081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03.03.2012

Les citrons de Menton 2012

La 79e fête du citron à Menton bat son plein. Les citrons, oranges, et autres pamplemousses sont mis à l'honneur sur la composition des corsos mais aussi dans des motifs géants qui jalonnent la ville.

 pour voir la vidéo de nuit dans les jardins de Menton

http://videos.tf1.fr/jt-13h/les-agrumes-a-l-honneur-a-men...


La Fête du Citron met la petite ville de Menton en effervescence ! Ses rues et ses jardins se parent des chaudes couleurs jaune et orange des agrumes préférés de ses habitants, et s'emplissent de danses, de musiques et de chars aux allures des plus affriolantes !

Qui aurait cru que les citrons avaient un tel potentiel de festivité sous leur écorce colorée ? Les habitants de Menton, eux seuls, l'ont compris… Le Festival du Citron se situe dans la tradition des carnavals, en lui apportant toutefois une touche d'originalité sans égal : les chars et les structures monumentales sont décorés exclusivement par des oranges ou des citrons. Et se sont plus de 200 000 visiteurs qui se pressent chaque année pour découvrir ce que l'on peut faire avec de simples agrumes… Cette 73ème édition, du 10 au 26 février, se prête au jeu d'un carnaval exotique avec un invité d'honneur réputé pour ses rythmes endiablées : le Brésil.

Fête du Citron à Menton: 24.000 spectateurs ce dimanche

Le Corso

menton 2012.jpg

menton 2012 (1).jpg

menton 2012 (2).jpg

menton 2012 (3).jpg

menton 2012 (4).jpg

menton 2012 (6).jpg

menton 2012 (7).jpg

menton 2012 (9).jpg

menton 2012 (10).jpg

menton 2012 (11).jpg

menton 2012 (12).jpg

menton 2012 (13).jpg

menton 2012 (14).jpg

menton 2012 (15).jpg

menton 2012 (16).jpg

menton 2012 (18).jpg

menton 2012 (19).jpg

menton 2012 (20).jpg

menton 2012 (21).jpg

menton 2012 (22).jpg

menton 2012 (23).jpg

menton 2012 (24).jpg

menton 2012 (25).jpg

 

menton 2012 (27).jpg

menton 2012 (28).jpg

menton 2012 (29).jpg

menton 2012 (30).jpg

menton 2012 (31).jpg

menton 2012 (32).jpg

menton 2012 (33).jpg

menton 2012 (34).jpg

menton 2012 (35).jpg

menton 2012 (37).jpg

menton 2012 (38).jpg

menton 2012 (39).jpg

menton 2012 (40).jpg

menton 2012 (41).jpg

menton 2012 (42).jpg

menton 2012 (43).jpg

menton 2012 (44).jpg

menton 2012 (45).jpg

menton 2012 (48).jpg

menton 2012 (47).jpg

menton 2012 (48).jpg

menton 2012 (49).jpg

menton 2012 (50).jpg

menton 2012 (51).jpg

menton 2012 (52).jpg

menton 2012 (53).jpg

menton 2012 (54).jpg

menton 2012 (55).jpg


27.03.2011

Rencontre Franco-Belge à Saint Nazaire de Ladarez

Samedi soir, dans la salle polyvalente de Saint Nazaire de Ladarez,Hérault, une première, une dégustation de spécialités Belges, préparées et servies par le centre Professionnel de l'école Hôtelière de Binje en Belgique. La soirée à été une réussite, une salle comble,  une ambiance folle avec un Disk-Jokey très bien choisi par le comité des fêtes qui a donné un bon coup de main pour l'organisation

IMG_0403.jpg

IMG_0404.jpg

Apéritif au bar du comité des fêtes

 

IMG_0405.jpg


MENU CARNAVAL


- Paté à la binchoise (flora)

Chicons + crudités

IMG_0406.jpg

- Carbonades flamandes à la Saint-Feuillien

- Lapin aux prineaux et sirop de Liège

-Waterzool à la Gantoise

- Frites Belges 

IMG_0410.jpg

verre-biere-chimay.jpg

Bierre Belge 

- Bavarois au Spéculoos et au Pecket

IMG_0411.jpg

 

3ff79c72-24ef-6657-453c-2e1d842e4d94.jpg

un alcool Belge pour terminer

 

Les remerciements d'usage et les cadeaux échangés 

bouteilles d'alcool Belge

 

859313114.jpg


Chapeaux et gilet du comité des fêtes

 

Straw_hat.jpg


 

La soirée s'est terminée avec les conféttis et autres dans une ambiance de dancing 

400_F_9650047_P1d837077nAo5zYBudy8AjtAYwWwDHoT.jpgconfettis-serpentins.jpg

 

 

 

 

 

 

 


17:36 Écrit par petitefleur-06 dans CARNAVAL | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

19.03.2011

à SAUVIAN Corso Fleuri dans l'après midi de samedi

20:06 Écrit par petitefleur-06 dans CARNAVAL | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Carnaval de Rosas

12:02 Écrit par petitefleur-06 dans CARNAVAL | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

08.03.2011

Venise à Sauvian

18:42 Écrit par petitefleur-06 dans CARNAVAL | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

06.02.2010

CARNAVAL DE VENISE

header.JPG

Experience the Venice Carnival between 05 and 16 February, 2010.

Le carnaval de Venise est une fête traditionnelle italienne remontant au Moyen Âge. Apparu vers le Xe siècle, il a été institutionnalisé et « codifié » durant la Renaissance. Après une période d'éclipse au cours du XXe siècle, il est réapparu, sous sa forme actuelle, en 1979.

Le carnaval de Venise se déroule tous les ans vers la fin du mois de février ou le début du mois de mars, au cours de la période de douze jours précédant le Mardi Gras. Il attire des foules considérables venues du monde entier pour participer à la fête, en se déguisant et, devenu une attraction touristique planétaire, il a quelque peu perdu son authenticité et son caractère vénitien.

Historique

En 1094 le carnaval était déjà mentionné dans une charte du doge Vital Faliero de Doni, et en 1269 le Sénat prescrivait qu'on eût à considérer la veille du Carême comme un jour de fête (mardi gras).

On pouvait alors porter le masque, grâce auquel on retrouvera plus tard une ombre de l'égalité perdue au cours du temps, quand sous des vêtements d'emprunt les nobles fraternisaient encore avec le peuple.

Inspiré par la commedia dell'arte, le déguisement traditionnel est la bauta, comprenant le tabarro, la larva et le tricorne, ou encore le masque d'arlequin (son habit est coloré à losanges : au XVIe siècle, loin d'être élégant, l'habit était simplement rapiécé pour figurer les haillons d'un mendiant).

Autrefois, ces déguisements permettaient à tous les Vénitiens, quelle que soit leur condition sociale, de participer à la fête. Mais suite à des problèmes, le carnaval fut interdit par Napoléon durant de très nombreuses années et ensuite réautorisé par les Autrichiens.

 De nos jours

Il réapparut à la fin des années 1970, il est aujourd'hui l'un des carnavals les plus connus au monde. Cependant, l'ambiance n'est plus la même, et les déguisements ont eux aussi évolué. C'est sur la grande galerie du palais des Doges au style gothique que se retrouvent volontiers les masques du carnaval dont la vogue très ancienne fut relancée par la municipalité à la fin des années 1970. Toutes ces festivités, qui durent désormais près d'un mois, avaient été supprimées dès la chute de la république, soit à la fin du XVIIIe siècle au cours duquel elles connurent pourtant une véritable apothéose, transformant la ville en un gigantesque bal costumé.Durant ces quelques jours de fête, les touristes affluent du monde entier.

 

1554_Drag%20Queen%20Contest%20(2).jpg

 

1687_Soleri_Arlecchino_01.jpg
Sans titre.JPG
IMG_8462.JPG
IMG_8077.JPG
1532_Angeli%20&%20demoni.jpg
QUE  LE  CARNAVAL  VIVE PLEINEMENT  SON  TEMPS  JUSQU'A  LA  DESTRUCTION  DE  MONSIEUR  CARNAVAL

13:00 Écrit par petitefleur-06 dans CARNAVAL | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

27.01.2010

FETE DU MIMOSAS A ROQUEBRUN DANS L'HERAULT

Fête du Mimosa (foire)
ROQUEBRUN, dimanche 14 février
La 19 ème fête du mimosa aura lieu le dimanche 14 février 2010 . Le Thème choisi pour le corso est "les civilisations anciennes" La foire artisanale et produits du terroir regroupera toute la journée plus de 125 exposants. ouverture du jardin Méditerranéen Présence de la cave et des producteurs locaux sur la foire. Restauration sur place.
A ne pas manquer renseignements:0467.89.56.61

Il n’y gèle jamais, l’Orb coule à ses pieds, et une tour millénaire veille sur lui. Bienvenue à Roquebrun, qui joue la carte du «village de caractère» pour attirer les touristes.

Difficile de dire si c’est son climat ou son histoire qui rend le village de Roquebrun si unique. Les deux, certainement. La Nice de l’Hérault, comme on l’appelle ici, jouit d’un micro-climat exceptionnel et se couvre de mimosas à la fin de l’hiver. Mais le soleil ne fait pas tout. Il faut gratter le sol pour percer le secret d’une telle fertilité. La terre est très riche en schiste. Ce minéral a deux vertus : il retient l’eau et emmagasine la chaleur pour la restituer lentement. D’ailleurs, les vignerons du coin avouent qu’ici, le raisin mûrit même la nuit. Il ne faut donc pas s’étonner que les hommes aient été attirés par l’endroit depuis des milliers d’années. Bergers troglodytes, légionnaires romains, rois carolingiens, seigneurs cathares, tous ont goûté le même soleil dont jouit Roquebrun aujourd’hui encore. Un soleil qui baigne les toits du village et qui perce parfois jusqu’au fond des ruelles étroites, dont les noms résument à eux seuls la vie séculaire de ses habitants. Au fil de ces rues, le vieux village ne se visite pas, il se découvre. Les maisons enchevêtrées dévoilent leurs secrets mètre après mètre. Parfois, entre deux bâtisses, le paysage se dévoile. Et l’on peut admirer le vignoble, l’Orb et le pont qui l’en jambe depuis 1870. La légende dit que les ouvriers ont dansé quatre jours et quatre nuits après avoir achevé l’édifice. Une tradition de fête qui perdure, puisque les Roquebrunais se rassemblent une vingtaine de fois dans l’année, à l’occasion de fêtes et de festivals consacrés notamment au mimosa et aux vins du pays.

roquebrun.jpg

 

3545566_l.jpg
4617285_l.jpg
4901824_l.jpg
4901838_l.jpg
4909994_l.jpg
4909996_l.jpg
4910172_l.jpg
4910178_l.jpg

UNE  BELLE JOURNEE  EN  PERSPECTIVE


 

17:04 Écrit par petitefleur-06 dans CARNAVAL | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

25.02.2009

LE CARNAVAL DE ROSAS EN ESPAGNE

Roses (nom officiel en catalan, Rosas en castillan) est une ville de Catalogne (Espagne). Elle appartient à la comarque de l'Alt Empordà et se situe sur la Costa Brava, sur les rives de la mer Méditerranée au sud du cap de Creus.

C'est un lieu réputé pour le tourisme balnéaire dans cette région et on y dénombre beaucoup d'hôtels et immeubles de locations estivales. Ayant atteint le seuil des 20 000 habitants en 2008, Rosas a obtenu de l'État son classement en tant "Ciutad", ce qui en fait désormais, avec Figueras, la seconde ville de l'Alt Empordà.

Sa flotte de pêche traditionnelle est toujours importante aujourd'hui.

Sa situation géographique privilégiée fait qu'elle a souvent été colonisée depuis les Grecs jusqu'au VIIIe siècle. Les vestiges les plus anciens retrouvés sur place datent du Ve siècle av. J.-C. et la ville connut son apogée au IIIe siècle av. J.-C.. La décadence commença avec l'arrivée des Romains au IIe siècle av. J.-C. et dura jusqu’au VIIIe siècle de notre ère.

À partir de l'an 1000 fut fondé un monastère bénédictin qui permit à la cité de retrouver son prestige. Au XVIe siècle, le roi Charles Quint fit construire une forteresse pour défendre la place contre les attaques des pirates sarrasins et français. La population dut encore souffrir de plusieurs occupations françaises : 1645-1659, 1693-1697, 1794-1795, 1808-1814.

IMG_6633.jpg


IMG_6672.jpg


IMG_1722.jpg


IMG_1723.jpg


IMG_1725.jpg


IMG_6644.jpg


IMG_6637.jpg


IMG_6674.jpg


IMG_6675.jpg


IMG_6701.jpg


IMG_6709.jpg


IMG_6723.jpg


IMG_6758.jpg


IMG_6764.jpg


IMG_6772.jpg


VENEZ VOIE L'ALBUM CI CONTRE IL Y A LA SUITE DU CARNAVAL

15:52 Écrit par petitefleur-06 dans CARNAVAL | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |