC NOS AMIS LES FAUCONNIERS A CAPESTANG
UNE JOURNEE PLEINE DE CHALEUR ET DE SOLEIL C'ETAIT DIMANCHE 26 AOUT

medium_IMG_0231.JPG


medium_IMG_0226.JPG


medium_IMG_0231.2.JPG


medium_IMG_0232.JPG


medium_IMG_0234.JPG


medium_IMG_0236.JPG


medium_IMG_0247.JPG


medium_IMG_0249.JPG


medium_IMG_0253.JPG


medium_IMG_0262.JPG


medium_IMG_0267.JPG
'

medium_IMG_0275.JPG


medium_IMG_0284.JPG


medium_IMG_0287.JPG


medium_IMG_0297.JPG


medium_IMG_0304.JPG


medium_IMG_0321.JPG


medium_IMG_0327.JPG

19:25 Écrit par petitefleur-06 dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |

24.03.2007

SAINT NAZAIRE DE LADAREZ - UN PETIT VILLAGE PLEIN DE CHARME

medium_IMG_0018.3.JPG


medium_Copie_de_IMG_0002.JPG


C'est un petit village à 25 km de BEZIERS , au coeur de la montagne, ou l'on à l'impression d'être très loin, en vacances, et il y fait bon vivre, l'ambiance est familiale, un petit village qui vit bien et ou l'on a envie d'y revenir.


medium_Copie_de_IMG_0012.2.JPG


medium_IMG_0016.2.JPG


medium_IMG_0012.JPG


medium_IMG_0015.JPG


medium_IMG_0021.JPG


medium_IMG_0020.JPG

17:30 Écrit par petitefleur-06 dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |

13.02.2007

SAINT NAZAIRE DE LADAREZ - 34

medium_IMG_0570.2.JPG

15:50 Écrit par petitefleur-06 dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

12.02.2007

CABANE DE VIGNERON

medium_Copie_de_IMG_2572.JPG

23:50 Écrit par petitefleur-06 dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |