081136 petitefleur gene110160
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23.07.2013

"Une véritable première" en Astronomie

hd189733b-10950105oleyz_1713.jpg

 

Hubble a trouvé la vraie couleur d'une exoplanète : bleue comme la Terre

Edité par Louis BIERLEIN avec AFP
le 11 juillet 2013 à 16h17 , mis à jour le 13 juillet 2013 à 16h07.

 

 

La vie extraterrestre est peut-être dans notre voisinage cosmique

Des astronomes découvrent une nouvelle exoplanète potentiellement habitable

Découverte : l'exoplanète la plus "proche" de la Terre

 

exoplanètes , exoplanète , espace , nasa

TechniquesLe télescope spatial Hubble à permis d'identifier, à plus de 63 années-lumières, une planète aux couleurs de la Terre.

D'un bleu cobalt profond, sa couleur rappelle celle de la Terre vue de l'espace : pour la première fois, des astronomes utilisant le télescope spatial Hubble ont réussi à déterminer la vraie couleur d'une exoplanète.

 

28.04.2012

La Centrale Nucléaire de Belleville sur Loire dans le Cher

La centrale nucléaire de Belleville est implantée à Belleville-sur-Loire (Cher) et Sury-près-Léré près de Léré, et en face de Neuvy-sur-Loire (Nièvre), en bord de Loire entre Nevers (75 kilomètres en amont) etOrléans (100 km en aval)1.

 

Présentation

Plus de 650 personnes travaillent à la centrale de Belleville2. L'installation se compose de deux réacteurs nucléaires (palier P'4) de type REP3, qui produisent chacun 1 300 MWe. Elle est localisée au bord de la Loire qui constitue sa source froide.

Caractéristiques des réacteurs

Les caractéritiques détaillées de chaque réacteur sont les suivantes4.

Nom du réacteurModèleCapacité [MW]ExploitantConstructeurDébut constr.Raccord. au réseauMise en service comm.
Thermique (MWt)brute (MWe)Nette (MWe)
Belleville-1 P'4 REP 1300 3817 1363 1310   EDF Framatome mai 1980 oct 1987 juin 1988
Belleville-2 P'4 REP 1300 3817 1363 1310   EDF Framatome août 1980 juil 1988 jan 1989

Centrale_Nucléaire_de_Belleville-sur-Loire.JPG

 La première centrale nucléaire en France a été construite en 1956 mais c'est à partir du choc pétrolier des années 70, que le nucléaire occupe une place importante dans le secteur énergétique français. Aujourd’hui, 78,4% de la production électrique nationale, soit plus de 450TWh, est d'origine nucléaire. De plus, la France est l'un des rares pays présentant sur son territoire l'ensemble des installations permettant la conversion, l'enrichissement, la fabrication, le traitement et le recyclage des matières nucléaires.

L’industrie électronucléaire française est ainsi constituée d’un ensemble d’installations diversifiées :

  • Les centrales nucléaires : Les 19 centrales nucléaires actuellement en fonctionnement en France ont été globalement construites sur le même mode. Tous leurs réacteurs utilisent la même technologie, dans laquelle de l’eau sous pression sert à transporter la chaleur produite par les réactions nucléaires. Les centrales nucléaires regroupent un total de 58 réacteurs dont 34 produisent chacun une puissance électrique de 900 MégaWatt (MWe). A cela s’ajoutent 20 réacteurs de 1300 MWe, tandis que les quatre derniers délivrent 1450 MWe. Un réacteur de type EPR de 1600MWe est en cours de construction à Flamanville.
  • Les usines du cycle du combustible : Elles assurent l'ensemble des opérations qui accompagnent la production d'électricité nucléaire de l'extraction du minerai d'uranium à la fabrication de combustible (amont du cycle), de son utilisation dans un réacteur, à son traitement puis son recyclage jusqu'à son élimination définitive (aval du cycle). Ces installations sont implantées sur 5 sites dans 5 départements. En France, la stratégie adoptée en matière de gestion du combustible nucléaire est celle dite du « cycle fermé ». Le « cycle fermé » signifie que le combustible nucléaire est retraité après son utilisation en réacteur. Ce retraitement vise deux objectifs : extraire les substances (uranium etplutonium) qui pourront servir à la fabrication de nouveaux combustibles nucléaires ; conditionner les déchets ultimes sous forme compatible avec une élimination à long term
  • Audit français et tests de résistance européensMardi 12 Avril 2011 18:00:00 - Communiqué de presse

    Centrale nucléaire de FessenheimPréparation du cahier des charges de l’audit français et des tests de résistance européens.

    L’ASN considère qu’il est fondamental de tirer les leçons de l’accident survenu au Japon, comme cela a été le cas notamment après ceux de Three Mile Island et Tchernobyl. Le retour d’expérience approfondi sera un processus long s’étalant sur plusieurs années.

    L’ASN établira avec l’appui de l’IRSN, d’ici à la fin du mois d’avril 2011, un cahier des charges et un calendrier de l’audit des installations nucléaires françaises demandé par le Premier Ministre. L’ASN participera également à la définition des tests de résistance des centrales européennes demandée par la Commission européenne. L’ASN veille à la cohérence et à la complémentarité de ces deux démarches.

     

    IMG_1222.jpg

    IMG_1212.jpg

    IMG_1213.jpg

    IMG_1217.jpg

    IMG_1214.jpg

    IMG_1218.jpg

    IMG_1219.jpg

    IMG_1065.jpg

    IMG_1220.jpg

    IMG_1221.jpg

    L'eau pour le refroidissement des réacteurs provient du canal latéral à la Loire



    IMG_1199.jpg

    IMG_1198.jpg

    IMG_1200.jpg

    IMG_1201.jpg

    IMG_1202.jpg

    IMG_1203.jpg

    IMG_1204.jpg

    IMG_1205.jpg

    IMG_1206.jpg

    IMG_1207.jpg

    IMG_1209.jpg

18:43 Écrit par petitefleur-06 dans Sciences et technologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

21.01.2011

L'HUILE D'ARGAN - SPÉCIALITÉ DU MAROC

 

 

 

L'huile d'Argan

 

 

Depuis des siècles, l’huile d’Argan est un des secrets de beauté des femmes berbères du sud du Maroc. Cette huile naturelle tirée de la presse des fruits séchés de l’Arganier est traditionnellement utilisée pour ses propriétés nourrissantes et cosmétiques exceptionnelles pour les soins de la peau et des cheveux mais également comme une huile alimentaire servant à assaisonner le couscous, les salad...



Arbre endémique des contres forts de l’Atlas situés sur la côte de l’Océan Atlantique dans les régions d’Essaouira, d’Agadir, de Tiznit et de Mirleft, l’Arganier (Argania Spinoza) est un arbre qui se trouve essentiellement au Maroc dans l’espace de la Réserve de Biosphère Arganeraie classée comme patrimoine naturel mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Fabrication

Après leur cueillette manuelle, les fruits de l’Arganier sont séchés au soleil pendant quelques semaines. Les coques des fruits secs sont par la suite cassées afin de pouvoir extraire les deux ou trois petites amandes qu’elles contiennent. L’extraction de l’huile d’Argan se fait selon un procédé mécanique de presse des amandes qui ne nécessite l’utilisation d’aucun produit chimique. Cette technique de fabrication traditionnelle a permis aux principales huiles d’Argan Vierge d’obtenir une certification « produit Bio ».

La fabrication de l’huile d’Argan alimentaire nécessite une étape de production supplémentaire qui permet d’obtenir une qualité gustative exceptionnelle. Avant leur pressage, les amandes sont légèrement torréfiées afin de donner à l’huile d’Argan un succulent petit goût d’amandes et de noisettes.

Redécouverte depuis quelques années, la production d’huile d’Argan est un élément central de la politique d’amélioration  des conditions de travail des femmes rurales des régions d’Essaouira et d’Agadir. La grande majorité de la production d’huile d’Argan est ainsi aujourd’hui assurée par des coopératives de femmes qui bénéficient du support d’agences gouvernementales marocaines. La forte demande internationale pour l’huile d’Argan a également aidé à la mise en place d’une gestion durable du domaine forestier de l’Arganier dans le sud-ouest du Maroc.

Propriétés

L’huile d’Argan est gorgée d'acides gras essentiels oméga-6 et de vitamine E (tocophérols). Ces antioxydants aident à combattre le desséchement de la peau en compensant sa dénutrition.


Pour votre alimentation, l’huile d’Argan se révèle être un allié de taille pour obtenir l’acide linoléique dont votre corps à besoin. Plus riche en cet acide que l’huile d’Olive, l’huile d’Argan renferme près de 80% d’acides gras insaturés, dont 42% d’acide linoléique.


http://www.marrakech-cityguide.com/lhuile-dargan.shtml   


 

 

 

 

l'arbre a  chèvre  l'arganier

IMG_0878.JPG

IMG_0879.JPG

IMG_0892.JPG

IMG_0894.JPG

IMG_1003.JPG

IMG_1004.JPG

IMG_1005.JPG

 

 

 

 

 

LE  TRAVAIL  DES  FEMMES  POUR  RÉCUPÉRER  L'HUILE

IMG_1006.JPG

IMG_1008.JPG

IMG_1009.JPG

IMG_1010.JPG

IMG_1011.JPG

IMG_1012.JPG

IMG_1013.JPG

IMG_1014.JPG

IMG_1015.JPG

IMG_1016.JPG

IMG_1017.JPG

IMG_1018.JPG

IMG_1034.JPG

IMG_4776.jpg

LA  MEULE  D'EXTRACTION 

 

 

 

IMG_1022.JPG

 

 

IMG_1023.JPG

IMG_1027.JPG

 

IMG_1028.JPG

 

IMG_1031.JPG

 

LE MAGASIN DE VENTE

IMG_1033.JPG

IMG_4777.jpg

A SUIVRE

 

19:07 Écrit par petitefleur-06 dans Sciences et technologie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

18.10.2009

SEMAPHORE - MOYEN DE COMMUNICATION -

 

Le sémaphore est un système de communication inventé par les frères Chappe en France.

Cet article ne parle pas du sémaphore maritime, qui utilise des drapeaux tenus à la main, qui fut inventé plus tard.

Tour_du_telegraphe_sémaphore.JPG

Histoire du sémaphore

Claude Chappe en a commencé le développement lorsque lui et ses quatre frères perdirent leur gagne-pain à cause de la Révolution française. Ils observèrent par expérience qu'il est plus facile de voir l'angle d'une barre que de déterminer la présence d'un panneau. Leur système est composé d'une tour de Chappe équipé de bras mobiles en bois, dont la position indique des lettres alphabétiques. Le système Chappe est contrôlé par deux manettes, et est mécaniquement simple. Des transmissions nocturnes avec des lampes sur les tiges ont échoué.

Chacun des deux bras montre sept positions, et le cross bar reliant les deux bras a quatre angles différents, pour un total de 196 symboles (7×7×4).

Une innovation cruciale fut l'emploi d'un groupe d'hommes entraînés pour passer les signaux.

La première ligne de sémaphores Chappe fut établie entre Paris et Lille en 1792. Elle fut utilisée pour transmettre des dépêches pour une guerre entre la France et l'Autriche. En 1794, elle transmit à la convention la nouvelle de la prise de la ville de Condé-sur-l'Escaut aux Autrichiens moins d'une heure après qu'elle arriva. D'autres lignes furent construites, parmi lesquelles une ligne de Paris à Toulon.

Le premier symbole d'un message pour Lille traversait 193 km à travers 15 stations en seulement 9 minutes. La vitesse de la ligne variait avec le temps, mais la ligne pour Lille transférait habituellement 36 symboles, un message complet, en environ 32 minutes.

En 1824, les frères Chappe faisaient la promotion des lignes de sémaphores pour usage commercial, en particulier pour transmettre des coûts de matières premières.

Le système fut largement copié par d'autres États européens, en particulier après qu'il fut utilisé par Napoléon pour coordonner son empire et son armée. Dans la plupart des États, c'était le service postal qui utilisait les sémaphores.

De nombreux services nationaux adoptèrent des systèmes de signaux différents de celui des Chappe. Par exemple, l'Angleterre et la Suède adoptèrent des systèmes de panneaux tournants (en contradiction avec la découverte des frères Chappe).

Les Britanniques développèrent une série de tours sémaphores qui permirent des communications rapides entre Londres et les chantiers navals à Portsmouth.

C'était la période où le système sémaphore naval fut inventé. Ce système emploie des drapeaux tenus à la main. Il est encore accepté pour des communications d'urgence de jour.

Le premier livre de code fut développé pour l'usage de lignes de sémaphores. Les dirigeants de la corporation des Chappe utilisèrent un code secret qui prenait 92 symboles basiques par deux pour former 8 464 mots et expressions codés.

Napoléon Bonaparte vit l'avantage militaire d'être capable de transmettre de l'information entre différents lieux, et emportait un sémaphore portable dans ses quartiers généraux. Cela lui permit de coordonner ses forces et sa logistique sur des distances plus grandes que n'importe quelle autre armée de cette époque.

Les sémaphores furent adoptés et largement utilisés (avec des drapeaux tenus à la main remplaçant les bras mécaniques) dans le monde maritime au début du XVIIIe siècle. Les signaux sémaphore furent utilisés notamment pendant la bataille de Trafalgar.

Les sémaphores eurent tant de succès que Samuel Morse n'arriva pas à vendre le télégraphe au gouvernement français. Toutefois, la France finit par remplacer les sémaphores par des télégraphes électriques dès 1846. Notez que les télégraphes électriques sont à la fois plus confidentiels et moins sujets au mauvais temps. De nombreux contemporains avaient alors prédit l'échec des télégraphes électriques car « ils sont si faciles à couper ».

La dernière ligne sémaphore en service régulier fut en Suède, reliant une île avec une ligne télégraphique continentale. Elle fut hors service à partir de 1880.

Avantages et inconvénients

Les lignes de sémaphores ont un avantage crucial sur les voies postales (routes avec des stations pour changer les chevaux). Premièrement, un message sémaphore peut facilement voyager à plusieurs centaines de kilomètres par heure. Ensuite, avec des grands signaux et un télescope, la distance entre les stations peut atteindre 30 km, par-dessus les chaînes de montagne et le mauvais terrain, réduisant l'investissement et le nombre de stations par rapport à d'autres formes de communications. Enfin, des techniques ont été développées pour permettre à une ligne de sémaphores de desservir une région, et non pas juste une ville, permettant à un service d'amortir le prix d'une ligne sur plusieurs villes, et d'atteindre les quartiers généraux d'une armée mobile.

Les gros inconvénients des sémaphores sont qu'ils sont affectés par le mauvais temps, surtout le brouillard et la pluie, et qu'ils ne peuvent pas être lus par n'importe qui.

 

12:17 Écrit par petitefleur-06 dans Sciences et technologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |